Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

Matériel professionnel : avez-vous pensé à louer ou emprunter ?

« Dépannage » ponctuel ou solution pratique pour bénéficier d’un équipement qui sera utilisé trop rarement pour justifier l’achat, le prêt de matériel est courant dans les secteurs de l’industrie, du BTP et même des services. C’est un excellent moyen d’économiser de l’argent et de participer activement à la promotion d’une économie circulaire. Pourquoi ne pas y recourir ? Suivez le guide.

459434829

Pour les PME et les TPE, louer ou emprunter du matériel professionnel présente des avantages financiers mais aussi écologiques.
©iStock

Emprunt et location de matériel : tout le monde y gagne

Votre entreprise possède des équipements, des machines ou du matériel que vous utilisez peu ou qu’une partie de l’année ou vous prévoyez d’acheter des équipements coûteux ? En les louant à des confrères, vous pourrez : 

  • Rentabiliser des machines qui sortent rarement de l’atelier. Certains outils peuvent coûter plusieurs milliers d’euros, un prix difficile à rentabiliser s’ils ne sont pas utilisés régulièrement ;
  • Participer à une démarche de développement durable en permettant de mutualiser des équipements avec d’autres utilisateurs

Vous avez besoin d’un matériel particulier et coûteux pour une mission ponctuelle ? Vos locaux sont trop petits pour stocker de nombreuses machines ? Pensez à louer ou à emprunter du matériel à d’autres entreprises. Vous pourrez :  

  • Préserver votre trésorerie. En louant plutôt qu’en achetant, vous pouvez utiliser du matériel rapidement sans avoir besoin d’investir de grosses sommes ;
  • Travailler avec du matériel de pointe dont l’entretien est le plus souvent assuré par le loueur ou le préteur. Néanmoins, vous devez veiller à ce que le matériel utilisé soit conforme pour votre sécurité et celle de vos salariés. Vérifiez bien dans le contrat les tâches qui vous reviennent et celles qui incombent au loueur ;
  • Choisir la durée d’utilisation : si vous travaillez par exemple sur un chantier ou une mission différente de ce que vous faites habituellement, vous pourriez avoir besoin d’un équipement spécifique pour une durée courte. Avec la location, vous pouvez utiliser du matériel pour la durée de votre mission. 

Que vous soyez propriétaire d’équipements, de machines ou que vous cherchiez à utiliser ponctuellement du matériel, la location ou le prêt vous permettent de gagner de la place dans vos ateliers. Moins de matériel à stocker signifie moins de place occupée. 

Vous pouvez décider de prêter ou d’emprunter du matériel : vous instaurez ainsi une relation d’échange et de services avec d’autres entreprises. Cela peut permettre au loueur de renforcer un partenariat par exemple. 

Tout le monde gagne à favoriser l’émergence d’une économie solidaire et circulaire. Le prêt est un geste engagé pour l’environnement, les entreprises réduisant indirectement leur empreinte carbone en limitant leur consommation. De plus, c’est un moyen efficace de soutenir des artisans n’ayant pas toujours un chiffre d’affaires important. 

Une solution qui facilite les échanges : le troc

Échanger un matériel contre un autre, ou avec une contrepartie en nature (service immatériel, prestation matérielle …) : le troc est un bon système pour développer le prêt entre entreprises. Alors que la plupart des sites collaboratifs mettent en relation des professionnels qui louent à leurs pairs leurs équipements, les sites de troc proposent un échange gratuit de biens et de services. Vous pouvez ainsi « troquer » un ordinateur ou la production d'un service contre un chariot élévateur. Sur certains sites, comme France Barter, une monnaie d'échange virtuelle permet de démultiplier les possibilités d'échange. En prêtant un équipement ou en produisant un service, vous gagnez des euros virtuels qui vous permettent d'accéder aux différentes propositions de la plateforme.

Pensez à signer une convention de prêt de matériel

Même si l'échange est gratuit, pensez bien à sécuriser la transaction en signant une convention de prêt de matériel entre entreprises surtout si le matériel prêté a une valeur élevée.
Ce document signé par les deux parties vous mettra à l'abri en cas de litige, notamment dans le cas d'un dommage occasionné au matériel durant la période de prêt.

Ce document doit mentionner :

  • le nom et l'adresse du prêteur et de l'emprunteur ;
  • l'objet de la convention : le prêt à titre gratuit du matériel concerné, la valeur de ce matériel (qui devra être réglée en cas de non restitution) ;
  • les engagements du prêteur - mise à disposition du bénéficiaire d'un matériel en bon état de fonctionnement...) ;
  • les engagements de l'emprunteur (mise en œuvre de toutes les mesures nécessaires, notamment de stockage et d'utilisation, pour que le matériel soit restitué en parfait état de fonctionnement; signalement au prêteur de tout changement d'utilisateur...) ;
  • les dates de début et de fin du prêt ;
  • les responsabilités de chacun et les aspects assurantiels : la convention doit préciser que le bénéficiaire prend la responsabilité du matériel reçu et aura à charge les frais liés à des dommages causés à lui-même ou aux tiers, en raison du matériel ou d'une mauvaise utilisation ;
  • les modalités de restitution du matériel ;
  • les pénalités en cas de non-restitution.

N'oubliez pas de dresser un état des lieux de l'appareil

Que vous prêtiez ou empruntiez, faites ensemble une inspection du matériel avant et après usage. L’état des lieux peut mentionner :

  • le niveau de carburant (si la machine en utilise) ;
  • les accessoires fournis avec la machine ; 
  • l'état général du matériel ;
  • le carnet d'entretien et les habilitations requises s'il y en a.
     

.

MMA s'engage pour 
l'Environnement 

En cas de dommage, que se passe-t-il ?

Assurance multirisque pro © Wavebreak Media/Thinkstock

MMA accompagne les entreprises dans le développement des pratiques collaboratives et vous propose des garanties en cas de prêt ou d’emprunt de matériel dans ses contrats Multirisques MMA PRO-PME, MMA BTP et MMA Association(1).

Assurance collaborative multirisque

(1) Nos prises en charge sont faites en application des garanties, options souscrites et des limites, conditions et exclusions de garanties et du montant des garanties et des franchises fixés aux Conditions générales, Conventions spéciales et Conditions particulières des contrats d’assurance MMA PRO-PME, MMA Association et MMA BTP.

À lire aussi pour réduire les coûts de l’entreprise
Et si vous partagiez vos locaux avec une autre entreprise ?
44 %(1) des TPE françaises empruntent ou prêtent régulièrement des locaux à une autre entreprise. Solution alternative à considérer par les petites entreprises pour faire face à la charge du loyer des bureaux ou des locaux, il n’en reste pas néanmoins qu’un minimum de précautions...
Le co-working et ses avantages
Le coworking serait né il y a dix ans dans la Silicon Valley, aux États-Unis. L’idée ? Se retrouver dans un espace, le plus souvent en open space, à mi-chemin du travail à la maison et du monde de l’entreprise, avec un loyer et des charges partagés. On estime qu’il existe aujourd’hui 250 espaces de coworking en France...
Entreprise : 4 conseils pour économiser l’énergie
Votre facture d’électricité pèse trop lourd dans vos dépenses générales ? Voici 4 éco-gestes simples à mettre en œuvre au bureau pour vous aider à réduire votre consommation d’électricité. C’est bon pour la planète… et c’est bon pour votre trésorerie !