Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

Prévention incendie : rechargez votre flotte de trottinettes électriques en toute sécurité

Vous disposez d'une flotte de trottinettes électriques ou vos collaborateurs utilisent de tels équipements ? La création et l'aménagement d’un local de stockage ne doivent rien laisser au hasard. L'enjeu ? Limiter les principaux risques liés à la recharge des batteries, dont l’incendie et l’explosion.

prevention-incendie-trottinettes_897x449-compressor.jpg

Alternatives aux transports en commun et à la voiture, les trottinettes électriques séduisent de plus en plus de professionnels. Veillez néanmoins au bon entretien des batteries pour éviter les risques d'incendie.
©iStock

Recharge d’une trottinette et incendie, un risque méconnu

En tant que dirigeant d’entreprise, vous avez fait le choix de créer une flotte de trottinettes électriques, vous devez alors être particulièrement vigilant à la question du stationnement. En plus de garantir la sécurité des EDPM (Engin de Déplacement Personnel Motorisé), le local de stockage doit assurer leur recharge et faciliter leur mise à disposition aux salariés. 

Pourtant, un risque est souvent minimisé – à tort : le risque de départ d’incendie dû à la recharge des trottinettes. Un sinistre potentiel auquel sont confrontés la plupart des autres engins électriques (scooters, overboards, etc.) et dont la survenue n’est pas si rare qu’on le pense. En 2018, un incendie se déclare au sein d’un local Cityscoot à Nice(1). La même année, Lime a rappelé 2 000 trottinettes en raison d'un défaut pouvant déclencher un départ de feu de la batterie(2). En 2019, une trottinette en recharge a explosé et a incendié un appartement à Asnières-sur-Seine(2).

« Lors de la recharge, les batteries lithium-ion équipant les trottinettes électriques dégagent en effet une énergie thermique, pouvant conduire à un emballement thermique en cas de mauvaise évacuation de la chaleur », comme l’indique Albert Bacqueville, responsable prévention à la direction indemnisation au sein de MMA.
Une situation susceptible d’entraîner un départ de feu, conduisant à la destruction du matériel et éventuellement à la propagation de l'incendie aux alentours. Un risque d'autant plus élevé en cas de charge rapide, mais qui peut également survenir suite à un choc sur la batterie, voire parfois de manière spontanée.

(1) A une minute près, on allait évacuer 1000 personnes": un incendie se déclare près d'une discothèque azuréenne - Nice Matin - 2018
(2) Hauts-de-Seine: une trottinette électrique prend feu et provoque un incendie dans un appartement – BFM TV – 2019

Aménagement du local à trottinettes dans les règles de l’art

Pour vous prémunir des risques d’incendie, vous devez tout d'abord procéder à l'analyse des risques liés à l’installation de stationnements et de charge de trottinettes électriques. Quoi qu’il en soit, il faut privilégier un local dédié au stockage des trottinettes et bannir les meubles de rangement fermés, présentant un risque d’incendie plus important.

Au moment d’aménager votre espace de stockage et de recharge, plusieurs réflexes s’imposent également pour limiter les risques :

  • quel que soit le mode de ventilation, naturelle ou mécanique, le local doit être maintenu à une température inférieure à 30 °C ;
  • l'espace de stockage doit être muni d'une porte coupe-feu avec une résistance d’une heure, d'un ferme-porte automatique et de parois coupe-feu avec une résistance d’une heure ;
  • l’espace doit être suffisamment grand pour garantir la distanciation d’au moins 50 cm entre les batteries en charge pour éviter que le feu ne se propage trop rapidement ;
  • dans le cas d'une batterie amovible, les batteries et trottinettes doivent chacune être stockées dans un local indépendant, les batteries doivent être placées dans l’espace clos dédié avec les parois coupe-feu ;
  • en règle générale, les matériels ou marchandises ne doivent pas être stockées dans cet espace dédié afin de ne pas créer de masse combustible inutile ;
  • les multiprises pour l'alimentation des chargeurs sont à proscrire et les zones de charge doivent être éloignées des équipements susceptibles de provoquer un échauffement local ;
  • les postes de recharge doivent être fixés sur des supports incombustibles, tels que les parois coupe-feu par exemple. Idéalement, ils seront fixés sur des racks incombustibles et ajourés (caillebotis métallique) avec un recoupement vertical à l’aide d’une paroi métallique tous les 5 batteries ;
  • un système d’extinction automatique intégrant un dispositif de détection de type fusible et une réserve de produits extincteurs (50 l d’eau ou 50 kg poudre) est à mettre en place.

