Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

Le RSI bientôt adossé au régime général : quelles conséquences ?

À partir du 1er janvier 2018, les missions actuellement exercées par le RSI, à savoir le recouvrement des cotisations sociales des travailleurs indépendants et le versement de leurs prestations sociales, seront progressivement transférées aux organismes du régime général de la Sécurité sociale. Concrètement, que signifie la fin du RSI pour ses assurés ? Eléments de réponses dans notre infographie.

MMAPRO_illu_plan-independants_RSI.jpg

Les objectifs de la réforme

  • Faire bénéficier les travailleurs indépendants d’un système de sécurité sociale aussi efficace que celui des salariés(1)
  • Simplifier les démarches des assurés

Le RSI adossé au régime général

Au 1er janvier 2018, en tant que travailleur indépendant :

  • Vos droits seront harmonisés avec ceux des salariés notamment le remboursement des frais de santé, le calcul des retraites de base, le congé maternité (en projet pour 2019) ;
  • Vos spécificités seront sauvegardées telles que les règles de cotisations, le régime des retraites complémentaires ainsi que la prise en charge des cotisations pour les assurés en difficultés.

(1) Programme du Gouvernement en faveur des travailleurs indépendants, 5 septembre 2017.

Retraite pro

Retraite Pros.jpg © Halfpoint/Thinkstock

En tant que travailleur indépendant, lorsque vous cessez votre activité, vous touchez une retraite de base obligatoire versée par le Régime social des indépendants (RSI) et une retraite complémentaire obligatoire. Les montants versés sont souvent insuffisants et les revenus mensuels peuvent être divisés par deux. Pour compenser cette baisse de revenus, il est conseillé de vous constituer une retraite complémentaire facultative au travers de contrats collectifs dits « Madelin ».

Retraite pro