Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

Inflation : comment bien rédiger vos devis travaux ?

Dans un contexte marqué par la crise du Covid-19 et de l’inflation, il est indispensable de bien sécuriser vos devis travaux afin de ne pas vous retrouver dans l’obligation d’effectuer des travaux à perte. Voici quelques astuces.

La réalisation de vos devis travaux représente un enjeu fort, surtout en période d’inflation. Nos conseils pour les sécuriser et éviter de travailler à perte.
© Andresr – Getty Images

Conseil n° 1 : faire un devis avec une durée de validité raccourcie  

Selon les chiffres publiés par l’Insee en octobre 2022, l’inflation constatée depuis le début de l’année en France s’élève à 5,6 % (contre 1,6 % en 2021). Pour 2023, les experts annoncent une tendance à plus de 4 %(1). Dans ce contexte d’augmentation des tarifs de l’énergie, des matières premières, du transport et des salaires, la création de vos devis représente un double enjeu :

  • Vous permettre d'une part, de préserver vos marges en cas de fluctuation importante de vos charges entre le moment du chiffrage et l'exécution des travaux ; 
  • Et d'autre part, de sécuriser l’avenir de votre entreprise

Conseil n° 1 : faire un devis avec des durées de validité raccourcies

Il n’existe aucune indication légale vous imposant une durée minimale de validité de vos devis. Si la durée moyenne oscille en général entre un et trois mois, vous êtes le seul et unique décideur en la matière (exception faite des marchés publics avec appels d’offres pour lesquels vous serez tenu de respecter les règles fixées par le demandeur). 

Plus la durée de validité du devis sera courte, mieux vous serez protégé contre une éventuelle hausse des prix des matières premières par exemple. Faites attention néanmoins à ne pas donner l’impression à votre donneur d’ordre de lui faire subir une pression dans sa prise de décision. À vous de jauger le bon équilibre entre ces deux impératifs. En ce sens, n’hésitez pas à lui expliquer les raisons qui vous poussent à raccourcir la durée de validité de vos devis.

Conseil n°2 : inclure une clause de révision des prix dans vos devis BTP

La clause de révision (si elle est validée par le client) vous donne la possibilité d’ajuster vos tarifs au moment de la facturation au cas où ces derniers seraient impactés par une éventuelle évolution des coûts. 

Si la clause de révision est courante dans les marchés publics, elle l’est beaucoup moins dans les marchés privés. Sachez cependant que vous pouvez tout à fait en faire usage. Dans cette situation instable, elle est même particulièrement recommandée. 

En pratique, cette clause de révision des prix doit s’appuyer :

  • Sur un indice national du bâtiment tous corps d’état mesurant l’évolution du coût des facteurs de production et publié par le ministère en charge de la construction et de l’habitation. Il existe 37 catégories d’index Bâtiment (Index BT) associées à différents types de travaux et 23 index Travaux Publics (TP). Soyez vigilant au choix de l’index retenu pour votre clause de révision. Il doit être le plus proche possible des travaux que vous allez effectivement réaliser ; 
  • Ou sur votre propre formule de calcul intégrant différents indices et leur poids respectif si vous estimez que les index ne représentent pas justement la répartition de vos charges. 

Vous pouvez consulter ces index sur les sites des organisations professionnelles du BTP ainsi que sur le site de l’Insee.

Bon à savoir

Si la tendance inflationniste actuelle justifie pleinement une clause de révision des prix, celle-ci reste toutefois à manier avec précaution car votre client peut lui aussi demander une renégociation en cas de baisse des prix. Par ailleurs, pour être valable, la clause de révision des prix doit être en relation directe avec l’objet de la convention ou l’activité des parties. Cependant, l’indice ne peut pas être le SMIC, l’inflation ou l’indice général des prix à la consommation avec ou hors tabac ni le niveau général des salaires.

Conseil n°3 : insérer une clause d’imprévision

En plus, ou en parallèle, de la clause de révision des prix, il est possible d’inclure dans vos devis travaux une clause d’imprévision pour pallier la survenue d’événements inopinés

Celle-ci est destinée à s’appliquer en cas d’événement de nature économique ou technologique et imprévisible lors de la conclusion du contrat, à l’origine d’un changement qui rend son exécution excessivement onéreuse pour une partie qui n’avait pas acceptée d’en assumer le risque. 

Attention toutefois, la hausse des matières premières (observée depuis plusieurs mois) ne pourrait pas justifier le recours à la clause d’imprévu. En revanche, elle pourrait servir en cas de nouveaux aléas (nouveaux confinements, etc.).  

Comment annoncer une hausse de prix à vos clients ?

  • Choisir le bon timing. N’annoncez pas une hausse à un client qui vient d’émettre des réserves sur des travaux récents par exemple.
  • Prévenir les clients le plus tôt possible pour leur laisser le temps de prendre leurs dispositions financières.
  • Miser sur la transparence en expliquant clairement les raisons de cette hausse de prix (augmentation des charges par exemple). 

.

CertiDevis MMA

en 5 minutes chrono, devis vérifié, chantier assuré

(1)Ministère de l’Économie et Banque de France. 

> Voir tous les sujets de la thématique

.

© Istock/pixelfit
Protégez vos intérêts avec la protection juridique professionnelle(1)

Vous rencontrez  un conflit avec un client suite à une pénurie de matériaux ? Avec l’option Protection Juridique(1) du contrat d’assurance MMA PRO PME,  vous bénéficiez d’informations sur la réglementation française en vigueur. Vous êtes accompagné par un juriste spécialiste de la négociation pour trouver une solution amiable(2). Si cette négociation amiable n'aboutit pas, vous pouvez bénéficier d’un suivi et d’un accompagnement dans la procédure judiciaire (prise en charge des frais de justice, explication des décisions…)(2).


 (1) Assurée et gérée par Covéa Protection Juridique. Société anonyme à conseil d’administration au capital de 88077090,60 euros entièrement versé. Entreprise régie par le Code des assurances RCS LE MANS n°442 935 227. Siège social : 160 rue Henri Champion – 72045 LE MANS CEDEX 2
(2) Nos prises en charge sont faites en application des garanties/options souscrites ainsi que des conditions, limites, exclusions de garanties fixées aux conditions générales (CG 352) et aux conditions particulières du contrat d’assurance MMA PRO-PME  disponible sur mma.fr ou en agence.

AddThis conditionne l'affichage des options de partage au dépôt de traceurs. Pour en savoir plus, vous pouvez cliquer sur "Paramétrer".