Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

6 astuces incontournables pour ouvrir un restaurant

Ouvrir un restaurant ne repose pas seulement sur la définition d’un concept fédérateur, que vous déclinerez aussi bien dans votre carte que votre décoration, en passant par le nom de votre enseigne. Votre succès tient aussi à l’emplacement de votre établissement et au choix de votre local. Suivez le guide !

happy friends eating and drinking at restaurant

Ouvrir un restaurant nécessite de procéder étape par étape afin de garantir le succès du projet.
© Syda productions - stock.adobe.com

1. Appuyez-vous sur les tendances de consommation pour ouvrir votre propre restaurant

Si vous n’avez pas déjà une idée précise du type de restaurant que vous souhaitez ouvrir, sachez que la tendance est aujourd’hui à la cuisine saine et respectueuse de l’environnement. Dans cette démarche, l’utilisation créative des déchets se développe, tandis que la chasse est toujours ouverte contre le gluten et le sucre.

Autre solution pour créer votre restaurant : vous pouvez également vous inspirer d’un concept qui a fait ses preuves à l’étranger, ou tout simplement observer l’offre et identifier une éventuelle niche à prendre.

2. Préparez l’ouverture de votre restaurant sur la base d’une étude de marché

Comme pour tout projet de création d’entreprise, il est essentiel de tester la force de votre idée en la confrontant à la réalité. C’est le rôle de l’étude de marché, que vous pouvez doubler d’une enquête de terrain (en testant vous-même la concurrence, en interrogeant les commerçants sur la dynamique du quartier…).

3. Trouvez le bon emplacement pour ouvrir votre restaurant

L’emplacement idéal dépend en réalité de votre projet de restaurant. Par exemple :

  • vous pouvez opter pour une rue animée et fréquentée, notamment par les touristes : cette grande visibilité est un atout indéniable au lancement de votre restaurant et vous permettra d’ouvrir tout au long de l’année. La contrepartie : vous êtes en concurrence directe avec d’autres restaurants ;
  • vous misez sur un emplacement moins exposé : le décollage de votre activité risque d’être plus long, mais c’est l’opportunité de fidéliser les clients qui habitent le quartier, voire au-delà si votre concept est convaincant ;
  • vous choisissez une zone industrielle ou de bureau : vous visez une clientèle de travailleurs, afin d’ouvrir surtout le midi.

Dans tous les cas, certains critères restent incontournables au moment de monter votre restaurant :   

  • votre établissement, votre type de cuisine et les tarifs proposés doivent être en cohérence avec les attentes réelles de la clientèle locale ;  
  • le lieu doit être facile d’accès et bien desservi, notamment par les transports en commun,
  • clients et fournisseurs peuvent aisément stationner à proximité de votre établissement,
  • le trajet depuis votre domicile personnel est sans contrainte.

Bon à savoir : renseignez-vous sur les grands travaux et aménagements prévus dans le quartier.

Ce sont autant de facteurs qui pourraient avoir un impact sur l’ouverture de votre restaurant et sa fréquentation future.

4. Évaluez la surface nécessaire à l’ouverture de votre restaurant, et au-delà

Pour travailler dans de bonnes conditions, il est important de bien évaluer vos besoins en termes de superficie. En effet, vous devez bien prendre en compte :

  • la salle à manger ;
  • la cuisine proprement dite ;
  • mais aussi toutes les annexes indispensables au fonctionnement de votre restaurant : la zone de stockage (pour les aliments, le matériel…), les espaces réservés au personnel (vestiaire, toilettes…) et aux clients (accueil, sanitaires…), un bureau de travail…

Pensez à bien prendre en compte vos besoins à l’ouverture du restaurant mais également à l’avenir : votre local est-il adapté à votre plan de développement ?

5. Anticipez les dépenses nécessaires à l’ouverture de votre restaurant

Afin de maîtriser le budget alloué à la création de votre restaurant, faites le point sur les travaux qui devront être réalisés :

  • le local est-il conforme aux normes propres aux établissements recevant du public (ERP) ?
  • dispose-t-il d’une vitrine de taille suffisante ?
  • est-il compatible avec le style de restaurant que vous entendez créer ?

Protégez votre responsabilité civile professionnelle

assurance multirisque pro © Wavebreak Media/Thinkstock

En cas d’intoxication alimentaire, votre responsabilité civile peut être mise en cause. Avec la multirisque professionnelle MMA, le reste à charge des frais d’hospitalisation du client sera pris en charge(1).

RC PRO MMA

(1) Dans les conditions, limites et exclusion de garanties fixées au contrat multirisque MMA PRO-PME.