Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

DOSSIER

Exploitants agricoles : intégrer un nouvel associé

Les raisons de s’associer entre exploitants agricoles sont nombreuses : partage des ressources, diversification de la production… C’est une aventure humaine autant que professionnelle qui ne doit pas être prise à la légère, puisqu’elle vous engage économiquement et juridiquement. Afin que votre projet d’association se passe au mieux, prenez le temps de lire ces conseils.

Tous les articles du dossier

Exploitants agricoles : les points de vigilance économiques en société

Lors de l’intégration d’un nouvel associé, certains points de vigilance économiques sont à prendre en compte et à suivre au fil du temps.

Exploitants agricoles : s’associer et construire une relation humaine durable

Intégrer un nouvel associé dans une société agricole existante, ou en créer une nouvelle, nécessite de construire une relation durable dans le temps. Cela passe par un travail en amont mais s’entretient également tout au long de la vie du groupe.

Entre associés, êtes-vous compatibles au quotidien ?

Pour mettre toutes les chances de votre côté, avant de vous associer, mieux vaut prévoir une période d’observation mutuelle des habitudes et des comportements de chacun. L’échec peut être la conséquence d’une négligence de quelques détails.

Exploitants agricoles : réflexions et méthode avant de s’associer

Que l’on soit exploitant individuel ou déjà en société, les raisons d’envisager de se regrouper peuvent être nombreuses. Pour un projet qui vous engage, mieux vaut prendre le temps de la réflexion et séquencer votre démarche avec méthode.

Exploitants agricoles : le juridique au service du projet

Pour installer un nouvel exploitant, comme lors de toute autre évolution de l’entreprise, il ne faut pas faire les choses à l’envers : c’est le projet qui doit être mis en avant. Le juridique doit être à son service et le sécuriser pour pouvoir passer de l’idéal au réalisable.

© Adobestock
Assurance garanties croisées :
S’assurer mutuellement en cas de décès d’un associé !

Vous êtes deux ou plusieurs associé(s) au sein de votre entreprise ? En cas de décès de l’un d’entre eux, auriez-vous les moyens financiers de racheter les parts sociales ou actions aux héritiers du défunt ?

MMA vous propose la garantie croisée entre associés du contrat capital décès.