Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

Comment choisir et enregistrer le nom de domaine de votre site internet

Atout majeur pour donner à votre entreprise la visibilité qu’elle mérite, la création d’un site web implique aussi de choisir un nom de domaine, adresse numérique de votre site, et de l’enregistrer. Comment procéder ? Faisons le point !

deposer-nom-de-domaine_897px.jpg

Le choix de votre nom de domaine, clé d’entrée de votre vitrine numérique, est stratégique.
©Friends stock - stock.adobe.com

Lors du lancement d’un site internet, certaines décisions stratégiques s’imposent. Parmi elles : le choix du nom de domaine. Loin d’être anodin, ce dernier représente non seulement la clé d’entrée de votre nouvelle vitrine numérique, mais aussi un outil d’identification important pour votre entreprise.

Bien choisir votre nom de domaine : que faut-il savoir ? 

Composé d’un préfixe (www.), d’un radical (le nom du site) et d’une extension (.fr, .com, .net…), le nom de domaine permet d’identifier votre site web et participe au développement de votre notoriété. Voici 5 conseils pour vous aider à bien choisir votre nom de domaine : 

  1. Optez pour un radical facilement mémorisable et en lien direct avec votre activité. À titre d’exemple, cela peut être le nom de votre entreprise ou encore une marque commerciale qu’elle détient. L’objectif ? Permettre aux internautes de vous identifier rapidement. 
  2. Faites au plus court. S’il peut compter entre 2 et 63 caractères (sont admis les lettres de l’alphabet latin, les chiffres et le signe « - »), un nom de domaine de moins de 10 caractères sera plus lisible, plus facile à retenir et plus rapide à écrire.  
  3. Choisissez une extension qui rappelle votre localisation. À ce titre, déposez a minima le nom de domaine choisi dans l’extension nationale du pays visé (p. ex. un « .fr », si votre activité est implantée en France et vous visez le marché français).   
  4. Réservez également d’autres extensions comme le nom de domaine en « .com ». En plus de vous apporter une visibilité supplémentaire (y compris à l’international), cela limitera le risque de voir un concurrent utiliser un nom de domaine avec une extension en « .com » ressemblant de trop près à celui que vous avez choisi.
  5. Déposez votre nom de domaine comme une marque. Dans la mesure où il n’existe pas de régime juridique relatif aux noms de domaine, il est conseillé de doubler le dépôt d’un nom de domaine en l’enregistrant, auprès de l’INPI, sous forme de marque.

Enregistrer votre nom de domaine : comment procéder ? 

Une fois votre choix arrêté, vous pouvez vérifier la disponibilité du nom de domaine que vous convoitez dans la ou les extensions retenues en consultant une base « Whois », accessible notamment via le site web de l’Afnic ou encore sur le site gandi.net

Le saviez-vous ?

L’enregistrement d’un nom de domaine suit la règle du « premier arrivé, premier servi », l’attribuant toujours au premier qui en fait la demande.

Ensuite, il ne vous restera plus que deux étapes successives à franchir pour finaliser votre démarche :

  • La recherche d’antériorité ;
  • L’enregistrement du nom de domaine dans les différentes extensions.

La recherche d’antériorité consiste à vérifier s’il existe des marques ou des noms commerciaux plus ou moins proches du radical en cours d’enregistrement. Cette étape est essentielle, puisqu’elle permet de s’assurer que le nom de domaine que vous avez choisi ne porte pas atteinte aux droits détenus par d’autres personnes ou entreprises. Et ainsi d’éviter tout contentieux en la matière.

Précision : une simple variante orthographique ne suffira pas pour échapper à une éventuelle condamnation pour contrefaçon ou concurrence déloyale. Le critère principal retenu par les juges étant la confusion pouvant naître dans l’esprit du consommateur.

Dernière étape, l’enregistrement du nom de domaine vous permettra de réserver le nom de domaine de votre choix. Pour cela, consultez le site web de l’Afnic qui propose un annuaire des bureaux d’enregistrement accrédités. Entièrement dématérialisée, la procédure se soldera par un paiement en ligne, correspondant au coût du dépôt du (ou des) nom(s) de domaine retenu(s). Les différentes extensions choisies correspondront à des domaines spécifiques. Vous devrez ensuite paramétrer des redirections de vos noms de domaine secondaires vers le nom de domaine principal.

Bon à savoir

Le plus souvent, le dépôt d’un nom de domaine est valable pendant un an. Son coût pouvant varier en fonction du fournisseur et de l’extension choisie (d’une quinzaine d’euros par an pour un « .fr » ou un « .com », jusqu’à une quarantaine d’euros pour un « .paris »).

.

© iStock
Assurance cyber-attaque et
cyber-criminalité

Comment protéger votre entreprise des cyber-risques ?
Vol de données, hameçonnage, défaillances liées aux logiciels… Avec la multiplication des cyberattaques, protéger votre système informatique et les données de votre entreprise, devient nécessaire. Pour limiter au mieux les situations de blocage et de pertes financières liées aux cyber-risques, bénéficiez(1) de garanties d’assurance adaptées.
 

(1) Nos prises en charge sont faites en application des garanties ou options souscrites et des conditions, limites, exclusions de garanties et du montant des franchises qui sont précisées dans les Conditions Générales, Conditions Particulières du contrat Assurance Cyber –Risques MMA.