Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

Etes-vous au clair sur avec le risque amiante ?

De nombreuses interventions dans le bâtiment exposent les travailleurs à l’amiante, notamment lors des travaux en maintenance et entretien. D’où l’importance d’être formé, des fonctions d’encadrement – entrepreneurs, artisans, managers – aux fonctions d’opérateurs. Rappel des risques liés à l’exposition à l’amiante, des techniques d’intervention à suivre et des exigences réglementaires pour se protéger en 10 questions.

amiante-chantier-risque-réglementation

Pour prévenir des dangers de l'amiante sur les chantiers, casque, lunettes, chaussures de sécurité, bouchons d’oreille, sont indispensables.
© Krzysztof Slusarczyk/Thinkstock

1) L’entretien et la maintenance des matériaux contenant de l’amiante peuvent être faits par des travailleurs…

  1. du BTP uniquement
  2. formés, de tout secteur
  3. formés périodiquement
  4. de moins de 18 ans

2) Deux de ces équipements de protection individuelle (EPI) sont spécifiques aux opérations sur matériaux amiantés ? Lesquels ?

  1. les genouillères
  2. la protection respiratoire
  3. le harnais
  4. la combinaison à usage unique

3) Parmi ces interventions, laquelle ne présente pas de danger lié à l’amiante ?

  1. pose luminaire en maison neuve
  2. changement joint de chaudière
  3. piquage cana amiante-ciment
  4. percement dalle de sol

4) Avant d’intervenir dans un local ou une pièce occupée, que doit-on faire ?

  1. créer un courant d’air
  2. signaler, isoler, confiner
  3. faire surveiller par le client
  4. évacuer tout l’immeuble

5) Pour intervenir en toute sécurité sur des matériaux amiantés, que faut-il faire ?

  1. limiter l’intervention à un quart d’heure
  2. humidifier les matériaux
  3. découper à la disqueuse
  4. aérer la pièce

6) Le sigle MCA signifie :

  1. modèle de chantier artisanal
  2. mettre en conteneur approprié
  3. matériau contenant amiante
  4. mesures confinement autonomes

7) Deux de ces matériaux font l’objet d’une exigence de formation préalable à toute intervention. Lesquels ?

  1. le plâtre
  2. les matériaux contenant de l’amiante
  3. les parpaings
  4. le plomb

8) Sur un chantier amianté, l’employeur décide de la durée du port des EPI sur avis…

  1. de la médecine du travail
  2. de l’inspecteur du travail
  3. du fabricant des EPI
  4. du chef de chantier

9) A partir de quel document l’évaluation des risques s’effectue-t-elle ?

  1. les plans du cadastre
  2. le rapport de repérage
  3. le contrat de vente
  4. la déclaration du propriétaire

10) Où faut-il déposer les déchets et les matériaux amiantés ?

  1. un terrain vague
  2. un centre de stockage adapté
  3. une benne pour encombrant
  4. un centre de recyclage

Réponses

1) b, c. Tous les secteurs sont concernés, dont les professionnels du BTP. Les interventions sur amiante nécessitent une formation adaptée aux types d’intervention, aux missions et aux responsabilités des travailleurs.

2) b, d. Selon les activités, casques, lunettes, chaussures de sécurité, bouchons d’oreille, etc. sont indispensables, mais ces deux EPI - la protection respiratoire et la combinaison à usage unique - sont spécifiques à l’amiante.

3) a. Interdit en France depuis 1997, l’amiante ne peut se retrouver dans un pavillon neuf.

4) b.  Priorité numéro 1 quand vous intervenez dans ce type de local : vous protéger, de même que les gens qui y vivent et travaillent à proximité. Solution : isoler ou confiner la zone de travail.

5) b. Principales règles pour lutter contre la dispersion des fibres d’amiante : humidifier le matériau et pratiquer l’aspiration à la source avec un aspirateur équipé d’un filtre Très Haute Efficacité (THE).

6) c. Les déchets de matériaux amiantés doivent être identifiés par un logo spécifique sur lequel figure la mention « attention, contient de l’amiante ».

7) b, d. Amiante et plomb représentent des risques chimiques ; une formation préalable obligatoire permet d’apprendre à les appréhender en sécurité.

8) a. Le médecin du travail délivre également une attestation de non contre-indication avant travaux exposant à l’amiante et donne un avis sur le choix des protections respiratoires.

9) b. Le rapport de repérage est intégré au dossier technique Amiante. Si l’on intervient sur des terrains amiantifères, on utilisera les cartographies du BRGM (Bureau de recherches géologiques et minières).

10) b. Un centre de stockage adapté, installation contrôlée par l’état et dans lesquelles l’élimination est autorisée.
 

Assurance BTP MMA

Gérer une entreprise de construction ou exercer une activité du bâtiment requiert beaucoup d’énergie et de disponibilité. Pour affronter efficacement les imprévus liés à votre profession, vous pouvez faire confiance à MMA, 3ème acteur français en assurance construction.

Assurance BTP

Pour en savoir plus