Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

Un guide de sécurité incendie pour l'installation des panneaux sandwich

Un guide édité par le Centre national de prévention et de protection (CNPP) expose les règles de l’art pour la mise en œuvre de ce type de panneaux au regard du risque incendie.

installation-panneaux-sandwich

La mise en œuvre des panneaux sandwich est définie selon des règles précises éditées dans un guide du CNPP.
© Kadmy/Thinkstock

Prévenir les risques des panneaux sandwich : un guide des bonnes pratiques

Le guide du CNPP donne des recommandations pour diminuer la probabilité de déclenchement d’un incendie à l’intérieur même des panneaux, et réduire la propagation du feu lorsqu’il est déclaré.

Ce guide fait référence aux panneaux de type Pa1 et Pa2 et détaille des recommandations de mise en œuvre.

Il comporte deux parties principales :

  • La première présente les caractéristiques des panneaux et précise les recommandations,
  • La seconde envisage les différentes installations en contact avec eux.

Règle de base : pas d’isolant combustible à nu dans aucun endroit du local.

Il faut également veiller à ce que les dispositifs de fixation empêchent la chute du parement en cas d’incendie, pour éviter de laisser l’isolant combustible à nu.

Lors de l’essai de qualification en semi-grandeur, les dispositifs de fixation sont testés. Il convient donc de se rapprocher du fabricant pour valider le système de fixation retenu.

Les installations au contact des panneaux

Concernant les installations au contact des panneaux :

  • tous les passages de câbles électriques doivent être effectués dans un fourreau ;
  • tous les équipements électriques doivent être décollés des panneaux (sauf courants faibles) ;
  • des distances minimales spécifiques doivent être respectées pour les différents types d’équipements.
intallation-panneau.jpg

(1) Ou mise sous gaine apparente
(2) Les sorties des câbles doivent se faire par le bas et être munies de presse-étoupe
(3) La température maximale au niveau du panneau est de 80°C
(4) Par exemple : convecteur, etc.
(5) La température de l’isolant thermique ne doit pas dépasser 80°C. Une solution est d’écarter les équipements à titre indicatif, les écarts peuvent être déterminés en fonction de la puissance des équipements (cf. tableau distances).

Distances minimales entre les équipements et les parements des panneaux en fonction de la puissance des équipements

distance-panneaux.jpg
  • Les appareils tels que chargeurs de batterie ponctuels, fours… doivent être entourés de panneaux Pa1 ou d’éléments en maçonnerie.
  • Toutes les activités « aggravantes » telles que les locaux techniques, locaux électriques… doivent être situées dans un local coupe-feu « 2 heures » et non dans un local en panneaux.
  • Le guide précise également qu’un avis de fin de travaux doit être émis par un bureau de contrôle. Cet avis permet de s’assurer que les règles précisées dans le guide ont bien été respectées.

Recommandations de MMA pour la mise en œuvre des panneaux sandwich

  • Réduire la présence des panneaux combustibles en limitant leur utilisation aux seuls usages pour lesquels il n’existe pas d’autre alternative. Par exemple, pour les locaux nécessitant un respect de normes d’hygiènes strictes et/ou ceux ayant un traitement thermique spécifique.
  • N’installer alors que des panneaux de type Pa1 ou Pa2.
  • Pour la mise en œuvre des panneaux, la règle D14–A de l’APSAD doit impérativement être respectée. Outre les règles d’installations, elle inclut le respect des distances minimales prévues entre les appareillages à risque et les panneaux.
  • Veiller lors de la mise en œuvre des panneaux (fixation, coupe d’angle, emboîtement…) à ce que l’isolant ne soit jamais apparent. Cela implique de recouvrir systématiquement la mousse apparente au moyen, par exemple, de protecteurs métalliques tels les couvre-joints… et à ce qu’il n’y ait pas d’éléments inflammables autres que le matériau isolant (barrière de vapeur, colle, enduits intérieurs et extérieurs).
  • Les installateurs devront être qualifiés QUALIBAT, avoir souscrit une assurance responsabilité civile décennale, et disposer d’un service de maintenance des équipements.
  • Lors de l’exploitation, il faut impérativement remplacer les panneaux dès qu’ils sont détériorés.
  • Des précautions particulières devront aussi être prises au moment de l’installation des dispositifs et équipements électriques. Ils représentent des sources potentielles d’ignition :
    • Protéger les câbles électriques par une tubulure lors des traversées de parois ;
    • Reboucher systématiquement tous les passages de câbles ;
    • Éloigner les équipements électriques des parois combustibles selon les prescriptions.

Les recommandations techniques générales à respecter dans tous les cas

  • Séparer les ateliers de production des secteurs de stockage et compartimentage des locaux techniques par la création de murs et locaux coupe-feu « 2 heures ». Leurs ouvertures sont protégées par des portes coupe-feu « 1 h 30 » (règles R15 et R16 de l’APSAD).
  • Mettre en place des exutoires de gaz toxiques et fumées chaudes (règle R17 de l’APSAD).
  • La mise à disposition pour la première intervention de moyens en eau suffisants : extincteurs et Robinets d’Incendie Armés conformes aux règles R4 et R5 de l’APSAD.
  • La détection de tout départ de feu, notamment dans les stockages abritant un fort potentiel calorifique et les locaux techniques, nécessitera l’installation d’une détection automatique d’incendie. Elle sera associée à un compartimentage, avec transmission d’alarme auprès d’une société de télésurveillance afin d’alerter des membres du personnel ou bien une société d’intervention dans un délai très court (règle R7 de l’APSAD).
  • L’accès facilité des équipes de secours : reconnaissance du site et des ressources en eau, mise en oeuvre d’un plan d’intervention, etc.
  • Le suivi permanent de l’organisation interne, notamment :
    • des procédures d’inspection régulière et périodique de sécurité,
    • l’application rigoureuse du permis de feu pour les travaux par points chauds,
    • le respect strict de l’interdiction de fumer,
    • des opérations planifiées de maintenance préventive des installations techniques.
  • La mise en œuvre généralisée d’une installation d’extinction automatique à eau de type sprinkler peut s’avérer indispensable dans certaines configurations. Elle apportera en effet une surveillance permanente des locaux et les moyens en eau nécessaires à la maîtrise d’un début d’incendie, même en l’absence de personnel.

Voir les autres articles du dossier

Prévenir les risques liés à l’utilisation des panneaux sandwich

Du fait de leur composition, les panneaux sandwich présentent des risques spécifiques en cas d’incendie. Leur utilisation est prohibée dans les locaux techniques ou électriques.