Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

Chambre d’hôtes et camping à la ferme : 2 moyens d’optimiser
les revenus de votre exploitation

Vous aimez le contact, vous souhaitez partager la passion de votre métier, vous recherchez un complément de revenu ? Votre exploitation agricole vous offre de nombreuses opportunités. Focus sur deux d’entre elles : ouvrir un camping à la ferme et créer une chambre d’hôtes.

Experienced beekeeper grandfather teaches his grandson caring for bees. Apiculture. The concept of transfer of experience.

Créer une chambre d’hôtes à la ferme permet de proposer des expériences hors du commun.
© kosolovskyy - stock.adobe.com

Créer un camping à la ferme

 

Camping à la ferme avec piscine, hébergement léger… : inscrivez-vous dans la tendance !

Selon l’Insee, les emplacements équipés d’un hébergement léger (chalet, roulotte, cabanes dans les arbres…) sont davantage prisés que les emplacements nus.

De même, la clientèle (française comme étrangère) recherche de plus en plus les campings aux prestations haut de gamme (hébergement confortable et spacieux, aire de jeux, piscine et spa…)(1).

 

Sortez du lot, tirez profit de votre particularité

Créer un camping sur un terrain agricole, c’est accueillir les visiteurs dans un cadre authentique :

  • appliquez-vous à créer une atmosphère conviviale et familiale. Tout en respectant la tranquillité de vos hôtes, montrez-vous disponible. Soyez présent à leur arrivée mais aussi tout au long de leur séjour pour répondre à leurs questions, les conseiller sur les activités de la région… Remettez-leur un cadeau de bienvenue ou de départ (comme un pot de confiture ou un fromage fait maison) ;
  • faites partager votre quotidien à vos invités. S’ils en expriment le souhait, présentez-leur votre métier et votre exploitation. Proposez dans votre camping à la ferme des activités uniques : invitez-les à participer aux récoltes et aux soins donnés aux animaux, donnez vos astuces de professionnels pour cultiver un potager, organisez des promenades à cheval…
  • faites découvrir les produits de votre ferme ou des producteurs locaux, voire proposez-les à la vente.

Faites connaître votre camping à la ferme

À l’heure des réservations en ligne, il est indispensable de créer votre site internet et/ou d’être présent sur les réseaux sociaux. Vous pouvez aussi rejoindre l’un des réseaux de promotion en lien avec votre activité de camping à la ferme : « Bienvenue à la ferme », « Clef verte »…

(1) « Les hébergements collectifs touristiques en 2018 », Insee, avril 2019.

Côté réglementation des campings à la ferme…

Vérifiez les documents d’urbanisme de votre commune : ils peuvent définir le type de camping à la ferme autorisé ou non. Selon le nombre d’emplacement souhaité, il vous faudra notamment procéder à une déclaration en mairie ou demander un permis d’aménagement.

Créer une chambre d’hôtes à la ferme, avec table d’hôtes


Proposez des vacances à la ferme en famille, comme à la maison

Votre ferme, surtout si elle présente un charme atypique, dispose de tous les atouts pour séduire les voyageurs qui souhaitent se ressourcer au calme, les familles avec enfants qui apprécieront le contact avec la nature... Tout cela, en profitant du confort de votre maison.

Votre chambre d’hôtes se distinguera de la concurrence si vous aidez vos invités à se sentir comme chez eux, sur votre exploitation : 

  • encouragez-les à visiter votre domaine en aménageant des chemins de promenade ou en installant des bancs aux endroits les plus pittoresques ;
  • signalez les espèces de plantes ou d’arbres notables que vous cultivez, ou les fruits et légumes cultivés dans votre potager et utilisés pour préparer par exemple les petits déjeuners ou les repas de votre table d’hôtes.

Si vous proposez une chambre d’hôtes à la ferme avec des animaux qui circulent en liberté, vous veillerez à la sécurité de vos visiteurs.


À noter : vous pouvez aussi créer un gîte rural, qui consiste à louer une maison ou un appartement entier.

Côté réglementation des chambres d’hôtes…

Avant d’accueillir vos premiers clients, vous devrez entre autres effectuer une déclaration en mairie et vous immatriculer à la chambre d’agriculture. Renseignez-vous également sur les conditions d’accueil à respecter dans votre chambre d’hôtes : surface minimale, règles d’hygiène, accessibilité ERP…

Pour les plus sociables d’entre vous, créez une table d’hôtes en complément

Vous pouvez proposer à vos hôtes de partager votre table, en général à l’occasion du dîner. Une condition est ici indispensable pour faire de ce moment une expérience agréable : mettre les invités à l’aise. C’est le moment ou jamais de faire preuve de prévenance et de veiller à alimenter agréablement la conversation.

Pour une soirée parfaitement réussie, il vous faut aussi accorder une attention particulière à votre menu. Faites-vous l’ambassadeur de votre région, mettez à l’honneur les recettes du terroir, cuisinez à partir des produits de votre ferme ou des environs.

Côté réglementation des tables d’hôtes…

Attention à ne pas devenir un restaurant (dont l’exploitation suppose des contraintes particulières). Pour cela, il faut veiller à respecter les conditions suivantes :

  • votre offre de restauration vient en complément de votre activité d’hébergement ;
  • vous ne pouvez proposer qu’un menu, servi à la table familiale ;
  • votre capacité d’accueil est limitée à celle de l’hébergement.

Renseignez-vous également sur les différentes règles de fonctionnement (information des clients sur les prix…).

Votre seconde activité protégée par la multirisque professionnelle

assurance multirisque pro © Wavebreak Media/Thinkstock

Camping, ferme, table d’hôte… Avant de vous lancer dans cette nouvelle activité, n’oubliez pas de faire le point avec votre Agent Général MMA pour faire évoluer votre contrat MMA Agri ou souscrire un nouveau contrat multirisque.

Assurance Multirisque Professionnelle MMA