Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

Exploitation agricole : comment économiser l’énergie ?

Carburant, électricité, gaz… L’énergie peut représenter jusqu’à 25 % des charges variables d’une exploitation agricole(1). Or, même si vous n’avez pas la main sur les tarifs de l’énergie, vous pouvez garder la maîtrise de votre budget et faire un geste écologique en optimisant votre consommation. Voici quelques conseils faciles à appliquer.

(1)Agriculture et Territoires, « Économies et production d’énergies »

herd of cows eating hay in cowshed on dairy farm

En économisant l’énergie de votre exploitation agricole, vous gardez la maîtrise de votre budget et vous prenez soin de la planète.
©Syda Productions - stock.adobe.com

Économiser l’énergie liée à vos engins agricoles

Le carburant fait partie des dépenses inévitables sur votre exploitation : difficile de se passer d’un tracteur pour effectuer vos semis, travailler le sol, transporter vos animaux, vous déplacer d’une parcelle à une autre…

Quelques astuces peuvent toutefois vous permettre d’optimiser votre consommation de carburant :   

  • Passez régulièrement au banc d’essai pour mesurer les performances et la consommation de votre tracteur agricole, détecter des anomalies éventuelles, connaître ses plages d’utilisation optimum, et ainsi être en mesure d’adopter les meilleures pratiques d’entretien et d’usage ;
  • Formez-vous à l’éco-conduite, pour savoir comment conduire votre tracteur, et notamment comment maîtriser le régime moteur en fonction de vos tâches (vous réduirez de 20 % en moyenne votre consommation de carburant(2), tout en travaillant aussi efficacement et en réduisant l’usure de votre matériel) ;
  • Entretenez votre moteur, en vous aidant entre autres des recommandations du constructeur (périodicité des vidanges…) ;
  • Optez pour un carburant de qualité, adapté à votre engin (vous limiterez les risques de surconsommation, d’usure anormale, de panne…) ;
  • Lestez votre tracteur et modifiez la pression de vos pneumatiques en fonction de vos besoins (selon qu’il s’agit de transporter des biens ou d’effectuer des travaux qui nécessitent plus ou moins d’adhérence et d’effort de traction…) ;
  • Utilisez la climatisation avec parcimonie ;
  • Limitez les consommations de carburant en choisissant un matériel correctement dimensionné et réglé, en évitant de démarrer et d’éteindre votre tracteur en permanence, etc.

(2) Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement de Normandie, « Réduction de la consommation de carburant des engins agricoles »

Économiser l’énergie liée à vos bâtiments d’élevage

Vous élevez des porcs, des volailles, des vaches… ? De l’énergie est nécessaire pour éclairer le bâtiment qui accueille vos animaux, mais aussi pour le chauffer et le ventiler, pour produire de l’eau chaude ou encore pour faire fonctionner vos équipements (bloc traite, etc.).

Certains gestes simples vous aideront à économiser le fioul, l’électricité, et le gaz et ainsi à limiter votre impact environnemental :

  • Tirez profit au maximum de la lumière naturelle en nettoyant régulièrement les fenêtres, en installant des filets brise-vent ou des plaques translucides en façade ou en toiture ;
  • Utilisez des ampoules basse consommation ;
  • Gérez vos appareils de chauffage et de ventilation de manière coordonnée (en fixant, en général, les consignes sur une même température). N’oubliez pas de les dépoussiérer régulièrement ;
  • Faites attention à l’entretien de vos appareils et optimisez leur utilisation : prévoyez une aération suffisante autour de vos appareils électriques, placez votre chauffe-eau à proximité des points de consommation selon la nature de votre exploitation, près de votre salle de traite, du lieu de nettoyage de vos engins agricoles...

Vous pouvez également étudier l’opportunité d’investir : 

  • Pour éviter les déperditions de chaleur (grâce à une bonne isolation et étanchéité du bâtiment) ;
  • Pour vous doter d’équipements facteurs d’efficacité énergétique (récupérateur de chaleur, pré-refroidisseur de lait…) ;
  • Pour produire votre énergie (chauffe-eau solaire, etc.).
     

Économiser l’énergie liée à vos serres

Vous avez construit des serres pour y cultiver des légumes ou des plantes ? Là encore, des économies d’énergie peuvent être réalisées :

  • Veillez à ce que vos serres maraîchères et horticoles soient parfaitement isolées (en réparant les vitres cassées, en refaisant les joints défectueux, ou encore en investissant dans des écrans thermiques ou des films spéciaux pour bloquer les infrarouges et la condensation…) ;
  • Accordez une attention particulière à votre système de chauffage, à son entretien et à son réglage (la nuit, vous pouvez ainsi réduire légèrement la température de consigne) ;
  • Nettoyez les vitres et polyéthylènes régulièrement, pour que la pénétration de la lumière à l’intérieur soit optimale ;
  • Protégez vos installations à l’aide de haies brise-vent, vous limiterez les déperditions de chaleur.
     

Produire votre propre énergie

Si vous avez l’espace pour le faire, pourquoi ne pas installer des panneaux solaires ou une éolienne ? Cela permettrait de valoriser vos surfaces inexploitées. Une fois le coût d’installation amorti, l’autoconsommation peut générer un revenu non négligeable. 

  • Avec une installation performante, vous pouvez tendre à l’autoconsommation. Si vous avez par exemple un élevage d’animaux et que vous installez des panneaux solaires sur le toit qui les abrite, de l’électricité sera produite la journée pour alimenter directement vos équipements ;
  • Vous pouvez revendre votre surplus à un fournisseur d’énergie, ce qui vous assura un bénéfice sur le long terme ; 
  • Vous pouvez également envisager de louer vos toitures pour y faire installer des panneaux solaires, ce qui pourrait vous apporter un complément financier.  
     

.

Sécurisez votre matériel avec l’assurance Matériel Agri MMA

Multirisque Machines Agricoles MMA ©Jevtic/iStock


Si l’un de vos matériels est indisponible suite à un sinistre garanti, MMA vous rembourse(1) les frais de location d’un matériel équivalent, ou le coût de l’intervention d’une entreprise de travaux agricoles.

Assurance Matériel Agri

(1) Dans les conditions, limites et exclusions de garanties fixées au contrat.