Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

PC, tablette, smartphone… : quel matériel durci pour vos chantiers ?

Chutes, poussières, projection de liquide… : sur un chantier, votre matériel informatique est exposé à de nombreux risques. Pour limiter les dommages, il convient de bien choisir vos équipements professionnels. Focus sur les PC, tablettes et smartphones dits « durcis », capables de vous suivre jusque dans les conditions les plus extrêmes.

MMAPRO_materiel-informatique-pour-vos-chantiers.jpg

L'informatique durcie - PC, tablette, smartphone – est recommandé pour toute utilisation dans un environnement difficile, à l’image des chantiers.
© Shutterstock

Des équipements informatiques renforcés, pour résister à tout… ou presque !

Une large gamme de matériels informatiques existe pour s’adapter à chacun de vos besoins :   

  • les PC, tablettes et smartphones « semi-durcis » sont spécialement conçus pour résister à la poussière, à la projection de liquide et aux chutes de moins d’un mètre ;
  • ceux « durcis » et « ultra-durcis » peuvent supporter une brève immersion, des températures extrêmes (de -20°C à +60°C), la corrosion saline ou encore un écrasement.

Tout est pensé pour vous permettre d’emmener avec vous votre matériel professionnel, et ce, quelle que soit la situation :

  • pour résister aux chocs et à l’écrasement, il est le plus souvent protégé par une coque en alliage de magnésium, elle-même préservée par des tampons de caoutchouc, notamment sur les coins ;
  • pour garantir l’étanchéité de la machine et sa résistance aux températures extrêmes, un système de régulation spécifique vient remplacer les ventilateurs.

Des appareils informatiques certifiés, pour plus de résistance

Pour vous guider dans votre choix, plusieurs normes peuvent vous servir de référence. La plus connue d’entre elles est la norme IP (« Ingress Protection »), qui vous indique les capacités de résistances à l’infiltration. Elle est composée de 2 chiffres :

  • le premier (de 0 à 6) mesure la résistance à l’infiltration de corps étrangers solides en tenant compte de leur taille (de plus de 50 mm à la poussière) ;
  • le second (0 à 9) analyse la résistance aux liquides (des projections de gouttes d’eau à une immersion continue).

Pour vous donner des repères, sachez que :

  • les PC durcis les mieux protégés sont généralement certifiés IP65 (résistance à la poussière et à la projection de jets d’eau) ;
  • les smartphones et les tablettes durcis, plus faciles à protéger que les ordinateurs, sont souvent certifiés IP68 (résistance à la poussière et étanchéité pendant au moins 5 heures lors d’une immersion à une pression minimale de 5 bars).

Outre la norme IP, vous pourriez être intéressé par :

  • la norme MIL-STD-810 : mise en place par le département de la défense des États-Unis, elle mesure notamment la résistance aux chocs, aux vibrations, aux températures extrêmes, à l’humidité, à l’air salin ou encore aux radiations solaires ;
  • la norme MIL-STD-461F, compatibles avec certains ordinateurs, pour indiquer que leur fonctionnement n’est pas affecté lorsqu’ils sont exposés à des ondes électromagnétiques.

Des fonctionnalités adaptées à des conditions climatiques extrêmes

Les matériels informatiques renforcés ne sont pas seulement plus résistants. Ils ont été conçus pour fonctionner dans des environnements aussi particuliers que les vôtres :

  • des poignées de transport, scellée à la coque, vous permettent de les transporter aisément ;
  • des claviers rétroéclairés et des écrans très lumineux et contrastés peuvent être lus, mêmes en plein soleil ;
  • les écrans tactiles restent précis aussi bien sous la pluie que lorsque vous portez des gants ;
  • leur capacité d’autonomie peut atteindre 8 à 12h ;
  • une puce GPS vous permet de profiter d’un système de géolocalisation ;
  • différentes antennes (wi-fi, téléphonique, satellitaire…) sont un moyen d’émettre et recevoir rapidement, sans perte de connexion, en particulier lorsque le chantier est situé dans une zone reculée, non ou mal couverte ;  
  • des systèmes de sécurité (encryptage des données, système de traçage de l’appareil…) vous permettent de protéger vos machines.

Bien sûr, des accessoires peuvent venir compléter vos équipements informatiques professionnels, en fonction de vos besoins particuliers : stations d’accueil, supports antichoc pour fixer le matériel dans un véhicule, stylets tout-terrain…

Combien coûte un équipement informatique renforcé ?

Les prix peuvent varier notamment en fonction des performances et de la robustesse du matériel informatique choisi :

  • de 900 à 5000€ pour un PC portable durci (hors accessoire) ;
  • de 300 à 1000€ pour un smartphone ou une tablette durci.

Dommage aux biens

Avec l’option rééquipement à neuf de votre contrat Multirisque professionnelle MMA BTP, en cas de sinistre, MMA indemnise(1) vos matériels et équipements à la valeur du neuf jusqu’à 6 ans…

Multirisque Professionnelle

(1) Nos prises en charge sont faites en application des garanties/options choisies et des conditions, limites, exclusions de garanties et du montant des franchises qui sont précisées dans les Conditions Générales, Conventions spéciales et Conditions Particulières du contrat MMA BTP. Pour en savoir plus, contactez votre Agent général MMA.