Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

Hébergement touristique et Covid-19 : les 5 règles d’une bonne préparation

Parmi les Français souhaitant partir en vacances cet été, 7 sur 10 avaient l’intention de passer leur séjour dans l’Hexagone (1). Mais pour les accueillir dans le cadre du maintien des mesures barrières dues au Covid-19, les lieux d’hébergement touristique ont le devoir de repenser leur organisation. Vous êtes gérant d’un hôtel, camping, gîte ou même village vacances : quelles mesures sanitaires prendre pour assurer la sécurité des touristes ?

(1) Baromètre Sofinco : Les Français et leur budget pour les vacances d’été - Opinionway pour Sofinco - 2020

hebergement-touristique-mesures-covid19-897x505.jpg

Pour assurer la sécurité de tous, les lieux touristiques doivent garantir le respect des mesures barrières et adapter les locaux collectifs en conséquence.
©Space_Cat/ Adobestock

Adoptez de nouvelles règles en matière d’aménagement des espaces

En raison du Covid-19, les lieux touristiques doivent viser un objectif premier : garantir le respect des mesures barrières. En tant que gérant d’hôtel, camping, village vacance ou encore gîte, vous avez le devoir d’adapter les locaux collectifs en conséquence.

  • Aménagez vos espaces communs de sorte à assurer une distance de sécurité d’un mètre entre les personnes. Cela vaut aussi bien pour les tables du restaurant que les urinoirs dans les sanitaires. Outre l’espacement des équipements, des marquages au sol pourront être réalisés pour mieux délimiter les espaces ;
  • Mettez en place un sens de circulation dans les parties communes (accueil, restaurant, sanitaires, etc.) afin de limiter le risque de contamination au Covid-19. À l’aide de marquages au sol, d’affichettes ou encore de couloirs de circulation (réalisés à l’aide de barrières, de plantes, d’éléments de décoration, etc.), il est possible de limiter les contacts entre les vacanciers ;
  • Prévoyez de nouveaux équipements, si cela vous est possible, pour mieux protéger les touristes et le personnel, tels que des plaques de plexiglas à l’accueil ou au passage en caisse de vos restaurants ou boutiques par exemple ;
  • Privilégiez des équipements non manuels afin de limiter les zones de contact. Cela vaut par exemple pour les interrupteurs, les distributeurs de savon, les portes ou encore les solutions de paiement (carte sans contact plutôt que paiement en espèces). Si vous ne disposez pas d’équipements automatiques non manuels, il est recommandé de les nettoyer plusieurs fois par jour ou de les protéger en remplaçant cette protection par une nouvelle de manière quotidienne.

Adaptez les services proposés en raison du Covid-19

Outre l’aménagement des espaces communs en raison du Covid-19, vous devez adapter votre organisation, tout particulièrement en ce qui concerne les services proposés. Dans la mesure du possible, il est recommandé de :

  • Supprimer tous les services non essentiels qui sont en libre accès. Au sein du restaurant par exemple, préférez un service à table, un repas à emporter ou des plats conditionnés individuellement plutôt qu’un buffet en libre-service ;
  • Mieux gérer les flux et le taux de fréquentation, en incitant vos clients à réserver par téléphone ou Internet. C’est notamment le cas pour la réservation du voyage, l’inscription à un événement (animation, sortie organisée, etc.), les repas au restaurant, l’accès à la piscine. Prévoyez des créneaux élargis dans le planning de fréquentation de vos espaces communs et des plages régulières dédiées au nettoyage, éventuellement en interdisant l’accès aux clients durant l’intervention. Il est recommandé que chaque client puisse disposer de 4m2 d’espace, et de limiter les rassemblements à 10 personnes ;
  • Privilégiez les activités en extérieur : il est recommandé d’éviter de regrouper les personnes dans les lieux clos. C’est pourquoi il faudra préférer un aménagement des activités et des lieux de vie dehors. Il s’agit par exemple de favoriser l’installation des terrasses, ou encore des zones d’animation en plein air, ainsi que des aires de jeu. 

Avez-vous pensé aux labels de sécurité sanitaire ?

Dans l’optique de rassurer les touristes quant au respect des consignes sanitaires liées au Covid-19, les hôtels, campings et autres hébergements touristiques sont nombreux à entamer une procédure de labellisation. Bien qu’une simple autoévaluation soit envisageable, il est recommandé de passer par un organisme externe afin de s’assurer de la bonne adaptation du site aux risques en présence. Pour cela, vous pouvez notamment faire confiance à des organismes respectant des normes spécifiques de labellisation (Cofrac, Afnor, etc.). 

