Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

ANI : services pour les salariés

En tant que dirigeant d’entreprise, vous devez mettre en place une complémentaire santé collective pour vos salariés. En fonction du contrat choisi, un certain nombre de services et d’avantages peuvent aussi être proposés aux salariés. Ces derniers peuvent vraiment faire la différence.

Services-Sante.jpg


© Goodluz/Thinkstock

Des remboursements mieux pris en charge

  1. La prise en charge immédiate des frais sans délai de carence
    Certains contrats imposent un délai de carence après la souscription pour différents frais : par exemple, le remboursement des frais dentaires est possible seulement 6 mois après la souscription. D’autres au contraire remboursent immédiatement.
  2. La prise en charge de certains soins non remboursés par l’Assurance Maladie
    Certains contrats intègrent la prise en charge des soins d’ostéopathie, de chiropractie, d’acupuncture, la consultation d’un diététicien, le sevrage tabagique, quelques vaccins non remboursés par la Sécurité Sociale…
  3. Un avantage fort apprécié : le tiers payant
    Grâce au tiers payant, l’assuré n’a pas à faire l’avance de ses frais de médicaments, de radiologie ou de frais de laboratoire. L’assureur se substitue à l’assuré ou à l’un de ses ayants droit pour le règlement du ticket modérateur des frais prescrits et pris en charge par la Sécurité sociale. Dans quelques contrats, cet avantage peut aussi concerner les frais d’optique et dentaires.

Un accès plus large et plus facile à l’information santé

  1. Un service de conseils et d’analyse de devis
    Il n’est pas toujours facile de juger le devis d’un professionnel de santé notamment en optique et en dentaire… Dans certains contrats, il est possible d’obtenir une analyse de devis par un simple appel téléphonique et de nombreux conseils.
  2. Des informations accessibles en ligne et sur smartphone
    Certains assureurs proposent un Espace Assuré en ligne, personnel et sécurisé permettant de :
    • Être alerté par mail en cas de règlement de prestations,
    • Consulter ses remboursements,
    • Obtenir des documents plus facilement : carte de tiers payant, prise en charge hospitalière…,
    • Gérer son contrat : changement d’adresse, de RIB…

 

L’importance de l’accompagnement

  1. L’accès à un réseau de soins
    Différents assureurs proposent dans leur contrat l’accès à un réseau de professionnels de santé. Grâce à ce dernier, vos salariés peuvent bénéficier de tarifs préférentiels, tout en ayant la garantie de s’adresser à des professionnels de qualité.
    Ainsi, s’ils choisissent de se rendre chez un professionnel du réseau, ils ont moins à payer et en cas de reste à charge, celui-ci est moins important. Un plus financier à ne pas négliger !
  2. Des services d’assistance réellement utiles en cas de besoin
    Être remboursé de ses frais de santé, c’est bien, mais être en plus accompagné constitue un véritable avantage : aide au domicile en cas de maladie, assistance psychologique, assistance quand un enfant est malade, assistance aux salariés aidants d’un parent dépendant… sont autant de services intéressants pour les salariés. Mieux accompagnés, ils seront aussi plus sereins dans leur vie professionnelle.

Le conseil MMA

Notre gamme AFFIPRO Santé Collective propose tous les services cités. Elle offre notamment l’accès au réseau de soins Santéclair(1) : 7 000 professionnels de santé (opticiens, centres spécialisés en chirurgie réfractive, chirurgiens-dentistes, audioprothésistes, chiropracteurs, ostéopathes, diététiciens…). N’hésitez pas à contacter votre Agent Général MMA pour plus d’informations.

Mutuelle entreprise

(1) Partenaire Santéclair – SA au capital de 3 834 030 euros immatriculée au RCS de Nanterre sous le numéro 428 707 977 – 78 boulevard de la République – 92100 Boulogne-Billancourt.

Voir les autres articles du dossier

ANI : un atout pour l'entreprise

On peut voir l’obligation de proposer une complémentaire santé à ses salariés depuis le 1er janvier 2016 comme une charge supplémentaire pour l’entreprise : l’employeur doit financer au moins 50 % de la cotisation de ses salariés. Sauf que, assortie d’avantages fiscaux et sociaux, elle peut constituer un véritable...

ANI : les exceptions

La mise en place d'une complémentaire santé depuis le 1er janvier 2016, dans le cadre de la loi sur la sécurisation de l’emploi du 14 juin 2013, concerne toutes les entreprises dès la présence d’un seul salarié. La règle veut que tous les salariés adhèrent à la complémentaire santé collective proposée par leur...

ANI : ce que dit la loi

La loi du 14 juin 2013 sur la sécurisation de l’emploi engage les entreprises privées françaises dans la généralisation de la complémentaire santé pour leurs salariés. Une obligation depuis le 1er janvier 2016, dès lors qu’une société emploie au moins un salarié, dirigeant compris. Décryptage.

ANI : documents de référence

Votre complémentaire santé d’entreprise doit être en place depuis le 1er janvier 2016. En tant qu’employeur, vous devez transmettre et recevoir de nombreux documents à chaque étape de la démarche. Quels sont ceux à communiquer aux salariés et à l’assureur ? Quels éléments pouvez-vous recevoir de leur part ? Que...

ANI : les risques

Depuis le 1er janvier 2016, toutes les entreprises doivent avoir mis en place une complémentaire santé pour leurs salariés. Quelles peuvent-être les conséquences pour votre entreprise si vous n’êtes pas prêt ou si votre contrat n’est pas conforme à la loi ?