Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

5 conseils pour favoriser le retour au bureau de vos salariés

Après plus d’un an de télétravail, de nombreux salariés vont retrouver leur bureau dans les semaines qui viennent, à mesure de la levée progressive des restrictions sanitaires. Pour les employeurs, une question essentielle se pose : comment préparer le retour des collaborateurs au sein de l’entreprise ? Cinq conseils pour une reprise sereine et productive.

retour-bureau-salaries_897x505.jpg

Avant d'accueillir de nouveau vos salariés en présentiel, veillez à bien respecter les règles sanitaires mais aussi à repenser l'organisation des locaux pour garantir la sécurité de tous.
©AdobeStock

1. Renforcer le protocole sanitaire

Le retour de vos employés au sein de l’entreprise doit se faire conformément au Protocole national défini par le ministère du Travail. Indispensable pour garantir la protection de vos collaborateurs, ce guide liste toutes les mesures à mettre en place, dans l’optique principalement d’évaluer et de maîtriser les risques d’exposition au virus. Selon les possibilités de l’entreprise, il recommande notamment :

  • La désignation d’un référent Covid-19 ;
  • La définition d’une jauge maximale de personnes présentes simultanément au sein d’une même pièce (sur une base de 4 m2 par personne par exemple) ;
  • Le port obligatoire du masque dans les lieux collectifs clos ;
  • La désinfection des postes chaque jour et à chaque changement d’utilisateur ;
  • L’aération régulière des bureaux ;
  • L’incitation à télécharger et à utiliser l’application TousAntiCovid durant les heures de travail ;
  • L’encouragement à la vaccination (diffusion d’informations, possibilité de se faire vacciner par le service de santé au travail, autorisation de s’absenter durant les heures de travail, etc.).

2. Informer les collaborateurs des mesures prises

En cette période de crise sanitaire, vous ne devez pas sous-estimer la peur du retour au bureau, au risque de perdre la confiance de vos collaborateurs. Bien au contraire, il est même indispensable d’informer vos équipes en amont de la reprise afin de répondre à leurs interrogations, de lever leurs inquiétudes et de limiter les risques, notamment psychosociaux. Pour cela, vous pouvez les contacter par email ou par visioconférence afin de leur communiquer plusieurs informations essentielles :

  • La date de reprise envisagée ;
  • L’obligation ou non de travailler en présentiel ;
  • Le protocole sanitaire mis en place (désinfection, jauge, etc.) ;
  • Les consignes sanitaires à respecter (port du masque, respect des distances, etc.) ;
  • Les recommandations à éventuellement suivre (utilisation de TousAntiCovid, vaccination, etc.) ;
  • Les réponses à toutes leurs questions.

3. Rester à l’écoute de vos collaborateurs

Il faut avoir conscience qu’aucun employeur n’est infaillible. Malgré toutes les mesures adoptées en amont de la reprise, il y aura forcément des correctifs à adopter une fois vos salariés de retour. Dans le but d’identifier les points d’amélioration, intéressez-vous au ressenti de vos équipes et soyez ouvert aux propositions pouvant améliorer la sécurité et le climat social au sein de l’entreprise. Pour cela, vous pouvez une nouvelle fois engager certaines actions :

  • Demander régulièrement l’opinion de vos salariés, ainsi que leurs souhaits ;
  • Être présent pour les managers, ces derniers étant indispensables pour une reprise apaisée ;
  • Créer un baromètre afin de mesurer la qualité de vie au travail et son évolution ;
  • Planifier des entretiens de reprise individuels et/ou des questionnaires anonymes ;
  • Mettre en place une boîte à idées pour mobiliser vos collaborateurs.

4. Réfléchir collectivement à la nouvelle organisation du travail

Le retour de vos collaborateurs, c’est aussi l’occasion de pouvoir discuter d’une nouvelle organisation à adopter au sein de l’entreprise. Il est en effet possible de tirer profit des enseignements du confinement pour engager une réflexion collective autour des nouveaux modes de travail. Présentiel, télétravail, travail hybride, coworking, flex office... l’année écoulée nous a permis de découvrir ou de redécouvrir de nouvelles organisations qui ne doivent pas automatiquement être oubliées à l’heure du retour au bureau. L’erreur à ne pas commettre ? Penser que tout va reprendre comme avant la pandémie. Pour éviter cet écueil, plusieurs actions sont envisageables :

  • Sonder vos collaborateurs afin de définir collectivement la meilleure organisation, tant en ce qui concerne le lieu que les horaires de travail ;
  • Faire preuve de souplesse afin de répondre aux attentes de tous : ratio présentiel/télétravail, horaires décalés, possibilités de s’absenter, etc. ;
  • Redonner envie aux équipes de venir en entreprise en leur proposant de nouveaux avantages : financement du covoiturage ou des trajets en vélo, organisation d’activités extra-professionnelles, mise à disposition de matériel neuf, etc.

Seuls 35 % des salariés

souhaitent un retour à 100 % au bureau, tandis que les autres préféreraient poursuivre le télétravail à raison de 1 à 5 jours par semaine(1).

(1) Infographie : quelle expérience de travail attendue par les salariés ? - JLL – 2021
 

5. Réenchanter le travail et lui redonner du sens

Pour certains salariés, le travail à distance a pu causer une rupture avec l’entreprise, voire avec leurs collègues. Au moment de la reprise, il est donc capital de redonner du sens aux missions et de renforcer la culture d’entreprise, au risque d’une rupture définitive et d’un désengagement progressif. Ce travail – de longue haleine – peut s’enclencher grâce à différents leviers :

  • Être présent auprès des salariés pour leur rappeler leurs objectifs, leur rôle et l’importance de leur travail ;
  • Encourager les interactions entre collègues, notamment en proposant des projets transverses, des conférences ou encore des pauses dédiées ;
  • Proposer des activités extra-professionnelles (dans le respect des gestes barrières) afin d’améliorer la cohésion et le sentiment d’appartenance : petits déjeuners, jeux, etc. ;
  • Remercier et/ou récompenser les équipes, de manière individuelle ou collective, afin de satisfaire leur besoin de reconnaissance.

.

© Istock/pixelfit
Assurance salariés :
Les complémentaires santé et prévoyance collectives

Les assurances collectives vous permettent de protéger au quotidien vos salariés tout en bénéficiant d’une fiscalité intéressante pour votre entreprise(1).
N’hésitez pas à faire le point avec votre Agent MMA.

(1) Dans les conditions, limites et exclusions de garanties fixées au contrat.