Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

Création d’entreprise artisanale : faut-il s’inscrire au stage de préparation à l’installation ?

Le stage de préparation à l’installation (SPI) est-il obligatoire ou pas ? La réponse est non. Mais selon votre parcours, cette formation peut se révéler utile afin d’acquérir les bases pour rendre votre activité rentable. Explications.

MMA_Stage-preparation-installation.jpg

Le SPI, bien que facultatif, vous donne toutes les clés pour lancer et exercer votre activité artisanale avec succès.
©Matej Kastelic / Shutterstock.com

Le stage de préparation à l’installation, c’est quoi ?

Si le SPI n’est plus obligatoire depuis le vote de la loi Pacte en 2019, il reste ouvert à tous les créateurs d’entreprise artisanale qui éprouvent le besoin d’être accompagnés.  

Durant 30 heures minimum, cours et travaux pratiques permettent d’aborder différentes problématiques : 

  • L’installation ;
  • Le financement ;
  • La prévision et le contrôle de votre activité ;
  • La comptabilité de l’entreprise ;
  • La fiscalité ;
  • La formation continue ;
  • La responsabilité sociétale des entreprises.

Une information sur votre futur environnement social, économique et juridique est également dispensée.

Enfin, vous bénéficiez d’un entretien individuel à l’issue du stage de préparation à l’installation. L’occasion d’obtenir des conseils personnalisés sur votre projet de création d’entreprise.

À noter : il est possible de suivre certains SPI en ligne (entièrement ou en partie), pour mieux concilier cette formation avec vos impératifs professionnels. 

S’inscrire à un stage de préparation à l’installation 

Bien que le SPI soit facultatif, les Chambres de Métiers et de l’Artisanat (CMA) sont tenues d’en proposer au moins un par trimestre. Ces formations peuvent être assurées soit par elles directement, soit sous leur contrôle. Étant précisé que vous pouvez suivre le stage de préparation à l’installation où vous voulez en France (quel que soit votre lieu d’immatriculation).

Le SPI est payant, mais des aides financières peuvent vous être octroyées. 

Rapprochez-vous de votre CMA pour plus de détails sur les stages de préparation à l’installation, le calendrier, leur coût et les aides possibles. 

Votre Agent Général MMA vous conseille

Assurance artisans commerçant mma © Minerva Studio/Thinkstock

Avec MMA PRO-PME(1), en tant qu'artisan, vous pouvez bénéficier en un seul contrat d’une protection complète qui couvre toutes sortes d’imprévus :

  • Garantie Dommages aux biens : les sinistres susceptibles d’endommager le local professionnel et les biens qu’il contient sont couverts.
  • Garantie Perte d’exploitation : en cas de baisse ou d’interruption de l’activité suite à un sinistre, MMA PRO-PME peut couvrir charges fixes et bénéfice.
  • Garantie valeur de Rééquipement à neuf : matériel détruit ou endommagé, MMA peut indemniser le commerçant à hauteur de la valeur à neuf pour le matériel de moins de 3 ans – extensible à moins de 6 ans.
En savoir plus sur la Multirisque MMA PRO-PME

(1) Dans les conditions, limites et exclusions de garanties prévues au contrat.