Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

Crédit impôt innovation, et si vous étiez concerné ?

En tant qu’entrepreneur, si votre projet a une dimension innovante, vous pouvez peut-être bénéficier du crédit impôt innovation, qui s'élève à 20 % des dépenses éligibles.

467104252

Le crédit d’impôt innovation est une mesure fiscale réservée aux PME leur permettant de développer des projets innovants.
© iStock

Le Crédit impôt innovation est une mesure fiscale réservée aux entreprises en complément du dispositif de crédit d’impôt recherche.

Crédit d’impôt recherche ou crédit d’impôt innovation, quelles différences ?

  • Votre projet va faire progresser l’état des connaissances scientifiques et techniques existantes au début des travaux ? La mesure fiscale sera le crédit d’impôt recherche (CIR).
  • Votre projet va permettre de concevoir un prototype ou une installation pilote d’un nouveau produit ? La mesure fiscale sera alors le crédit d’impôt innovation (CII).

Ce nouveau produit doit présenter des performances supérieures sur le plan technique, des fonctionnalités, de l’ergonomie ou de l’éco-conception, nouvelles et différenciées par rapport aux produits commercialisés par vos concurrents à la date de début des travaux.

Quelques exemples de performances supérieures

Sur le plan technique

  • Utilisation des techniques issues de jeux vidéo pour améliorer l'attractivité des logiciels éducatifs.
  • Conception d'une prothèse auditive améliorant le signal sur-bruit.

Sur le plan de l'éco-conception

L'éco-conception consiste à intégrer l'environnement à toutes les étapes du cycle de vie d'un produit.

  • Un nouveau matériau issu du recyclage (éco-conception relative à la phase d'élaboration du produit).
  • Un produit dont l'encombrement est revu pour réduire les coûts de transport (éco-conception relative à la phase de transport du produit).

Sur le plan de l’ergonomie

  • Un chariot élévateur dont la conception est modifiée pour permettre une meilleure visibilité pour le conducteur et une compacité améliorée, tout en maintenant la stabilité.
  • Un produit sur lequel des études ergonomiques ont été menées dans le but de faciliter son utilisation par un gaucher ou un droitier.
  • Un module d'extension permettant de composer des messages électroniques en utilisant la reconnaissance de mouvements.

Crédit impôt innovation, quelles dépenses sont concernées ?

Les  dépenses éligibles sont celles concernant des opérations de conception de prototypes de nouveaux produits ou d'installations pilote de nouveaux produits.

  • Un prototype est un modèle original qui possède toutes les qualités techniques et toutes les caractéristiques de fonctionnement du nouveau produit ou procédé mais n'a pas forcément son aspect ou sa forme finale.
  • L'installation pilote est un ensemble d'équipements ou de dispositifs permettant de tester un produit ou un procédé à une échelle ou dans un environnement proche de la réalité industrielle.

Les dépenses sont répertoriées en 6 grandes catégories

  1. Dotations aux amortissements des immobilisations créées ou acquises à l'état neuf et affectées directement aux opérations de conception de prototypes ou installations pilote de nouveaux produits.
  2. Dépenses de personnel affecté à la réalisation des opérations de conception.
  3. Dépenses de fonctionnement faites pour ces opérations (frais de structure). Elles sont prises pour un montant forfaitaire fixé à 75 % des dotations aux amortissements et à 50 % des dépenses de personnel.
  4. Frais de prise de brevets et de certificats d'obtention végétale ainsi que les frais de dépôt de dessins.
  5. Frais de défense des brevets et dessins.
  6. Dépenses externes : celles qui sont confiées à des entreprises ou bureaux d'étude agréés.

Quel est le montant du crédit d’impôt ?

Le taux du crédit d’impôt est de 20 % des dépenses éligibles avec un plafond de dépenses de 400 000 euros. La déclaration s’effectue avec le même dossier et selon les mêmes modalités que le crédit d’impôt recherche. Les mêmes dépenses ne peuvent pas servir d’assiette aux deux crédits d’impôt, même si une opération peut donner lieu successivement aux 2 crédits d'impôt.

Pour être sûr que le crédit d’impôt demandé et obtenu ne sera pas remis en cause lors d’un contrôle fiscal, une entreprise peut demander à l’administration une prise de position formelle (rescrit) sur l’éligibilité de son projet. Un dossier type de demande d’avis figure sur le site des impôts.

Comment faire une demande ?

Une notice très détaillée et un formulaire à remplir sont à votre disposition sur le site de la Direction générale des finances publiques.
La demande doit en principe être formulée avec le dépôt de la déclaration de résultat, à l'aide de l'imprimé 2069-A-SD.
Si vous souhaitez bénéficier a posteriori du crédit d’impôt, vous pouvez en faire la demande par voie de réclamation en déposant une déclaration rectificative.

Cumul des deux crédits d’impôt : innovation et recherche

Le taux et l’assiette du CII sont distincts de ceux du CIR, un cumul des deux est possible pour un même projet. Compte tenu des dépenses entrant dans le dispositif « crédit d’impôt innovation », il est plus facile pour les petites entreprises de se placer dans ce dispositif plutôt que dans celui du CIR.

Se faire aider pour sa demande de crédit impôt innovation

Le recours à un organisme spécialisé peut être un vrai plus pour gérer la demande de crédit impôt innovation. Certaines entreprises pratiquent les « honoraires de succès ». Elles ne se rémunèrent que dans le cas de perception du CII et garantissent leur prestation en couvrant le risque de remise en cause suite à un contrôle fiscal.

Article réalisé en partenariat avec Cerfrance.