Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

Déductions fiscales des contrats Madelin

En tant que TNS (Travailleur non salarié), avez-vous pensé aux contrats Madelin pour profiter d’une protection sociale améliorée ? Avec ces contrats vous pourrez obtenir des déductions sur votre revenu professionnel imposable. Découvrez les différents contrats et leurs avantages.

Loi-Madelin-Fiscalite.jpg

Les contrats Madelin vous assurent à la fois une meilleure protection sociale et des avantages relatifs à votre statut.
©DenzilMann/Thinkstock

Se protéger avec la prévoyance Madelin

En cas d’arrêt de travail, en situation d’invalidité ou pour protéger votre famille en cas de décès, vos revenus sont maintenus si vous avez souscrit un contrat de prévoyance Madelin.

Ces contrats de prévoyance Madelin vous donnent une possibilité de déduction de vos primes versées sur votre revenu imposable, selon la formule suivante :

  • 7 % du PASS + 3,75 % du revenu professionnel imposable (le total obtenu est plafonné à 3 % de 8 PASS).

Exemple de calcul fiscal pour un contrat prévoyance Madelin :

  • Si vous déclarez 25 000 € de revenus professionnels en 2020, le montant maximum déductible sera de 7 % du PASS (41 136 € en 2020) + 3,75 % de 25 000 €, soit 3 817 € ;
  • Si vous déclarez 60 000 € de revenus professionnels en 2020, le montant maximum déductible sera de 7 % du
    PASS + 3,75 % de 60 000 €, soit 5 129 €.

Choisir une complémentaire santé Madelin

Afin de compléter partiellement ou totalement les remboursements de l’assurance maladie, vous pouvez souscrire en tant que TNS un contrat santé Madelin, tout en bénéficiant d’avantages fiscaux.

Ces contrats Madelin offrent les mêmes garanties que n’importe quel autre contrat traditionnel de couverture santé individuelle. Les niveaux de garanties dépendront donc de vos choix de protection et de vos besoins.

Comme les contrats de prévoyance Madelin, les contrats de complémentaire santé Madelin offrent un calcul identique pour la déduction des primes :

  • 7 % du PASS + 3,75 % du revenu professionnel imposable (le total obtenu est plafonné à 3 % de 8 PASS).

Maintenez vos revenus en cas de perte d’emploi

Les contrats garantie chômage ou perte d’emploi subie vous permettent de maintenir vos revenus en cas de chômage, le plus souvent à la suite d’une contrainte économique. Ils vous assurent une indemnisation durant 12 à 24 mois.  

Vous pouvez également profiter d’une déduction des primes versées sur votre revenu imposable, au choix entre :

  • 1,875 % du bénéfice imposable, dans la limite de 8 PASS ; 
  • Ou forfait de 2,5 % du PASS, soit 1028 € pour 2020.

A savoir
A compter du 1er octobre 2020, les contrats retraite Madelin ne seront plus commercialisés. Ils sont remplacés par le Plan Epargne Retraite (PER) instauré par la loi PACTE. 


Cumuler les contrats Madelin

Vous pouvez souscrire plusieurs contrats loi Madelin pour profiter de tous les avantages liés et cumuler les déductions.

Toutefois, cela n’a d’intérêt que si le plafond de déductibilité des cotisations n’est pas déjà atteint. En effet, si vous avez souscrit plusieurs contrats Madelin, vous ne disposez que d’une seule exonération pour la totalité des primes versées.


 

© monkeybusinessimages/Thinkstock
Assurance santé et prévoyance :
Anticipez les aléas de la vie !

En tant que TNS, la pérennité de votre activité dépend de votre énergie et de votre santé. Pour garantir le bon fonctionnement de votre entreprise et préserver votre famille, vous pouvez souscrire des solutions dédiées et bénéficiez d’une fiscalité avantageuse.  

Voir les autres articles du dossier

Le contrat retraite Madelin

Parmi toutes les options qui s’offrent à un chef d’entreprise désireux d’anticiper la baisse de son pouvoir d’achat au moment de son départ en retraite, il en est une spécifique aux travailleurs non-salariés : le contrat retraite Madelin. Une solution adaptée pour se constituer un complément de revenus régulier...

Dispositif Madelin pour les TNS

La loi Madelin vous permet, en tant que travailleur non salarié (TNS), de souscrire de manière volontaire des contrats de retraite, de prévoyance, de complémentaire santé ou de perte d’emploi subie. En contrepartie, vous pouvez déduire de votre revenu imposable tout ou partie des cotisations versées. Objectif...