Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

6 conseils pour vous protéger du piratage informatique

Outre la mise en place des solutions logicielles antimalwares, en tant que chef d’entreprise, vous devez faire en sorte que la cyberattaque devienne la préoccupation de tous vos collaborateurs et plus seulement du service informatique.

MMA_conseil-piratage-informatique.jpg

Quelques bonnes pratiques faciles à mettre en œuvre permettent de protéger les entreprises du piratage informatique.
© Shutterstock

Quelques préconisations pour réduire les risques d’un piratage informatique

Si vous n’êtes pas en mesure d’investir des compétences et de l’argent dans la sécurité de leurs solutions informatiques, la Confédération Générale du patronat des Petites et Moyennes Entreprises (CGPME) et l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI) ont publié un guide permettant aux PME de prévenir les conséquences d’un piratage informatique. Vous pouvez le télécharger gratuitement sur le site de l’ANSSI.

Les préconisations suivantes sont détaillées dans ce guide.

  • La création et l’administration d’un mot de passe. Compte tenu du nombre d’intrusions dont les entreprises sont victimes, il est important d’élaborer une véritable politique de gestion des mots de passe. Vous devez donc définir les règles de conception des mots de passe (dimension, composition), mais également leur mode de gestion (règles de communication, d’enregistrement dans les navigateurs, périodicité de changement).

  • La mise en œuvre d’une politique de sauvegarde pour protéger les données de l’entreprise en cas de virus ou encore d’une prise d’otage par un rançongiciel. En effet, payer la rançon ne garantit en rien la « libération » des informations.

  • la sécurisation des réseaux Wi-Fi de l’entreprise : d’une manière générale, le filaire reste plus sécurisé que le Wi-Fi. Si toutefois vous n’avez pas d’autre choix, contactez l’assistance technique de votre fournisseur qui vous guidera de manière à configurer votre installation en respectant les règles de base en matière de cyberattaque.   

  • les précautions d’usage relatives aux tablettes et aux smartphones : ne pas pré-enregistrer les mots de passe, effectuer des sauvegardes régulières, être prudent en téléchargeant les applis…

  • les règles de prudence à respecter lors de l’utilisation d’une messagerie électronique : ne pas ouvrir de pièce jointe venant de destinataires inconnus ! Ou vérifier l’adresse des liens figurant dans le corps d’un mail - vérification dans la barre de navigation -.

  • La sensibilisation des salariés pour qu’ils comprennent que la cyberattaque est l’affaire de tous - envoi de mail pour communiquer sur les conséquences, les bons réflexes en cas de phishing… -. Cette culture de la sécurité doit être portée et encouragée par le chef d’entreprise. Vous pouvez confier, par exemple à un collaborateur la responsabilité de la sécurité informatique. Il aura pour mission de veiller au bon fonctionnement des équipements (pare-feu, antivirus…) et la sensibilisation des salariés (rédaction d’une charte).

Pour une meilleure sécurité de ses données informatiques.

Cybermalveillance.gouv.fr : nouveau dispositif national d’assistance aux victimes de cyberattaques

Avec l’augmentation constante du nombre d’attaques informatiques, le gouvernement a décidé de mettre à disposition des professionnels et des particuliers, une plateforme d’assistance.

Cette plateforme numérique, appelée cybermalveillance.gouv.fr, est disponible depuis le 17 octobre 2017. Elle permet aux victimes :

  • d’être mises en relation avec des prestataires de proximité susceptibles de les assister techniquement 
  • d’accéder à des contenus de prévention et de sensibilisation à la sécurité du numérique

De plus, grâce aux données recueillies, un observatoire du risque numérique sera créé, permettant ainsi de l’anticiper.

MMA s’associe à la plateforme du dispositif cybermalveillance.gouv.fr pour vous accompagner face aux risques numériques grandissants.

La protection juridique

En cas de cyberattaque, la protection juridique MMA(1) intervient dans la gestion du litige (information juridique, négociation amiable…) et la prise en charge des honoraires d’avocats.

Protection juridique

(1) Assurée et gérée par DAS et DAS Assurances Mutuelle.

Voir les autres articles du dossier

6 conseils pour vous protéger du piratage informatique

Outre la mise en place des solutions logicielles antimalwares, en tant que chef d’entreprise, vous devez faire en sorte que la cyberattaque devienne la préoccupation de tous vos collaborateurs et plus seulement du service informatique.

Qu’est-ce qu’une cyberattaque ?

Extorsion de fonds, vol, destruction des données, indisponibilité du matériel informatique… : les conséquences d’une cyberattaque contre votre entreprise peuvent être importantes. Nos conseils pour réagir en cas d’actes malveillants sur votre réseau informatique.