Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

Production de froid et perte de marchandises

La production de froid joue un rôle essentiel dans notre économie et dans notre quotidien pour la conservation des denrées alimentaires, mais elle peut aussi conduire à des pertes significatives lorsque la réfrigération n’est plus assurée. C’est pourquoi, il est nécessaire d’apporter une attention particulière aux installations frigorifiques dans toutes leurs phases de vie pour limiter le risque de sinistres.

  

Au sommaire de cette fiche de prévention

  1. Qu’est-ce que la production de froid ? 
  2. La mise en place d’un plan de continuité
  3. Le contrôle et la maintenance 
  4. La surveillance des équipements en service

 

Téléchargez la fiche prévention

Dimensionnement, exploitation, maintenance : adoptez les bonnes pratiques

De nombreuses activités utilisent quotidiennement des installations frigorifiques, le plus souvent pour entreposer des marchandises sous température régulée (positive ou négative), mais aussi dans de nombreux process industriels. Une panne de froid engendre souvent la perte des marchandises, entrainant ainsi un préjudice financier qui peut s’avérer très important pour l’entreprise sinistrée. 

260 millions

C’est le nombre de tonnes de denrées alimentaires qui sont traitées par le froid dans le monde, soit 15 % de la production mondiale totale. 

Une rupture de la chaîne de froid se manifeste par une variation de température des installations frigorifiques. Elle peut avoir pour origine : 

  • Une mauvaise conception du dispositif ; 
  • Un dérèglement des appareils de contrôle de température ;
  • Une fuite de fluide frigorigène ;
  • Une panne affectant le moteur ou le compresseur ;
  • Une corrosion du circuit de froid ; 
  • Une détérioration des circuits électriques... 

Toutefois, quelques actions permettent de limiter ce risque, comme :

  • La mise en place d’un plan de continuité au niveau du réseau électrique, du matériel, des marchandises et de l’organisation interne ; 
  • Le contrôle et la maintenance en souscrivant des contrats de maintenance pour tous les matériels concourant à la production de froid et en effectuant des contrôles hebdomadaires (absence de fuite, de suintements, de condensation, vérification du niveau des fluides, état d’encrassement des évaporateurs, soupapes de décompression...) et des contrôles plus spécifiques au niveau des compresseurs, des équipements et des installation électriques… ;
  • La surveillance en temps réel des équipements en service comme la température et la pression d’huile des compresseurs, du fluide frigorigène et des chambres froides…
> Voir tous les sujets de la thématique

(source www.encyclopedie-energie.org, chiffres de 2015)