Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

Artisans du bâtiment : comment faire face à la pénurie de matériaux ?

Crise sanitaire du Covid-19, confinements successifs, flambée des prix, guerre en Ukraine… De plus en plus d’entrepreneurs du bâtiment rencontrent aujourd’hui des difficultés pour se procurer des matériaux de construction pour leurs chantiers. Si votre entreprise est elle aussi confrontée à cette pénurie, voici quelques conseils pratiques pour limiter les conséquences sur votre activité.

Comment faire face à une pénurie de matériaux ? Découvrez nos conseils.
© JackF – GettyImages

Matières premières : une pénurie bien réelle 

70 % des entreprises du bâtiment connaissent des difficultés d’approvisionnement du fait de la pénurie de matériaux sur le marché. C’est le constat qui ressort d’une étude menée au printemps 2022 par la CAPEB, le syndicat patronal de l’artisanat du bâtiment, auprès des entreprises de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Selon cette étude, qui reflète une situation affectant l’ensemble du secteur du bâtiment en France, toutes les familles de matériaux sont sous tension : acier, aluminium, cuivre, bois, tuiles, peintures, carrelages, matériaux d’isolation, équipements électriques, sanitaires, consommables, etc.

Si vous êtes affecté par cette problématique, susceptible de perturber votre activité (arrêt ou report de chantiers, pénalités), il existe quelques leviers sur lesquels vous pouvez agir. 

Solution n°1 : anticiper l’achat de matières premières et stocker 

Pour limiter le risque de ruptures de stock, mieux vaut ne pas attendre le dernier moment et anticiper vos achats de matériaux et de fournitures, afin de les avoir à disposition le moment voulu.

Attention, le fait d’anticiper vos commandes de matériaux suppose d’être vigilant sur plusieurs points : 

  • Assurez-vous d’avoir la capacité de stocker et d’entreposer vos marchandises dans de bonnes conditions
  • Évaluez la trésorerie dont vous disposez pour constituer vos stocks. L’opération va en consommer une partie. Il est vital de garder une marge de manœuvre financière suffisante pour ne pas vous retrouver à court de liquidités ; 
  • Soyez sélectif en donnant la priorité aux produits les plus difficiles à réapprovisionner. Vous ne pouvez pas tout acheter ni stocker, il vous faudra faire des choix.

Solution 2 : réorganiser votre processus d’achats

À défaut de pouvoir vous fournir auprès de vos interlocuteurs habituels, élargir et diversifier vos sources d’approvisionnement augmente vos chances de vous procurer les matériaux manquants. La facture sera peut-être plus élevée (la disponibilité à un coût !), mais vous ne serez pas obligé de mettre vos chantiers à l’arrêt.

Concrètement, dans le contexte actuel, il est recommandé de :

  • Référencer de nouveaux fournisseurs, à plus forte raison si vous travaillez toujours avec le même ; 
  • Trouver de nouvelles sources d’approvisionnement en creusant notamment la piste des petits producteurs locaux, de bois de construction ou de granulats par exemple.

Pour réduire le risque de pénurie, vous pouvez également tenter de renégocier vos conditions d’achat avec vos fournisseurs actuels de manière à privilégier la disponibilité des matériaux plutôt que le prix.

Solution 3 : proposer des alternatives à vos clients

Si un matériau est introuvable sur le marché et qu’un autre peut avantageusement le remplacer, pourquoi ne pas l’utiliser ? Attention toutefois, pour ne pas vous mettre en porte-à-faux vis-à-vis de vos obligations contractuelles et de la prestation qui a été convenue au départ, il convient de formaliser cette modification en amendant le devis initial validé par votre client, qui devra le signer à nouveau.

Enfin, pour limiter votre exposition au risque de pénurie de matériaux dans la perspective de vos futurs chantiers, il peut être prudent d’écourter la durée de validité de vos devis, d’y inclure une clause de révision tarifaire ou encore une clause d’imprévision. 

.

CertiDevis MMA

en 5 minutes chrono, devis vérifié, chantier assuré

> Voir tous les sujets de la thématique

.

© Istock/pixelfit
Protégez vos intérêts avec la protection juridique professionnelle(1)

Vous rencontrez  un conflit avec un client suite à une pénurie de matériaux ? Avec l’option Protection Juridique(1) du contrat d’assurance MMA PRO PME,  vous bénéficiez d’informations sur la réglementation française en vigueur. Vous êtes accompagné par un juriste spécialiste de la négociation pour trouver une solution amiable(2). Si cette négociation amiable n'aboutit pas, vous pouvez bénéficier d’un suivi et d’un accompagnement dans la procédure judiciaire (prise en charge des frais de justice, explication des décisions…)(2).

(1) Assurée et gérée par Covéa Protection Juridique. Société anonyme à conseil d’administration au capital de 88077090,60 euros entièrement versé. Entreprise régie par le Code des assurances RCS LE MANS n°442 935 227. Siège social : 160 rue Henri Champion – 72045 LE MANS CEDEX 2.
(2) Nos prises en charge sont faites en application des garanties/options souscrites ainsi que des conditions, limites, exclusions de garanties fixées aux conditions générales (CG 352) et aux conditions particulières du contrat d’assurance MMA PRO-PME  disponible sur mma.fr ou en agence.