Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

4 conseils pour bien accueillir vos stagiaires

Vous accueillez un stagiaire en vue d’un recrutement futur, pour développer l’attractivité de votre marque auprès des étudiants et des jeunes talents… : voici quelques bonnes pratiques à partager avec les tuteurs pour garantir le succès de votre démarche.

Incredible technologies. Cheerful young engineer printing a 3D model of a bell pepper and smiling happily, being content with the result

Quelques bonnes pratiques permettent de bien accueillir un stagiaire lors de son arrivée dans votre entreprise.
© zinkevych - stock.adobe.com

Conseil n° 1 : choisissez un tuteur capable de bien accueillir votre stagiaire  

Un stagiaire est là avant tout pour apprendre et observer. Pour être certain de l’accueillir dans de bonnes conditions, il est essentiel de désigner un tuteur qui a la volonté de transmettre ses connaissances et qui saura faire preuve de patience et de disponibilité.

Vous rappellerez aussi à ce référent toutes les précautions indispensables au bon déroulé du stage. Par exemple :

  • un stagiaire n’est pas tenu par des obligations de production et ne peut être sanctionné en cas d’erreur ;
  • les tâches qui lui sont assignées doivent être conformes à celles définies dans la convention de stage ; 
  • il est interdit de lui confier des missions régulières qui correspondraient à un poste de travail permanent.

À noter : pour éviter tout faux pas en matière d’accueil de stagiaire, sachez qu’il existe des formations professionnelles à destination des salariés qui souhaitent être tuteurs.

Conseil n° 2 : concevez un livret d’accueil pour les stagiaires

En général, les stagiaires sont encore peu habitués à la vie en entreprise. Pour les aider à prendre leurs marques et faciliter leur intégration, il peut être utile de concevoir un livret d’accueil.

Ce document contiendra notamment :  

  • la présentation de votre société et ses enjeux. N’hésitez pas à y intégrer quelques mots pour souhaiter chaleureusement la bienvenue aux nouveaux arrivants ;
  • les informations pratiques, comme les horaires de travail, les modes de restauration proposés, les personnes à contacter en cas d’absence… ;
  • le règlement intérieur et les consignes de sécurité à respecter dans le cadre du stage… 

Le livret d’accueil peut être remis aux stagiaires :

  • à leur arrivée, en même temps que l’entreprise et son fonctionnement leur seront exposés ;  
  • ou en amont, pour leur permettre d’aborder plus sereinement leur premier jour.

Conseil n° 3 : réglez les questions pratiques avant d’accueillir votre stagiaire

Pour bien accueillir un stagiaire dans votre entreprise, il est important de lui faire sentir qu’il est attendu :   

  • n’oubliez pas d’informer vos collaborateurs de son arrivée et de ses missions. Vous lui épargnerez les désagréables réactions de surprise lors des présentations ;    
  • ordinateur, téléphone, fournitures de bureau… : faites le nécessaire pour que son poste de travail soit opérationnel dès son arrivée.

Conseil n° 4 : soignez l’accueil fait à votre stagiaire le jour de son arrivée

Les premiers pas dans une entreprise peuvent être source de stress. Alors comment bien accueillir votre stagiaire ? Son tuteur devra se montrer particulièrement présent :  

  • en lui faisant visiter les locaux et rencontrer les équipes ;   
  • en organisant un moment de convivialité, comme un déjeuner ou un goûter, afin de briser la glace ;  
  • en entrant rapidement dans le vif du sujet : il s’agit de refaire le point avec le stagiaire sur les objectifs de son stage et de lui parler plus concrètement de ses premières missions. C’est le moment aussi de faire plus ample connaissance, pour mieux cerner sa personnalité et ses compétences et ainsi adapter les méthodes de management.   

À noter : tout au long du stage, le tuteur devra rester à l’écoute de son stagiaire et de ses éventuelles difficultés. Il veillera à lui attribuer des missions valorisantes et s’assurera de sa progression.

Quid de la responsabilité civile lors de l’apprentissage?

stage-apprenti-mutuelle-rc.jpg © Phovoir/Shutterstock

C’est bien celle de l’entreprise qui sera engagée, que l’apprenti soit lui-même responsable ou victime de dommages. Il est donc conseillé de prévenir votre assureur de l’arrivée d’un apprenti, afin d’étendre votre couverture en responsabilité civile.

Assurance RC Pro MMA