Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

Commerçants : comment réduire ses stocks ?

Le confinement lié à la Covid-19 a empêché de nombreux commerçants d’écouler leurs marchandises. Au-delà des soldes, il existe cependant de multiples leviers pour réduire ses stocks. Focus sur trois d’entre eux : faire des promotions, organiser des ventes privées, vendre son stock invendu à ses salariés.

Portrait Of Male Owner Of Fashion Store Using Digital Tablet To Check Stock In Clothing Store

Promotions, ventes privées… Il existe diverses solutions pour écouler vos stocks de marchandises accumulées pendant le confinement.
©stock.adobe.com – Monkey Business

1re astuce pour réduire ses stocks : faire des promotions

Avant toute chose, il est important de ne pas confondre promotions et soldes. Ces dernières sont en effet limitées à deux périodes dans l’année, fixées par arrêté, au cours desquelles vous avez le droit de revendre à perte à l’ensemble de votre clientèle. Il est en revanche interdit de vous réapprovisionner. 

Les promotions sont une autre opportunité d’écouler ses stocks : elles peuvent être appliquées à tout moment de l’année, sous réserve de rester occasionnelles et d’être limitées dans le temps (en comparaison des périodes de vente normales) afin de ne pas constituer une pratique commerciale déloyale. Si le réassort est possible, la revente à perte n’est, elle, pas autorisée dans le cadre d’une promotion.
D’un point de vue pratique, pensez à bien indiquer sur vos stocks invendus mis en promotion : 

  • Le prix d’origine et le prix après réduction ; 
  • La durée de l’opération ; 
  • La mention « dans la limite des stocks disponibles / jusqu’à épuisement des stocks », sous peine d’avoir à recommander de nouveaux produits.

À noter : les promotions de denrées alimentaires font l’objet d’un encadrement particulier. Vous trouverez toutes les informations utiles sur le site internet du ministère de l’Économie

2e astuce pour réduire ses stocks : organiser des ventes privées

Les ventes privées répondent aux mêmes exigences que les promotions : offre limitée dans le temps, interdiction de revente à perte… La seule différence réside dans le fait que les ventes privées doivent être réservées à une clientèle restreinte (par exemple vos clients les plus importants, les plus réguliers, les plus anciens…). 

Vous devez être vigilant au respect de ces règles, particulièrement si vous organisez une vente privée pour vos stocks invendus peu de temps avant les soldes, pour qu’elle ne soit pas qualifiée de soldes déguisées. Vous vous exposeriez sinon à une amende en cas de contrôle de la DGCCRF.

Une fois les conditions réunies, il ne vous reste plus qu’à organiser votre vente privée. Mettez toutes les chances de votre côté pour écouler vos stocks au plus vite :  

  • Prévenez vos clients suffisamment tôt, par mail et/ou par sms ; 
  • Préparez votre boutique pour l’occasion : étiquetez vos produits (le prix d’origine doit être clairement indiqué, ainsi que le pourcentage de réduction consenti, par exemple par le biais d’un système de pastilles de couleurs), aménagez votre boutique pour créer une expérience d’achat sortant de l’ordinaire (réorganisation des rayons, goodies…).

3e astuce pour réduire ses stocks : vendre son stock invendu

Pour réduire vos stocks, vous avez le droit de vendre à vos salariés les produits proposés dans votre boutique, et cela à des tarifs préférentiels. Ces avantages en nature sont exonérés de cotisations et de contributions sociales si la remise ne dépasse pas 30 % du prix de vente au public TTC.

Sachant qu’une nouvelle règle s’applique depuis le 1er janvier 2021 pour vous aider à vendre votre stock d’invendus non alimentaires spécifiquement : les réductions tarifaires jusqu’à 50 % du prix de vente public TTC ne sont pas soumises aux cotisations et contributions sociales. 

À noter : cette réduction tarifaire ne peut être accordée que dans la limite du seuil de revente à perte (revente à un prix inférieur au prix d’achat effectif). 

.

© contrastwerkstatt/AdobeStock
Assurance Multirisque MMA PRO-PME : Protégez l’activité de votre entreprise

En tant que commerçant, vous n’êtes pas à l’abri d’un défaut de fabrication d’un produit que vous vendez. Avec la garantie « frais de retrait des produits défectueux » de votre contrat MMA PRO-PME(1), vous pouvez bénéficier d’une indemnisation qui couvrira par exemple l’annonce de l’opération de retrait du produit en rayon, les frais supplémentaires sur la main-d’œuvre pour gérer la logistique des retours... Parlez-en à votre Agent Général MMA !

(1) Dans les conditions, limites et exclusions des garanties prévues au contrat MMA PRO-PME.