Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

Produits de la ferme : quel conditionnement
pour booster vos ventes ?

Vous produisez sur votre exploitation agricole des fromages ou des yaourts, du beurre, des soupes ou des jus de fruits… Quel conditionnement choisir pour mettre en valeur vos produits fermiers et convaincre les clients de les déguster ? Eléments de réponse avec les 3 principaux critères à réunir.

Conditionnement-produit-ferme-897px.jpg

Pour optimiser les ventes de vos produits fermiers, vos emballages doivent être à la fois attractifs, pratiques et écologiques.
©Rawpixel.com - stock.adobe.com

1er critère : des emballages attractifs pour vos produits fermiers

Avant toute chose, sachez que l’emballage des denrées alimentaires préemballées doit obligatoirement comporter certaines mentions, telles que la liste des ingrédients, la quantité nette… 

Une fois ce prérequis légal rempli, il vous reste une grande liberté dans la conception des emballages de vos produits fermiers pour attirer l’œil des clients et donner envie de consommer votre produit tout en vous distinguant de la concurrence. 

Comment faire pour se démarquer ? Vous devez utiliser l’espace dont vous disposez sur le packaging de vos produits pour mettre en avant ce qui vous différencie, à savoir l’origine fermière de vos produits : 

  • Insistez sur leur qualité : citez le nom de votre exploitation agricole et sa localisation au sein d’un terroir, présentez la méthode de production de vos produits… Vous pouvez aussi prévoir une partie transparente à votre emballage, afin que les clients constatent par eux-mêmes la conformité de vos produits fermiers à la promesse faite sur l’emballage ;  
  • Ne restez pas anonyme et créez un lien avec vos clients : vous pouvez placer sur vos produits un QR code renvoyant vers votre site internet par exemple, vos clients pourront vous découvrir plus en détail, consulter des recettes à partir de vos produits … N’hésitez pas à mettre sur l’emballage des images de votre ferme, voire de vous-même. 

Attention toutefois à ne pas aller trop loin dans votre démarche marketing ! Vous cherchez à séduire des clients soucieux d’une alimentation authentique, par opposition à un mode de production industriel. Il est important que les emballages de vos produits fermiers reflètent vos valeurs de simplicité.

2e critère : des emballages pratiques pour les produits de votre ferme

Il ne faut pas l’oublier : l’emballage remplit aussi un rôle très pragmatique, celui de contenant.  Une préoccupation loin d’être accessoire. 

En effet, proposer un emballage adapté aux besoins et aux usages peut faire la différence au moment de l’achat. Plusieurs critères ont leur importance :     

  • La solidité : votre emballage doit être suffisamment résistant pour ne pas se percer et éviter que vos produits fermiers ne soient écrasés pendant le transport jusqu’aux points de vente, aux marchés et/ou le domicile du client ;    
  • Son ergonomie et sa facilité de rangement : proposez des ouvertures faciles, appréciées de tous et pas seulement d’une clientèle senior. À l’inverse, n’oubliez pas les systèmes de re-fermeture pour aider à préserver la qualité de vos produits entre deux dégustations. Enfin, attention aux formats trop originaux : un emballage non standard attire certes le regard dans les linéaires, mais en contrepartie, il nécessite une logistique particulière pour son stockage et son transport et il peut représenter une contrainte lors du rangement pour les magasins qui vous référencent ; 
  • Une adéquation avec le mode de consommation : il peut être pertinent de proposer un emballage adapté à la fréquence de consommation de vos produits (par lot pour des yaourts ou des compotes par exemple ; ou selon des portions correspondant aux besoins nutritionnels pour des biscuits ou des plats cuisinés notamment). En proposant les justes quantités dans vos packagings, vos clients apprécieront de ne pas avoir à gaspiller les aliments. 

3e critère : des emballages alimentaires écologiques

Les clients sont de plus en plus sensibilisés à l’impact de leur consommation sur la planète. 

En réponse à ces préoccupations environnementales, vous pouvez réduire l’utilisation des ressources nécessaires à la production des emballages de vos produits fermiers et les quantités de déchets à traiter par quelques actions simples : 

  • Limitez les emballages inutiles : choisissez la taille d’emballage qui est la mieux adaptée. Remplissez vos contenants de manière à laisser le moins de vide possible (ou alors réduisez la taille du contenant), évitez le suremballage ; 
  • Favorisez les emballages alimentaires écologiques qui peuvent être recyclés ou réutilisés : des sachets kraft ou en plastique recyclé pour vos biscuits, vos pâtes ou légumineuses, des barquettes en bois pour vos plats préparés, des boites en carton pour vos fruits et légumes, des récipients en verre pour vos yaourts… ;
  • Quand c’est possible, préférez les emballages qui peuvent être fabriqués par des entreprises locales, au plus près de chez vous. 

> Agriculteurs : pérenniser la vente directe aux particuliers

.

© ajr_images/ iStock
Assurance agricole et viticole :
Votre activité bien assurée !

En cas de vol, de vandalisme… Avec la garantie « Dommages aux biens », vous êtes couvert pour les dommages sur vos bâtiments agricoles et les biens assurés qu’ils contiennent(1).

(1) Dans les conditions, limites et exclusions de garanties fixées au contrat.