Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

La loi Mobilités dynamise le marché du BTP, comment vous y préparer ?

En tant que professionnel du BTP, vous intervenez sur des chantiers qui ont trait à la mobilité des usagers ? Sachez que la Loi Mobilités, adoptée le 17 septembre 2019, prévoit de remodeler le paysage des déplacements urbains et interurbains. Quelle est la marche à suivre pour le bon déroulé de votre activité dans ce cadre ? MMA vous éclaire !

Loi-mobilites-MMA-897x505.jpg

Les professionnels du BTP interviennent sur les infrastructures et les chantiers liés à la mobilité
© Photographee.eu - www.stock.adobe.com

Quels types de chantiers sont en jeu ?

Tous les chantiers qui ont trait à la mobilité et à ses infrastructures seront concernés. Voici quelques exemples : 

  • La création de véloroutes et de voies vertes ;
  • La sécurisation et l’aménagement de voies de circulation réservées sur les autoroutes et les routes express ;
  • L’installation de points de recharge publics et de places de stationnement dédiées pour les véhicules électriques dans les villes et dans tous les parkings de plus de 10 places ;
  • La mise en place de stationnements sécurisés pour les vélos près des gares et des transports en commun ;
  • La modernisation du réseau ferré existant sur les axes Marseille-Toulon-Nice, Le Mans-Angers-Nantes ou encore Paris-Orléans-Limoges. 

Comment vous préparer à saisir ces opportunités ? 

Avec l’effervescence des chantiers urbains et interurbains à venir dans le cadre de la Loi Mobilités, vous serez amené à répondre à ces marchés lors d’appels d’offres publics.  

Vous avez trois options possibles :

  • Si vous souhaitez optimiser cette démarche, sachez que vous pouvez également déléguer ce travail à une agence spécialisée dans la réponse aux appels d’offres.
     
  • Selon l’ingénierie du projet, sa dimension, et de la taille de votre entreprise, vous pouvez vous associer à d’autres entreprises du BTP. En effet, vous avez la possibilité de répondre à des appels d’offres publics à plusieurs. 
    Cela vous permettra de vous répartir la charge de travail selon vos domaines de compétences et vos ressources respectives. Vous gagnerez ainsi en réactivité et en crédibilité en proposant à l’administrateur de l’appel d’offres des experts dans chaque corps de métier. Pour répondre à un appel d’offres à plusieurs, vous pouvez créer un Groupement Momentané d’Entreprises. Ce dernier vous permettra de mutualiser vos moyens, qu’il s’agisse de matériel, de main d’œuvre ou d’études. Pour ce faire, vous devrez rédiger une convention de groupement qui sera essentielle pour déterminer les responsabilités et le périmètre d’actions de chacune des entreprises.  
     
  • Vous pouvez aussi passer par la sous-traitance. C’est une formule plus souple car vous pourrez déclarer les entreprises avec lesquelles vous souhaitez travailler après que le marché public vous a été attribué. Attention, l’acheteur public doit agréer vos sous-traitants ainsi que leurs conditions de paiement. Cette option vous permettra de rester titulaire du marché.

 

© LSOphoto/Thinkstock
Assurance MMA BTP :
Pour protéger votre matériel prêté !

Vous avez signé un accord de prêt de votre matériel avec vos sous-traitants pour la réalisation d’un chantier. En cas de dommages y compris électriques, bris et vol, votre matériel est garanti(1) dans le cadre de votre contrat multirisque pro MMA BTP.

(1) Nos prises en charge sont faites en application des garanties, options souscrites et des limites, conditions et exclusions de garanties et des montants de garanties et de franchises fixés aux Conditions générales, Conventions spéciales et Conditions particulières des contrats MMA BTP. Contactez votre Agent Général MMA pour plus d’informations.