Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

Ouvrir un salon de coiffure : 6 règles d’or pour réussir votre projet

Les 3/4 des coiffeurs font le choix d’exercer au sein d’un salon, 9 fois sur 10 en tant qu’indépendants(1). Mais il est bon de savoir que les prestations à domicile ont le vent en poupe, en particulier depuis la crise de la Covid-19. Dans ce contexte, comment tirer votre épingle du jeu ? Voici nos 6 conseils pour ouvrir votre salon de coiffure avec succès.

(1) Union nationale des entreprises de coiffure, Chiffres clés 2018

Hair salon situation

Veillez à respecter certains critères afin d’ouvrir votre salon de coiffure.
©Adobe Stock

1. Vérifiez que vous pouvez ouvrir un salon de coiffure

Ne devient pas coiffeur qui veut. Pour ouvrir votre salon, vous devez être titulaire au choix : 

  • D’un brevet professionnel (BP) de coiffure ; 
  • D’un brevet de maîtrise (BM) de coiffure ;
  • D’un diplôme ou titre inscrit ou ayant été inscrit au répertoire national de certification professionnelle dans le même domaine que le BP de coiffure, et d’un niveau égal ou supérieur. 

Sachez qu’il est possible d’ouvrir un salon de coiffure sans diplôme, mais à la condition d’embaucher un salarié qualifié. Inconvénient : si celui-ci s’absente, vous ne pourrez pas travailler.

Par ailleurs, vous n’avez plus l’obligation de suivre un stage préalable à l’installation (SPI). Néanmoins, cette formation peut s’avérer utile pour acquérir les bases de gestion d’un salon de coiffure et rendre votre activité rentable.


A noter : si les coiffeurs à domicile font l’objet d’une réglementation différente, ce n’est pas le cas des prestations de barbier que vous pouvez proposer dans votre salon.


2. Interrogez-vous sur la pertinence de reprendre ou d’ouvrir votre salon de coiffure

En 2018, le secteur a dénombré près de 7 500 nouvelles immatriculations, en hausse de 6,5 % sur un an (après plusieurs années de baisse). Parmi elles, environ 1 sur 10 concernait une reprise(1).
Entre ouvrir un salon de coiffure ou reprendre un établissement existant, quelle option choisir ?
Les investissements et les avantages ne sont pas les mêmes : 

  • En reprenant une affaire, vous bénéficiez déjà d’une clientèle, d’un local et d’un chiffre d’affaires. Si vous créez votre salon de coiffure de A à Z, tout est à faire mais vous êtes maître de la situation ;
  • Une reprise coûte toujours plus chère qu’une création. Le budget pour ouvrir ce type de salon de coiffure est estimé à 55 000 euros en moyenne.

(1) Union nationale des entreprises de coiffure, Chiffres clés 2018

3. Positionnez votre offre avant d’ouvrir votre salon de coiffure

La plupart des salons de coiffure sont mixtes et proposent des prestations de milieu de gamme(2). Cependant, n’hésitez pas à varier votre offre auprès de clients différents :

  • Visez des populations plus larges (enfants, futures mariées… ), voire professionnelles (maisons de retraite, photographes, organisateur de mariage…) ;
  • Diversifiez les prestations proposée dans votre salon de coiffure : séances de maquillage, lissage, chignon, barbes... ;
  • Proposez des produits additionnels (shampoing, gel, crème…) à la vente.

(2) Observatoire Fiducial de la coiffure 2021

4. Soignez la décoration dès l’ouverture de votre salon de coiffure

Oubliez la structure traditionnelle et vieillissante des salons classiques. Choisissez le mobilier de votre salon de coiffure avec soin :

  • Créez un salon convivial avec des fauteuils confortables, des couleurs claires, des objets de décoration zen, des écrans et des tablettes ;
  • Optez pour des grands miroirs et des éclairages puissants qui donneront de l'ampleur et de la clarté. Rien de pire qu’un salon de coiffure où on ne voit rien.

5. Choisissez un local adapté à l’ouverture de votre salon de coiffure

Calculez attentivement la surface nécessaire à la création de votre salon de coiffure : il faut en moyenne 10m2 par coiffeur pour travailler correctement :

  • Délimitez les espaces : la partie technique (shampoing, coiffure) doit être distincte de la partie accueil (attente, vestiaire, comptoir). Pensez à intégrer un coin enfants avec des jouets ;
  • Vérifiez la qualité des installations : vous allez avoir besoin de nombreuses arrivées d'eau, d'un bon drainage et d'un système électrique de qualité.

6. Fidélisez rapidement vos clients après l’ouverture de votre salon de coiffure

En moyenne, les Français se rendent 6,5 fois par an dans un salon de coiffure(2). Pour les faire revenir, voire les faire venir plus souvent :

  • Mettez en place une carte de fidélité, avec un soin gratuit ou une réduction au bout de 10 visites ;
  • Personnalisez la relation avec vos clients : conservez les photos de leurs coupes, offrez-leur un soin le jour de leur anniversaire. Ne vous contentez pas de les considérer comme des noms dans un agenda, faites-les se sentir uniques.
  • Maintenez et renforcez le lien grâce aux réseaux sociaux : relayez les opérations promotionnelles en cours dans votre salon, publiez des photos de vos plus belles coupes (sous la forme « avant/après » par exemple), valorisez vos équipes et leur savoir-faire, donnez des astuces de coiffage…  

(2) Observatoire Fiducial de la coiffure 2021    

.

Protégez votre activité avec les assurances coiffeur !

Assurance coiffeur MMA © BananaStock/Thinkstock

Responsable d’un Salon de Coiffure, Coiffeur professionnel, vous êtes toujours dans l’action et votre métier occupe une part importante de votre vie. Vous travaillez dur et êtes fier(e) de ce que vous avez accompli. Aussi, pour éviter tout tracas et travailler en toute sérénité, mieux vaut être bien assuré. MMA vous accompagne…

Assurance coiffeur