Sensibilisez vos équipes aux bons gestes à adopter

Le personnel des lieux d’hébergement joue un rôle fondamental dans l’application des consignes sanitaires et la sécurité des clients. Raison pour laquelle il est nécessaire de renforcer l’encadrement et la protection de vos équipes.

  • Nommez un responsable : une personne disposant des compétences nécessaires doit être désignée référent Covid-19. Son rôle sera principalement de former le personnel aux gestes à adopter, de veiller à leur bonne application et d’adapter les lieux en fonction des risques en présence ;
  • Équipez vos collaborateurs : pour protéger vos salariés du Covid-19 vous avez, comme toute entreprise, l’obligation de leur fournir le matériel adapté : masques, gants, gel hydroalcoolique, visières, uniformes quotidiens ou encore produits de nettoyage spécifiques selon leur mission et leur exposition ;
  • Formez vos salariés : il est nécessaire de former vos collaborateurs au respect des nouvelles consignes sanitaires (port du masque, nettoyage des mains, distanciation sociale, etc.). En plus de les appliquer, ils doivent aussi s’assurer que les clients font de même afin d’assurer la sécurité de tous ;
  • Communiquez régulièrement : il est recommandé de rappeler régulièrement à vos équipes les bonnes pratiques. L’enjeu ? Faire en sorte que leur mobilisation et leur vigilance ne s’essoufflent pas avec le temps. Pour cela, vous pouvez notamment organiser des réunions et placer des affiches dans les espaces réservés au personnel.

Repensez l’organisation du nettoyage et de la désinfection

Pour assurer la sécurité de vos clients, il est recommandé d’adopter une organisation bien spécifique :

  • Intensifiez le nettoyage et la désinfection : au sein de tous les espaces communs (toilettes, douches, restaurant, accueil, etc.), la fréquence de nettoyage et de désinfection doit être augmentée. Cette périodicité peut notamment être décidée en fonction du taux d’occupation de chaque espace ;
  • Adoptez des normes spécifiques : le personnel de ménage doit non seulement utiliser des produits d’entretien spécifiques (contenant un tensioactif, respectant la norme virucide NF EN 14 476 juillet 2019, etc.), mais aussi adapter les modalités de nettoyage. À titre d’exemple, le linge doit être nettoyé à 60 °C, les espaces doivent être régulièrement aérés et un sens de nettoyage doit être mis en place pour éviter de contaminer une pièce déjà désinfectée ;
  • N’oubliez pas le nettoyage des zones de contact : votre personnel doit également concentrer ses efforts de nettoyage sur toutes les zones les plus touchées par le client. C’est le cas principalement pour les poignées de portes et de fenêtres, les interrupteurs ou encore les équipements mis à disposition (cafetière, robinet, etc.) ;
  • Renouvelez le nettoyage après chaque passage de clients : au sein des espaces où il existe une rotation des clients, il est important d’assurer un nettoyage renforcé entre chacun d’entre eux. Cela vaut essentiellement entre le départ d’un client et l’arrivée d’un nouveau au sein de l’hébergement (chambre, mobile home, gîte, etc.). D’ailleurs, il est recommandé de respecter un temps de latence de 6 heures sans client. Mais le nettoyage entre deux personnes s’applique aussi au sein du spa ou lorsque les touristes quittent leur table au restaurant par exemple.

Que devez-vous faire en cas de suspicion ou de contamination ?

Si l’un de vos collaborateurs ou de vos clients présente des symptômes, il est nécessaire de mettre en place un protocole spécifique :

  • Isolez les personnes contaminées ou présentant d’importants symptômes dans des espaces individuels prévus à cet effet ;
  • Contactez un médecin ou le Samu dans les plus brefs délais selon la gravité de la situation ;
  • Procédez au rapatriement des personnes atteintes en cas d’infection avérée ;
  • Recherchez les clients et salariés ayant été en contact avec les personnes contaminées afin de procéder à leur isolement ;
  • Organisez des tests systématiques afin de vous assurer que la contamination ne se soit pas propagée ;
  • Déclenchez le protocole spécifique de désinfection prévu en cas de forte suspicion ou de contamination confirmée.

N’hésitez d’ailleurs pas à communiquer auprès des touristes – avant, pendant et après le séjour – afin de les inciter à prendre les mesures appropriées s’ils pensent être contaminés. À titre d’exemple, vous pouvez les inviter à contrôler régulièrement leur température et à vous contacter s’ils sont contaminés à l’issue de leurs vacances.
 

.