Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

Comment protéger la santé de vos salariés au travail ?

En tant que dirigeant d’entreprise, vous êtes responsable de la santé et de la sécurité de vos salariés. Que pouvez-vous mettre en place pour les garantir ? Nos conseils pour mieux prévenir les risques professionnels au sein de votre entreprise et assurer à vos salariés une bonne qualité de vie au travail.

MMAPRO_garantir-sante-securite-travail-897x505.jpg

La santé au travail est essentielle au bien-être de vos salariés et au bon fonctionnement de votre entreprise. Découvrez nos conseils pour la préserver.
© AdobeStock

Les principaux facteurs de risques

L’article L4161-1 du Code du travail(1) classifie les principaux facteurs de risques professionnels en trois grandes catégories :

  • Les risques liés à des contraintes physiques marquées, comme les manutentions manuelles de charges, les postures pénibles ou les vibrations mécaniques ;
     
  • Ceux liés à un environnement agressif, comme l’exposition à des agents chimiques dangereux, aux bruits ou à des températures extrêmes ;
     
  • Ceux liés à des rythmes de travail spécifiques, comme le travail de nuit ou le travail répétitif.

Des risques liés à l’activité physique aux risques psychosociaux, en passant par les chutes de hauteur, les déplacements, les risques électriques ou biologiques, l’INRS dresse un tableau complet de ces facteurs afin de vous aider dans votre démarche de prévention.

Comment limiter les risques ?

Face à cette multitude de risques, il n’existe pas de recette toute faite. Tout dépend des activités, des procédés de fabrication ou encore des méthodes de travail de votre entreprise. Pour assurer la sécurité et la santé de votre personnel, les clés de la réussite se situent en amont, au moment de l’évaluation des risques. Réalisée poste par poste, elle doit permettre d’identifier les principaux facteurs de risques et de mettre en place les bonnes actions. Veillez à impliquer vos salariés tout au long du processus et à rester à leur écoute : ils ont l’expérience et sont les premiers concernés.  

Toutefois, quel que soit votre secteur d’activité, quelques recommandations de base peuvent être mises en place : 

Adopter une démarche globale d’ergonomie et améliorer les conditions matérielles du travail

  • En vérifiant que vos locaux sont propres, adaptés, dégagés de tout encombrement ;
  • En réalisant régulièrement l’entretien et le contrôle des installations, locaux techniques et dispositifs de sécurité : aération, assainissement, éclairage, chauffage, lutte contre l’incendie… ;
  • En mettant en place une protection contre le bruit et le tabac ;
  • En vérifiant l’état de vos stocks d’EPI et en ayant toujours à portée de main du matériel de premier secours ;
  • En aménageant les postes informatiques pour limiter la fatigue, le stress, la fatigue visuelle ou les TMS… ;
  • En réalisant une veille technique pour mettre toujours à disposition de votre personnel les machines et équipements les plus récents et les plus sûrs. 

Optimiser l’organisation du travail
Veillez à attribuer les bonnes tâches aux bonnes personnes. Pour cela, l’idéal est de prévoir le plus possible en amont et d’anticiper pour éviter les surcharges. Soyez  également vigilant à l’équilibre vie professionnelle et vie privée. Si vous le pouvez, encouragez l’évolution professionnelle. Enfin, vous pouvez également aménager un vrai lieu de repos ou de relaxation pour vos salariés. 

Prévenir en informant et en formant
Pour cela, il est nécessaire de vérifier régulièrement que les panneaux d’affichage de sécurité sont bien à jour dans les locaux. Enfin, veillez à former vos salariés sur les nouveaux équipements qu’ils utilisent. 

Un risque spécifique : les TMS

Les TMS (Troubles musculo-squelettiques) représentent 87 % des maladies professionnelles et le mal de dos 20 % des accidents du travail(2). Ils peuvent être dus à de nombreux facteurs : répétition de certains gestes, confrontation répétée à des vibrations ou des chocs mécaniques, travail statique, mauvaise posture, torsions, gestes effectués les bras levés, exposition au froid, au bruit, mauvais éclairage… Voici quelques conseils pour les éviter :

Sur les chantiers
Veillez à diversifier les tâches pour éviter les gestes trop répétitifs. Vous pouvez notamment adapter les outils et équipements, améliorer l’environnement de travail et les processus de port de charges lourdes. Pour faciliter la récupération de vos salariés, vous pouvez également instaurer des micro-pauses.

Au bureau
Vous pouvez privilégier les sièges ergonomiques et prendre conseils auprès d’un spécialiste pour apprendre à vos salariés à bien se tenir devant leur écran. Encouragez-les à bouger en travaillant : la sédentarité est une cause majeure de TMS. Il peut s’agir, par exemple, de se lever dès qu’ils sont au téléphone ou encore de réaliser des pauses d’étirements de 5 minutes toutes les heures.

En télétravail
Vous pouvez équiper vos salariés d’un poste ad hoc : les ordinateurs portables ne sont pas adaptés au travail de longue durée. Si vous ne pouvez pas faire autrement, conseillez à vos salariés de le surélever, et fournissez-leur au minimum un clavier déporté ou une souris sans fil. Le mieux est également de travailler près d’une source de lumière naturelle, afin de limiter la fatigue visuelle.

Les acteurs et organismes pour vous accompagner

Pour mettre en place votre plan de prévention des risques professionnels, vous pouvez vous appuyer sur les conseils de L’Assurance Maladie. Avec ses caisses régionales (Carsat, Cramif, CGSS), le médecin du travail et les fédérations professionnelles, comme l’OPPBTP (Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics), elle délivre des conseils pratiques en matière de prévention, de sécurité, de santé et d’amélioration des conditions de travail.

Vous pouvez également vous tourner vers l’INRS (Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles), centre-ressource pour la protection de la santé et la sécurité de l’Homme au travail ou encore le réseau de l’ANACT (Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail) qui met à disposition des conseils et méthodes innovantes sur l’amélioration des conditions de travail.

(1) https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000035640694/ 
(2) https://www.ameli.fr/entreprise/sante-travail/risques/troubles-musculosquelettiques-tms/tms-definition-impact 

 

> Voir tous les sujets de la thématique

.

© Istock/pixelfit
Votre DUERP en toute simplicité

Complétez votre DUERP en quelques minutes seulement avec notre partenaire Rocket Lawyer.

Offre réservée aux clients titulaires d’un contrat MMA en vigueur, valable jusqu'au 31/12/2022 inclus, et accessible en vous connectant sur votre espace client MMA.
Accès gratuit à plus de 500 guides et documents juridiques pour tout client MMA titulaire d’un contrat d’assurance Protection Juridique en vigueur, ou d'une option de Protection Juridique en vigueur et à l’ensemble des services Rocket Lawyer (téléchargement, personnalisation et impression de documents juridiques, LRAR, signature électronique,).
Pour tout client MMA non titulaire d’un contrat d’assurance Protection Juridique ou d’une option Protection Juridique en vigueur : remise de 25% sur l’abonnement à l’ensemble des services de Rocket Lawyer ou remise de 2€ pour tout achat unitaire de document juridique.