Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

« Pleine conscience » : prendre du recul sur son travail

Cette forme de méditation désigne la conscience vigilante de ses propres pensées, actions et motivations. Elle permet de mieux juguler son stress et d’accroître sa créativité. La « pleine conscience » se répand aujourd’hui dans les entreprises.

pleine-conscience-travail

Certaines grandes entreprises ont adopté les techniques et les exercices de « pleine conscience » pour le bien-être de leurs salariés.
© Baona / iStock

Mieux comprendre la « pleine conscience »

Cette technique de méditation consiste à focaliser pleinement son attention sur le moment présent et à analyser les sensations ressenties, en se servant notamment de l’observation de la respiration pour accéder à un état de « pleine conscience ». Le but : diminuer son stress et développer sa créativité. Apprendre à pratiquer des exercices de pleine conscience apporte, en effet, un mieux-être là où l’on ne l’attend souvent pas.

Mieux maîtriser ses émotions

L’Américain Jon Kabat-Zinn, le premier à avoir utilisé la méditation à des fins thérapeutiques, recommande notamment de s’arrêter quelques minutes par jour pour retrouver la paix de l’esprit et du cœur.

En France, le psychiatre Christophe André a rendu populaire cette technique de « mindfulness ». Un passage par la « pleine conscience » qui est souvent utile lorsque nos émotions provoquent en nous souffrance et aveuglement.

Lorsqu’une personne est habitée et troublée par une émotion, plutôt que de se remettre à travailler, à agir, plutôt que de chercher à se distraire, le médecin français lui recommande de prendre le temps d’un détour par la pleine conscience, de se relier tranquillement à l’expérience de l’instant présent, de ce qu’elle est en train de vivre et de ressentir ici et maintenant.

La méditation de pleine conscience permet, en effet, de stabiliser les émotions et de renforcer les capacités attentionnelles.

Aujourd’hui, de grandes entreprises comme Sodexo et Unibail-Rodamco ont adopté les techniques de « pleine conscience » au travail pour le bien-être de leurs salariés.

8 semaines

C’est le temps nécessaire pour apprendre à rentrer dans la pratique durable de la « pleine conscience ». Comment ça se passe ? Suivre une séance en petit groupe avec un instructeur une fois par semaine et un entraînement individuel, chaque jour avant de pouvoir pratiquer seul de façon formelle ou informelle la pleine conscience, à chaque fois que le besoin s’en fera sentir dans votre travail ou ailleurs.

Merci à Nathalie Faurie-Minvielle, coach (pratiquant la pleine conscience).