Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

Les TPE à l’ère du collaboratif

Pour accompagner la diffusion rapide de l’économie collaborative dans les petites entreprises, MMA offre à celles qui se lancent des couvertures adaptées.

686721323

MMA adapte son offre aux pratiques collaboratives des TPE.
© Gettyimages

L'économie collaborative en plein essor

D’année en année, se confirme l’engouement des TPE de tous secteurs (artisans commerçants professions libérales...) pour l'économie collaborative qui décidément n’intéresse pas que les particuliers. Contrairement à ces derniers qui régulent leurs échanges à travers de grandes plates-formes comme AirBnB, Drivy ou BlaBlaCar, les professionnels interagissent le plus souvent sans intermédiaires. Et ce, qu’il s’agisse de partager des locaux, du matériel, des véhicules... Mais les frontières entre les deux univers sont moins étanches qu’on ne le croit.  « Parce qu’ils ont souvent testé les avantages du collaboratif dans leur vie personnelle, les dirigeants de TPE sont désormais plus enclins à y recourir dans leur vie professionnelle. Il y a une porosité entre les deux pratiques. », remarque Charlotte Vidal, Responsable Politique Client TPE chez MMA.

Publiée en octobre 2017, l’enquête(1) Kantar-TNS initiée par MMA auprès de ces dirigeants atteste de cet engouement. 81 % des TPE connaissent au moins de nom les pratiques collaboratives. 22 % des répondants ont prêté ou emprunté une ressource au cours des 12 derniers mois, dont 73 % à titre gratuit. Autre fait intéressant, environ 50 % des sondés affirment être dans une situation qui pourrait leur permettre de se lancer, ce qui augure d'un fort potentiel.

MMAPRO_Infographie_TPE_Collaboratif_LeFigaro_MMA.jpg

(1) Étude réalisée en septembre 2017 par Kantar TNS et MMA auprès d’un échantillon représentatif de 436 TPE françaises.

Le souci d'économie prime

Les bureaux et ateliers prêtés ou partagés constituent la ressource la plus partagée (13 % des TPE concernées dans l’enquête) devant le matériel et les équipements (11 %). Loin derrière, 4 % des TPE se prêtent des parkings et 2 % des véhicules professionnels. Concernant leurs motivations, 33 % des dirigeants interrogés mettent en avant leur volonté de faire des économies. « Ils se rendent compte qu’ils sous-exploitent certaines ressources onéreuses et décident de les partager avec d’autres entreprises qui exercent parfois le même métier. L’esprit de solidarité et le bénéfice mutuel escompté transcendent alors la problématique de la concurrence », observe Charlotte Vidal. De fait, 20 % des sondés se disent motivés par le souci d'efficacité et de rapidité, 12 % soulignent l'intérêt qu’il y a d'entretenir un bon relationnel entre professionnels  et 6 % la simplicité inhérente au collaboratif

Lever les freins en adaptant l'offre aux attentes 

Les réticences vis-à-vis du collaboratif proviennent du manque d'intérêt (31 %), de confiance dans les partenaires (15 %) et de temps pour s’y adonner (9 %).  Mais surtout plus de la moitié des sondés expriment des doutes sur la couverture assurantielle dont ils bénéficient lorsqu’ils partagent une ressource avec d'autres TPE.  Pour dissiper cette crainte, MMA a commencé, dès juin 2017, à adapter son offre en intégrant des clauses collaboratives dans ses contrats. « Nous couvrons déjà près de 300 000 clients opérant dans 1 200 activités ayant trait au commerce, à l’industrie, au monde associatif ou aux professions libérales », précise Sylvie Bonello, responsable du département offres produits et services, domaine pro et entreprise chez MMA. Ainsi pour le risque d’incendie, d’explosion, d’action de l’eau ou de dommages électriques pouvant affecter les locaux, MMA a étendu sa garantie « emprunt temporaire » à 30 jours (15 jours initialement) et mis en place une garantie « prêt de local » de 30 jours.

Les entrepreneurs d’assurances MMA  cherchent par ailleurs à répondre aux besoins des clients naturellement tournés vers le collaboratif (groupements d’employeurs, espaces de coworking...). « Nous assurons par exemple Mouv’nGo, une plateforme d’autopartage de voitures électriques dans la Sarthe », affirme Sonia Trémoureux, chef de produit industrie commerce professions libérales et associations chez MMA. Bien décidé à maintenir son avance en ce domaine, l'assureur travaille déjà à adapter ses contrats au prêt de parking et de main d'œuvre, hors groupement d'employeurs.

Les solutions offertes par les pratiques collaboratives aux TPE

Article réalisé en partenariat avec Le Figaro Entrepreneurs.

Prêt et responsabilité : que se passerait-il en cas de dommage ?

assurance multirisque pro © Wavebreak Media/Thinkstock

MMA a récemment fait évoluer ses contrats d’assurance multirisques(2), pour s’assurer que vous soyez protégé en cas de prêt temporaire de locaux ou de matériels à des pairs.

Assurance multirisque professionnelle

(2) Nos prises en charge sont faites en application des garanties, options souscrites et des limites, conditions et exclusions de garanties et du montant des garanties et des franchises fixés aux Conditions générales, Conventions spéciales et Conditions particulières des contrats d’assurance MMA PRO-PME, MMA Association et MMA BTP.