Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

Agriculteurs : exploitez les réseaux sociaux pour vous faire connaître vous et votre ferme

Les réseaux sociaux offrent de nombreuses opportunités aux agriculteurs. Les agri-Youtubeurs, ces exploitants qui publient des vidéos sur Youtube afin de partager leur quotidien, l’ont bien compris. Que ce soit pour faire connaitre son exploitation, pour changer l’image de l’agriculture, ou pour faciliter les recrutements, les raisons d’être actif sur les réseaux sociaux sont nombreuses. Si vous avez envie, vous aussi, de rejoindre le mouvement, suivez le guide ! Un simple smartphone suffit.

1348883373

Facebook, Instagram, Youtube ou même TikTok, découvrez nos conseils pour développer votre notoriété et faire connaitre votre ferme sur les réseaux sociaux.
© aquaArts studio - Getty Images

Les réseaux sociaux, un atout pour les agriculteurs

Publication de stories sur Instagram, de vidéos sur Youtube, de tweets sur les dernières actualités agricoles… : de nombreux agriculteurs se sont emparés des réseaux sociaux. Certains ont même acquis une vraie réputation d’influenceurs au même titre que les professionnels des réseaux sociaux, avec des dizaines de milliers de followers, comme cet éleveur de la Sarthe qui compte plus de 150 000 abonnés sur Youtube. 

Selon une étude récente(1) sur l’usage du numérique par les agriculteurs, deux tiers des agriculteurs sont inscrits sur au moins un réseau social : WhatsApp et Youtube en tête. 

Si ce n’est pas encore fait, voici trois bonnes raisons d’investir les réseaux sociaux !

(1) Étude Agrinautes 2020 réalisée par Hyltel-Datagri. 

1. Développer votre notoriété en tant qu’agriculteur

Aujourd’hui, les consommateurs sont connectés. Les réseaux sociaux représentent une excellente façon d’aller les chercher directement, en particulier si : 

Vous pouvez commencer en créant votre page Facebook et/ou Instagram et en publiant régulièrement. Plus concrètement, vous pouvez :

  • Communiquer sur vos produits ; 
  • Partager des moments sympathiques qui permettront de créer du lien avec votre communauté d’internautes : les naissances au sein de votre élevage, les récoltes, des moments inhabituels… ;
  • Asseoir votre expertise en donnant des conseils aux jardiniers amateurs, par exemple via des vidéos tutos, ou en divulguant quelques recettes de cuisine à réaliser avec vos légumes. 

Pensez à intégrer ce travail dans votre routine (au moins hebdomadaire) car sur les réseaux sociaux, rien ne vaut la régularité pour fidéliser vos followers/clients. Au besoin, préparez-vous un planning de publication sur les deux ou trois mois à venir. Planning que vous pourrez bien sûr aménager en fonction des événements. 

Attention, vos followers attendront de vous des interactions. Si vous publiez sur un réseau social, vous devez être prêt à échanger avec les internautes, à répondre à leurs questions et, parfois aussi, à leurs critiques. S’il ne s’agit pas d’être connecté 24h/24, il est conseillé de répondre dans un délai raisonnable de 24h à 72h.

Vous pouvez créer de l’interaction avec vos followers en sollicitant leur avis sur un nouveau produit, sur le prénom d’un nouveau-né dans votre élevage… Vous créerez un engagement et de la sympathie. Les clients vous connaissent et vous font confiance. Une bonne publicité, à moindre coût, qui peut vite faire boule de neige.  

Une fois que vous serez un peu plus aguerri, vous pourrez passer à la vitesse supérieure en publiant des vidéos par exemple ou en vous intéressant à d’autres réseaux sociaux, tels que TikTok ou Youtube, plus prisés des jeunes générations que Facebook. 

2. Faire changer l’image de l’agriculture

Les consommateurs actuels sont avides de transparence. Ils veulent savoir ce qu’ils achètent, ce qu’ils mangent… 

En publiant régulièrement sur vos méthodes d’élevages ou de production, en évoquant vos engagements environnementaux et surtout en partageant votre passion pour votre métier, vous êtes en capacité de faire évoluer, à votre échelle, l’image de l’agriculture. 

3. Faciliter les recrutements dans le secteur agricole

Parler de votre métier, de votre engagement, de votre passion peut inciter des jeunes à se tourner vers cette profession ou des moins jeunes à se reconvertir. Cela peut également vous permettre d’attirer des saisonniers professionnels ou ponctuels, à l’occasion des vendanges ou des récoltes. 

Et cerise sur le gâteau, grâce aux réseaux sociaux, vous pourrez échanger avec d’autres agriculteurs pour partager vos bonnes pratiques, les bonnes adresses de fournisseurs, ou simplement pour s’entraider dans les moments moins faciles. 

BESOIN D’ÊTRE ACCOMPAGNÉ DANS VOTRE STRATÉGIE NUMÉRIQUE ?

Pour vous accompagner dans la mise en place de votre stratégie digitale sur les réseaux sociaux, l’État, par le biais de son dispositif France Num met à votre disposition une série de guides et conseils. Vous pouvez également prendre contact avec des experts du numérique spécialisés en réseaux sociaux pour réaliser un premier entretien gratuit. N’hésitez pas à consulter leur plateforme pour plus d’informations.

> Voir tous les sujets de la thématique

.

© contrastwerkstatt/AdobeStock
Protégez votre e-réputation avec la Protection Juridique MMA(1)

Après avoir publié une vidéo de vous ou de vos réalisations dans le cadre de votre activité, vous faites l’objet de propos injurieux ? Avec l’option Protection Juridique(1) de l’assurance MMA PRO PME, vous pouvez bénéficier de la prise en charge de vos frais de justice(2) pour vous défendre contre la personne à l’origine des propos.

(1) Assurée et gérée par Covéa Protection Juridique - Société anonyme d’assurance au capital de 88 077 090,60 € entièrement versé. Entreprise régie par le Code des assurances - 442 935 227 R.C.S. Le Mans - Siège social : 33 rue de Sydney - 72045 Le Mans Cedex 2. 
(2) Nos prises en charge sont faites en application des garanties/options souscrites ainsi que des conditions, limites, exclusions de garanties fixées aux Conditions Générales (CG 352) et aux Conditions Particulières du contrat d’assurance MMA PRO-PME  disponible sur mma.fr ou en agence.