Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

Risques chimiques sur un chantier : comment prévenir ?

Solvants et résines présents dans les peintures ou les vernis, acides forts des décapants, fumées de soudage… : vos ouvriers sont exposés à différents risques chimiques sur un chantier. Quelles actions pouvez-vous mettre en place pour les protéger ?

Man in respirator mask painting wooden planks at workshop.

Les ouvriers sur les chantiers sont exposés à différents risques chimiques : des actions de prévention peuvent limier ces risques.
© Ilshat / Fotolia.com

Évaluez les risques chimiques sur vos chantiers

Pour mettre en œuvre les mesures de prévention les plus adéquates, vous pouvez dans un premier temps identifier les produits et nuisances auxquels sont exposés vos ouvriers. Pour ce travail d’évaluation, vous pouvez vous appuyer sur :

  • Les étiquettes apposées sur les produits dangereux : vous y trouverez notamment différents conseils utiles pour vos interventions ou encore le stockage et l’élimination du produit ;
  • Les fiches de données de sécurité : rédigées par les fournisseurs de substances et mélanges dangereux pour la santé humaine et l’environnement, elles vous indiquent les moyens de protection et les mesures à prendre en cas d’urgence ;
  • La nature, le degré et la durée de l’exposition ;
  • Les conditions dans lesquelles se déroulent vos activités ;
  • Les valeurs limites d’exposition professionnelle et les valeurs limites biologiques fixées par décret…

N’oubliez pas de mettre à jour votre document unique d’évaluation des risques à chaque fois qu’une modification importante des méthodes et des conditions de travail survient.

Réduisez au minimum, voire supprimez le risque d’exposition

  • Faites le point sur vos méthodes et procédures de travail, et notamment celles liées à la manutention, au stockage et au transport des agents chimiques dangereux et des déchets ;
  • Fournissez à vos ouvriers tout le matériel nécessaire à leur protection et à leur sécurité ;
  • Veillez à la mise en place de procédures d’entretien strictes ;
  • Réduisez le plus possible le nombre de vos travailleurs exposés ou susceptibles de l’être ;
  • Essayez de limiter la durée et l’intensité de l’exposition ;
  • Imposez les mesures d’hygiène appropriées : il s’agit par exemple de mettre à disposition des points d’eau, des douches ; de faire en sorte que vos salariés ne mangent pas, ne boivent pas et ne fument pas sur la zone de travail concernée ;
  • Réduisez les produits chimiques présents sur le lieu de travail ;
  • Limitez l’accès aux lieux de stockage des produits chimiques aux seules personnes dont la mission l’exige.

En cas de risques élevés pour la santé et la sécurité de vos ouvriers :

  • Remplacez, si vous le pouvez, les agents chimiques dangereux par des équivalents, non nocifs ;
  • Repensez vos procédures d’utilisation, de stockage et d’élimination afin de supprimer tous dangers.

À défaut de pouvoir supprimer totalement le danger, veillez à le limiter. Pour cela, 4 types de mesures de prévention peuvent être mises en œuvre, selon un ordre de priorité défini par le Code du travail :  

  1. Concevoir les procédés de travail et les contrôles techniques les plus appropriés ;
  2. Utiliser les équipements et les matériels permettant d’éviter la libération de produits chimiques sur le chantier ;
  3. Déployer des mesures de protection collective à la source même du risque (comme une bonne ventilation et une organisation du travail adéquate) ;
  4. Mettre à disposition de vos salariés les équipements de protection individuelle qui s’imposent (gants, lunettes, écrans faciaux…).

Sensibilisez vos salariés aux risques chimiques

Dans cette démarche de prévention, l’information de vos ouvriers est essentielle :  

  • Communiquez régulièrement sur les risques chimiques auxquels ils sont exposés, les noms des produits, voire les valeurs limites d’exposition professionnelle et les valeurs limites biologiques applicables ;
  • Donnez-leur accès aux fiches de données de sécurité transmises par le fournisseur ;
  • Formez-les par exemple aux mesures d’hygiène à respecter et à la bonne utilisation des équipements de protection individuelle.

Pour mémoire, il vous revient de fournir et d’assurer l’entretien des équipements de protection individuelle et des tenues de travail de vos ouvriers.

Multirisque Professionnelle MMA BTP

rc pro btp tarif devis © Wavebreakmedia/Thinkstock

En cas de maladie d’un de vos salariés suite à une trop forte exposition aux produits chimiques, si vous ne lui avez pas remis d’équipements de sécurité, votre responsabilité pourrait être engagée. L’assurance RC pro MMA(1) peut couvrir votre responsabilité en lui versant une indemnisation. Parlez-en à votre Agent Général MMA.

Multirisque Professionnelle MMA BTP

(1) Dans les conditions, limites et exclusions de garanties fixées au contrat multirisque MMA BTP.