Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

Achat d’un tracteur agricole d’occasion : les points de vigilance

Besoin d’acquérir ou de remplacer un engin agricole rapidement et à moindre coût ? Voici nos conseils pour l’achat d’un tracteur d’occasion, notamment si vous traitez avec un particulier, sans passer par un concessionnaire.

male and female farmers talking next to a tractor

Avant d’acheter un tracteur agricole d’occasion, procédez à un examen méticuleux de l’engin et n’hésitez pas à faire un essai.
©©stock.adobe.com – auremar

Annonce pour un tracteur agricole d’occasion : attention aux arnaques !

Pour vous aider à reconnaître les bonnes affaires, vous trouverez sur internet des sites proposant la cote des principaux engins agricoles. Vous pouvez aussi vous faire une idée du prix des tracteurs agricoles d’occasion en faisant le tour des petites annonces sur internet ou dans les magazines spécialisés et en comparant vous-même les offres.  

En la matière, méfiez-vous des annonces proposant un don de tracteur ! Il s’agit d’une arnaque fréquente sur le marché des engins agricoles d’occasion. Le principe est simple : les malfaiteurs se font passer pour un agriculteur qui cesse son activité. La seule chose qui vous est demandée est le paiement des frais d’acheminement jusqu’à votre exploitation. Problème : vous versez l’argent, mais le tracteur, lui, ne vous est jamais envoyé.

Examiner votre tracteur agricole d’occasion sous toutes les coutures 

Vous avez trouvé une annonce intéressante et un premier contact téléphonique avec le vendeur vous a rassuré sur son sérieux. Il s’agit maintenant d’aller voir ce tracteur agricole d’occasion de vos propres yeux.

Dès votre arrivée chez le vendeur, observez les lieux et les autres machines visibles. Vous pourrez vous faire une idée de l’attention généralement portée par leur propriétaire à leur entretien. 

Ensuite, procédez à un examen méticuleux de votre tracteur agricole d’occasion :  

  • Évaluez son degré d’usure générale (pédales, volant, siège, peinture…), qui peut vous alerter selon le nombre d’heures affiché au compteur et sa date de mise en circulation ;  
  • Prenez tout le temps nécessaire pour contrôler chacune des parties du tracteur d’occasion :  moteur, jauge d’huile, radiateur de refroidissement, pneus… Vous accorderez une attention particulière aux équipements de sécurité, et notamment aux feux d’éclairage et de signalisation, obligatoires sur un tracteur
  • Essayez de détecter toute trace de fuite, tout signe d’accrochage, de renversement ou d’accident (choc sur la carrosserie, peinture non d’origine…). 

Interrogez le vendeur sur son utilisation de ce tracteur agricole d’occasion et sur ses habitudes de maintenance. Par sécurité, demandez à consulter la documentation relative à l’engin : notice d’instruction, factures d’entretien...
 

Faire un essai avant l’achat d’un tracteur agricole d’occasion

Avant d’acheter un tracteur agricole d’occasion, il est indispensable de prendre le volant pour l’essayer : 

  • Vérifiez le bon fonctionnement du compteur d’heures : 
  • Contrôlez les voyants d’alerte sur le tableau de bord ; 
  • Testez tous les équipements et options proposés sur ce tracteur agricole d’occasion ; plus largement, soyez attentif au passage des vitesses, à l’embrayage, aux freins… ; 
  • Dans la mesure du possible, essayez d’accomplir toutes les manipulations que vous prévoyez d’effectuer vous-même (levage, traction…) ; 
  • Faites attention à la stabilité du tracteur sur la route. 

À noter : votre vendeur a l’obligation de vous remettre une machine conforme aux règles de sécurité applicables lors de sa mise en service à l’état neuf. Sans cela, vous seriez en droit de demander l’annulation de la vente jusqu’à un an après la transaction. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter votre préfecture.


Acheter un tracteur d’occasion : les démarches et documents nécessaires

Vous et votre vendeur devez remplir un certificat de cession (formulaire Cerfa n°15776*02, disponible sur le site service-public.fr). 

Le vendeur doit également vous remettre :  

  • Le certificat de situation administrative (ou certificat de non-gage) ; 
  • La carte grise du tracteur ; 
  • Un certificat de conformité, rempli par ses soins. Sachant que ce document doit suivre le modèle défini par l’arrêté du 22 octobre 2009. En cas de doute, rapprochez-vous de votre préfecture.

Enfin, l’assurance tracteur de votre vendeur prenant sûrement fin le jour même de la vente, vous devez contacter sans tarder votre assureur afin de régulariser votre situation. 

.

© Jevtic/Thinkstock
Protégez votre matériel agricole avec MMA

Vous souhaitez assurer l’ensemble de vos véhicules, matériels et machines agricoles de manière efficace ? Avec l’Assurance Matériel Agri MMA, votre parc de matériel roulant est sécurisé. Ses conducteurs aussi(1).

(1) Selon les conditions, limites et exclusions de garanties fixées au contrat d’assurance Matériel Agri MMA.