Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

Prévenir les incendies agricoles de l’été

L’été approche… De la récolte au stockage de la paille ou du foin, quelques mesures de prévention sont nécessaires pour éviter les incendies.

incendie-agricole

Pour éviter un incendie dans un hangar ou un bâtiment agricole, le fourrage doit être séparé des matériels par un mur ou éloigné d’au moins 10 m.
© Thinkstock

Chaque été, de nombreux incendies se déclarent à la moisson ou, plus tard, dans les bâtiments de stockage. Voici quelques règles à suivre pour limiter les risques.

Utilisez votre moissonneuse-batteuse en toute sécurité

  • Veillez tout d’abord au bon entretien de votre moissonneuse-batteuse. Avec ce matériel, les risques d’incendie sont en effet nombreux : projection de pierres lors du broyage de paille, feu de poussière, feu de courroies échauffées, de roulements insuffisamment graissés ou encore feu de chaume au contact de surfaces chaudes (pot d’échappement, roulements...).
  • Équipez votre moissonneuse-batteuse d’un extincteur à eau.
  • Enfin, pour des parcelles de grande superficie, il est recommandé de réaliser de larges bandes coupe-feu et de prévoir un réservoir à eau sur place.

Stockez correctement votre fourrage

  • Dès la récolte, surveillez l’humidité du fourrage à l’aide d’un humidimètre. Pour être bottelé et stocké, le fourrage doit avoir un taux d’humidité inférieur à 20 %.
  • Une fois le fourrage suffisamment sec, entreposez-le en petites quantités et laissez des couloirs entre chaque tas.

À l’extérieur

  • Prévoyez des tas d’une hauteur si possible inférieure à 3 m et entreposez les balles sous forme de pyramide et non verticalement. Vous évitez ainsi qu’elles ne s’effondrent.

Dans vos hangars et vos bâtiments

  • Veillez à ce que le fourrage soit séparé des matériels (tracteurs et autres) par un mur ou éloigné d’au moins 10 m.
  • Bannissez tout travail par point chaud à proximité (soudage à l’arc électrique, coupage et meulage à l’aide d’outils tels qu’une tronçonneuse, meuleuse d’angle ou ponceuse…). De plus, pensez à vérifier vos installations électriques pour éviter tout échauffement.
  • Contrôlez régulièrement l’évolution de la température des balles avec une sonde thermométrique ou électronique. Une température supérieure à 45 °C est le signe d’une sur-fermentation. Dans ce cas, faites des contrôles 2 fois par jour. Si la température continue à monter, réalisez des entailles dans les zones de surchauffe et préparez les moyens de lutte contre l’incendie. Au-delà de 70 °C, appelez les pompiers pour faire évacuer le fourrage.

C’est important. Pensez-y !

DE NOUVELLES SONDES mesurent à la fois l’humidité et la température de votre fourrage et affichent le nombre de balles contrôlées. Ces appareils gardent en mémoire toutes les données et calculent automatiquement l’humidité moyenne : vous pouvez ainsi effectuer plusieurs relevés pour chaque balle.

Assurance activité agricole

Vous dirigez une exploitation agricole, produisez du lait ou exploitez des vignes pour élaborer votre propre vin ? Que vous soyez éleveur, céréalier ou viticulteur, les assurances MMA Agri et MMA Viti garantissent tout ce qui compte pour vous.

Assurance activité agricole