Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

Qui pour gérer votre comptabilité freelance ?

La comptabilité freelance peut être un véritable casse-tête. Faut-il pour autant recourir à un comptable ou à un expert-comptable ? La réponse dépend de votre statut juridique.

modernes start-up team arbeitet am laptop im büro

La comptabilité d’un professionnel en freelance s’avère parfois compliquée. Faire appel à un comptable ou à un expert-comptable peut être une des solutions envisagées.
© Shutterstock

Auto-entrepreneur : une aide superflue pour votre comptabilité, sauf si…

En matière de comptabilité, le statut de micro-entrepreneur (ex auto-entrepreneur) est synonyme de simplicité.
Ce régime ayant été créé pour faciliter le lancement d’une activité grâce à un allègement des démarches et des obligations comptables.

Vos seuls impératifs comptables sont les suivants :

  • tenir un livre de recettes ;
  • conserver vos factures au moins 10 ans ;
  • tenir un registre des achats, si vous êtes commerçant et que vos activités sont liées à la vente et à la distribution.

Vous devriez pouvoir vous passer de l’aide d’un comptable ou d’un expert-comptable !

Vous noterez un changement en 2018 : la hausse des plafonds à ne pas dépasser pour conserver le régime micro-entrepreneur ne s’accompagne pas d’une hausse des franchises pour la TVA. Désormais, vous pouvez avoir à gérer la TVA si votre chiffre d’affaires est supérieur à :

  • 82 800 euros dans les activités d’achat-vente ;
  • ou 33 200 euros pour les prestations de services.

Le recours à un comptable, voire à un expert-comptable, peut ici s’avérer utile pour éviter toute erreur.

SASU et EURL : un recours conseillé à un comptable ou expert-comptable

Les SASU (Sociétés par Actions Simplifiée Unipersonnelle) et EURL (Entreprises Unipersonnelle à Responsabilité Limitée) présentent des contraintes comptables plus lourdes que l’auto-entreprenariat. Ces statuts vous imposent notamment de :

  • tenir des livres comptables ;
  • classer soigneusement les documents liés aux transactions de l’entreprise : l’établissement des comptes annuels, qui est obligatoire, en sera facilité.

Légalement, rien ne vous oblige à avoir recours aux services d’un expert-comptable, mais son expertise et ses conseils peuvent être intéressants, les règles différant selon la taille de l’entreprise et le régime d’imposition.

Combien coûte un comptable ou un expert-comptable ?

Le coût d’un comptable ou d’un expert-comptable est très variable, en fonction :

  • des missions que vous choisissez de leur confier ;
  • de votre zone géographique (les coûts étant plus élevés dans les grandes villes) ;
  • de la présence physique ou en ligne ;
  • du temps passé sur vos dossiers…

À noter : comptable et expert-comptable se distinguent notamment par leur niveau de qualification ou encore par la nature de leurs missions. En quelques mots :

  • le premier réalise vos opérations comptables de base ;
  • le second peut également vous conseiller sur l’ensemble de votre activité (mise en place d’outil de gestion, conseil à l’export, aides au financement…).

Les tarifs horaires peuvent osciller :

  • entre 30 et 100 euros HT pour un comptable ;
  • entre 80 et 300 euros HT pour un expert-comptable.

Pour une petite entreprise ou un freelance, comptez entre 850 et 1 500 euros par an.

Si vous tenez un commerce de proximité ou à la réglementation très stricte (dans la restauration par exemple), mieux vaut vous tourner vers un comptable de proximité. Dans les autres cas, vous pouvez réaliser 20 % à 30 % d’économies avec un prestataire en ligne, mais assurez-vous bien de son sérieux !

Confiez la gestion de vos litiges aux experts de la protection juridique pro MMA

MMAPRO_protection_juridique.jpg © Shutterstock

En tant qu’entrepreneur, vous pouvez être amené à faire face à un certain nombre de litiges : contrôle fiscal, conflit avec un client, un fournisseur… Avec la protection juridique pro MMA(1), vous gardez l’esprit serein et vous pouvez vous concentrer pleinement sur votre activité.

Protection Juridique pro MMA

(1) Assurée et gérée par DAS et DAS Assurances Mutuelles, dans les conditions, limites et exclusions de garanties fixées au contrat.