Sachez que pour un parc de trottinettes conséquent, vous pouvez vous faire assister d’un bureau d’études spécialisé en risques électriques afin de faire une analyse de risques satisfaisante et faire les bons choix techniques pour le local dédié.

Pour limiter le risque, formez vos équipes aux règles d’usage

En matière de prévention des risques, les utilisateurs des trottinettes jouent un rôle incontournable. En tant que dirigeant, vous devez donc sensibiliser et former vos salariés aux règles d'usage à suivre. Via les différents moyens dont vous disposez (réunion d'information, email, affiche à l'entrée du local, etc.), plusieurs consignes sont à faire passer :

  • ne pas charger une batterie près d'une zone de chaleur ou, a contrario, dans un espace à très basse température ;
  • signaler toute batterie ayant subi un choc ;
  • séparer les trottinettes et les batteries lors de la charge (lorsque ces dernières sont amovibles) ;
  • respecter les distances de sécurité entre les batteries en charge ;
  • refermer systématiquement la porte du local ;
  • utiliser un adaptateur spécifique en cas de recharge au domicile.

Les batteries ayant subi un choc ne doivent pas être mise en charge. Leur conservation doit alors être effectuée comme suit : 

  • placement dans des bacs incombustibles fermés ;
  • empilement par strates avec un recouvrement à l’aide d’un matériau empêchant la propagation d’un incendie.  

Enfin, n'oubliez pas que la maintenance préventive est indispensable pour repérer tout éventuel problème. Celle-ci nécessitant des compétences techniques, il est souvent préférable de la déléguer à un prestataire externe. Dans le cas d'une offre de location, votre fournisseur de trottinettes pourra d’ailleurs généralement s’en charger.

Incendie d’une trottinette : apprenez à bien réagir

Malgré toutes ces précautions, le risque zéro n’existe pas. Vous devez être préparé à arrêter un éventuel départ d'incendie. Pour cela, une formation du personnel de sécurité s’impose afin d’apprendre les bons gestes à adopter. Il est important de privilégier l’utilisation d’extincteurs à poudre pour lutter contre les feux d'équipements électriques. Sachez que seul le noyage de la batterie – difficilement réalisable sur place - permet de stopper totalement l'incendie. Même en cas d'arrêt des flammes - du fait des extincteurs ou des sprinklers -, il faut rester vigilant car il ne signifie pas l'arrêt complet de l'incendie. De ce fait, prévoyez d’assurer une surveillance post-incendie en attendant le noyage des batteries (arrosage, présence physique, etc.).

 

© wavebreakmedia /Shutterstock
Assurance Flotte auto :
Vos trottinettes électriques bien protégées !

Comme tout autre véhicule terrestre à moteur, une trottinette électrique doit a minima couvrir la responsabilité civile de son utilisateur. Pour une meilleure protection – notamment contre le risque d’incendie -, il est toutefois recommandé d’opter pour une assurance plus complète en souscrivant, par exemple, un contrat pour l’ensemble de votre flotte. Pour cela, MMA vous propose le contrat Auto Fleet pouvant intervenir face à de nombreux sinistres :

  • le vol, la tentive de vol et le vandalisme ;
  • l’incendie et l’explosion ;
  • les dommages corporels de l’utilisateur ;
  • les accidents toute cause(3).
(3) Dans les limites et conditions fixées au contrat.