Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

Entrepreneuriat féminin : des aides spécifiques pour financer et faire connaître votre projet

Vous êtes une femme et vous souhaitez créer, reprendre ou développer votre entreprise ? Il existe de nombreuses aides financières et dispositifs d’accompagnement dont certains sont exclusivement destinés à l’entrepreneuriat féminin. Une piste supplémentaire à explorer pour mettre toutes les chances de votre côté !

Female tailor working with paper patterns. Small business and self-employed women concept.

Femmes entrepreneures, des aides financières existent pour vous accompagner dans la création, la reprise ou le développement de votre entreprise
©©stock.adobe.com – Nina

En 2020, seuls 39 % des créateurs d’entreprises individuelles étaient des femmes. Une proportion quasi stable depuis 2015, après avoir augmenté pendant 30 ans (elles étaient 29 % en 1987)*.

La crise de la Covid-19 laisse cependant craindre une remise en cause de cet état des lieux avec un impact durable sur le développement de l’entrepreneuriat des femmes. Selon une étude du Credoc** : 

  • Près de 60 % des femmes entrepreneures déclarent que les revenus de leur foyer ont baissé suite à la crise sanitaire (contre 50 % des hommes à leur compte) ; 
  • L’attrait de l’entrepreneuriat a diminué auprès des femmes (-5 points), en raison notamment d’un niveau de protection insuffisant (en cas de maladie, pour la retraite…).  

Plusieurs raisons sont communément avancées pour expliquer cette sous-représentation des femmes entrepreneures. Parmi les principales : les difficultés d’accès aux prêts bancaires, l’auto-censure ou encore le manque de temps pour développer un réseau. Heureusement, des solutions sont là pour essayer d’y remédier.   

*Insee Première n°1837, février 2021.
**Credoc, « L’entrepreneuriat féminin : prochaine victime de la crise ? », décembre 2020

Les aides financières dédiées aux femmes entrepreneures

Si vous êtes à la recherche d’une aide financière pour la création ou la reprise d’une entreprise, sachez qu’il existe la Garantie ÉGALITÉ femmes (ex-Fonds de garantie à l’initiative des femmes, FGIF) de France Active. Elle vous permet d’accéder plus facilement à un crédit bancaire pour financer votre projet : soumise à conditions, elle peut couvrir jusqu’à 80 % de votre emprunt, dans la limite de 50 000 €. Pour plus d’informations sur la garantie ÉGALITÉ femmes, contactez l’association territoriale France Active de votre région. 

Les collectivités peuvent elles aussi proposer des aides à la création/reprise d’entreprise par des  femmes. N’hésitez pas à vous renseigner dans votre région, votre département ou votre ville.


À noter : ces programmes dédiés à l’entrepreneuriat des femmes n’excluent pas de solliciter les dispositifs ouverts à l’ensemble des porteurs de projet, tels que : 

  • Les prêts d’honneur: ils permettent de renforcer un apport personnel sans cela insuffisant et d’accéder à des emprunts plus importants. Un prêt d’honneur est accordé sans demande de garantie ni intérêt. Il peut être délivré par le réseau Initiative France ou le réseau Entreprendre ;
  • Les micro-crédits : en cas de refus de prêt par les banques, ils permettent d’obtenir jusqu’à 10 000 € pour financer un projet de création ou de développement d’entreprise. Vous devez effectuer votre demande auprès d’un organisme habilité (comme l’Adie). 

Les outils de networking en faveur de l’entrepreneuriat féminin 

Pour être accompagnée dans votre projet, vous former, partager des bonnes pratiques, être mise en relation avec des partenaires potentiels… : vous avez tout à gagner à rejoindre un réseau d’entrepreneurs, parmi lesquels certains sont dédiés aux femmes. 

Selon vos besoins, il peut être judicieux de vous orienter vers un club de femmes entrepreneures spécialisé, par exemple :

  • Willa (ex-Paris Pionnières) ou encore Les Premières, pour les créatrices de start-up et d’entreprises innovantes ; 
  •  Cyberelles, pour les métiers du digital…

D’autres concentrent leurs actions dans une zone géographique précise, comme le réseau « Entreprendre au féminin Océan Indien Réunion » (EFOIR). 

Au-delà des associations de femmes entrepreneures, vous pouvez efficacement faire connaître votre projet et développer votre réseau :  

  • En participant aux salons et autres grands événements de l’entrepreneuriat féminin, tels que la journée de la femme digitale
  • En vous inscrivant à des concours dédiés aux femmes entrepreneures : Bpifrance en a recensé quelques-uns pour vous sur son site internet (« Trophées des femmes de l’économie », « Prix de l’Entrepreneure Responsable »…). Outre la visibilité donnée à votre entreprise, les lauréates peuvent bénéficier de prestations de mentoring, accéder à des programmes de formation ou encore profiter d’actions de communication. 

Une fois levés les premiers obstacles à la création, les petites entreprises dirigées par des femmes entrepreneures se révèlent ensuite plus solides que celles de leurs homologues masculins : en 2018, 54 % d’entre elles présentaient un risque faible ou très faible d’entrer en défaillance, contre 50 % pour celles dirigées par des hommes***.

***Manageo, 6e Baromètre Parité, janvier 2020.

.

© Monkeybusinessimages/Thinkstock
Intéressée par une assurance professionnelle pour votre entreprise ?

Multirisque Professionnelle, assurance des véhicules de l’entreprise, assurance décennale, Protection Juridique(1)… Un Agent Général MMA se tient à votre disposition pour effectuer un diagnostic complet de vos besoins en assurance, vous présenter les offres MMA et vous proposer un devis personnalisé, sans engagement de votre part.

(1) Protection Juridique professionnelle, garantie optionnelle gérée et assurée par Covéa Protection Juridique.