Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

Cadeaux d’affaires : 6 conseils pour optimiser l’opération

Offrir un cadeau d’entreprise à ses clients est un bon moyen de personnaliser la relation commerciale. Mais cette pratique est solidement encadrée. MMA vous livre ses conseils pour faire les bons choix, optimiser fiscalement l’opération et bien respecter les règles éthiques qui s’imposent.

MMAPRO_Cadeau_affaire.jpg

Pour un meilleur effet, choisissez un cadeau adapté au profil de votre client et prenez le temps de l’accompagner d’un mot personnalisé.
© eclipse_images - istockphoto.com

1/ Choisissez le moment opportun

La fin d’année est une période propice pour les cadeaux d’affaires. Vous souhaitez remercier vos clients pour leur confiance et leur fidélité ? Offrez-leur un présent, accompagné d’un mot personnalisé. C’est un geste toujours apprécié !
Vous pouvez aussi tout à fait offrir un cadeau à vos clients en cours d’année. Plusieurs occasions sont idéales :

  • la signature d'une affaire importante ;
  • le lancement d’un nouveau produit ;
  • la participation à un salon professionnel ;
  • etc.

2/ Respectez les règles d’éthique

Hiérarchisez la valeur des cadeaux d’entreprise que vous offrez en fonction de l’importance stratégique de vos contacts. Offrez un cadeau adapté au profil de votre interlocuteur - âge, métier, centres d’intérêt - et prenez le temps de l’accompagner d’un mot personnalisé. Pensez aussi à sonder le terrain au préalable :

  • certaines entreprises disposent de chartes éthiques qui préconisent à leurs collaborateurs de ne pas accepter de cadeaux professionnels ;
  • n’offrez jamais de cadeau d’affaires à un agent de la fonction publique, ni à un élu. Ce geste peut être assimilé à de la corruption.

3/ Limitez la dépense pour récupérer la TVA

La TVA sur les cadeaux d’affaires n’est en principe pas récupérable. Néanmoins, la réglementation prévoit une exception à cette règle. Dès lors que vous dépensez moins de 69 € TTC en cadeaux d’affaires par an et par bénéficiaire, vous pouvez récupérer la TVA que vous avez acquittée.

Le conseil MMA

Tenez un décompte précis de vos dépenses, car ce plafond inclut les coûts annexes, tels que les frais de port et d’emballage. Si ces dépenses restent en dessous du plafond toléré, pensez à décompter la TVA sur vos cadeaux d’entreprise lors de votre déclaration mensuelle ou trimestrielle de TVA.

4/ Justifiez vos cadeaux professionnels pour pouvoir les comptabiliser en charges déductibles

Sachez que vous pouvez comptabiliser les cadeaux d’affaires offerts à vos clients en charges déductibles. Pour cela, deux conditions sont requises :

  • les cadeaux d’entreprise doivent être offerts dans l’intérêt de l’entreprise. Pas question par conséquent de faire un cadeau professionnel, hors de toute relation d’affaires, à titre purement amical et gratuit, par exemple, à un membre de sa famille sans lien avec l’entreprise.
  • la valeur du cadeau professionnel doit être proportionnelle au regard de la relation d’affaires qui vous lie à votre client. Vous devez prendre en compte :
    - le degré d’appréciation ;
    - la taille de l’entreprise ;
    - le chiffre d’affaires ;
    - le volume d’affaires réalisé avec le client ;
    - les usages en vigueur dans la profession ;
    - etc.

5/ Au-delà de 3 000 € par an, faites une déclaration à l’administration fiscale

Vous devez mentionner vos dépenses de cadeaux d’affaires à l’administration fiscale :

  • soit dans le relevé des frais généraux pour les sociétés ;
  • soit dans la liasse fiscale pour les entreprises individuelles.

À défaut de déclaration, en cas de contrôle, vous serez redevable d’une pénalité égale à 5 % du montant des dépenses omises dans la déclaration (pénalité rabaissée à 1 % lorsque ces dépenses sont déductibles).
À noter que les objets publicitaires dont la valeur unitaire ne dépasse pas 69 € TTC ne sont pas concernés par cette déclaration. Ne les comptabilisez pas dedans.

6/ Conservez tous vos justificatifs

Veillez à garder une trace de :

  • toutes vos dépenses ;
  • l’identité des personnes à qui vous avez offert un cadeau ;
  • la nature des présents offerts.

En cas de contrôle fiscal, tous ces éléments vous sont demandés. Vous pouvez ainsi justifier sur pièces de la comptabilisation de vos cadeaux de société en charges déductibles ainsi que de leur imputation dans votre déclaration de TVA.

Qu’offre-t-on ? Pour quel budget ?
Champagnes, vins et spiritueux arrivent en tête des cadeaux d’affaires, suivis par les produits gastronomiques et les colis gourmands. Les accessoires de bureau (stylos, agendas…) figurent en troisième position.
 

38 %

Part des entreprises qui consacrent un budget inférieur à 30 € par bénéficiaire

34 %

Part des entreprises qui disposent d’un budget compris entre 30 et 65 €(1)

28 %

Part des entreprises qui ont un budget supérieur à 65 €, dont 10 % dépensent plus de 150 €

(1) Lorsque cette enquête a été réalisée, fin 2016, le plafond de déductibilité de la TVA se montait à 65 €. Il est passé à 69 € au 1er janvier 2017.

Les trois premiers critères de choix d’un cadeau de société sont :

  • la qualité du présent ;
  • son prix ;
  • son utilité.

L’objectif d’un cadeau professionnel est d’abord de fidéliser et d’entretenir la relation, ensuite de stimuler et motiver les partenaires de l’entreprise, enfin de remercier un tiers pour un geste commercial.

Source : enquête Omyague 2017

 

© contrastwerkstatt/AdobeStock
Assurance Protection juridique MMA(2)

L’accompagnement juridique pour les pros !
Avec l’option protection juridique de l’assurance MMA Pro PME, en tant qu’entrepreneur, vous pouvez bénéficier d’informations sur la réglementation applicable grâce au service d’informations juridiques disponible du lundi au samedi.

(2) Assurée et gérée par Covéa Protection juridique. Dans les conditions, limites et exclusions de garanties fixées au contrat.