Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

Travaux devant mon commerce : comment limiter les désagréments ?

Réfection de chaussée, remise à neuf du trottoir, création d’une ligne de tramway… La présence de travaux publics à proximité immédiate de votre boutique peut s’accompagner de désagréments plus ou moins longs et importants : poussière, bruit, vitrine occultée, mais aussi, difficultés d’accès à votre commerce… Heureusement, vous pouvez agir pour anticiper une baisse de fréquentation et de votre chiffre d’affaires.

763276485

Des travaux doivent être réalisés devant votre commerce ? Pour limiter l’impact de ces nuisances sur votre chiffre d’affaires et votre niveau de fréquentation, quelques actions simples peuvent être mise en place.
© Jure Gasparic / EyeEm

Priorité numéro 1 : maintenir autant que possible le niveau de fréquentation

Tenez-vous informé de la vie du quartier !

Avant toute chose, veillez à ne pas négliger les réunions d’information de quartier qui se tiennent habituellement lors de travaux importants. Vous pourrez y collecter le maximum d’informations sur le déroulement du chantier. Vous pourrez aussi faire des suggestions et des demandes d’aménagement. Par exemple : 

  • Un passage piéton provisoire placé au bon endroit ; 
  • Quelques jours de décalage d’une partie du chantier lorsque c’est possible afin de maintenir un événement important de votre commerce prévu de longue date ; 
  • La mise en place de stationnements provisoires…

Ces petites modifications peuvent vous permettre de limiter l’impact des désagréments. 

Communiquez auprès de vos clients

Ensuite, il est primordial d’informer vos clients :

  • Si une déviation est mise en place, prévenez-les ; 
  • S’ils ne peuvent plus stationner devant votre commerce, proposez-leur une alternative. 

Ces informations peuvent être relayées par le biais : 

  • De flyers ou d’affiches distribués sur place, avant le début des travaux ; 
  • De vos réseaux sociaux (page Facebook, Instagram, Twitter…) ; 
  • D’un emailing, si vous avez un fichier clients. 

Maintenez l’intérêt de venir en boutique

Enfin, vous pouvez créer des animations particulières pour provoquer l’envie : ventes privées, présentation de nouveaux produits, organisation d’ateliers. Une envie qui permettra à vos clients de surmonter les inconvénients des travaux. 

Priorité numéro 2 : anticiper la baisse de chiffre d’affaires

Optimisez la gestion de vos stocks

Malgré les conseils précédents, il est possible que ces travaux de voirie provoquent malgré tout une perte de chiffre d’affaires. Dans ces conditions, il est primordial d’anticiper sur vos commandes auprès de vos fournisseurs afin de réduire vos stocks. Surtout si vous vendez des denrées périssables. 

Organisez la présence de vos salariés

Si vous avez des salariés, dans certaines conditions et en respectant les règles en vigueur, vous pouvez leur demander de prendre leurs journées de RTT ou de congés payés pendant cette période de moindre activité. Une mise en activité partielle (aussi appelée chômage partiel) peut également être envisagée. 

Renseignez-vous sur les solutions de compensations possibles

Dans le même temps, vous pouvez vous rapprocher de votre expert-comptable et de vos différents partenaires afin de mettre en place des solutions de soutien : 

  • Votre banquier pour un financement d’urgence éventuellement ;
  • Votre assureur pour vérifier votre garantie perte d’exploitation en cas de travaux publics ;
  • Les organismes comme l’administration fiscale, l’Urssaf etc pour envisager un report de cotisations ou un étalement des paiements.

À noter :

Les travaux sur voie publique peuvent donner lieu à une indemnisation des commerçants, soit par voie amiable, soit par voie contentieuse. Il n’existe pas de règle précise en la matière mais cette indemnisation peut être sollicitée si le préjudice présente un « caractère spécial et anormal » (d’après la jurisprudence). Avant d’en arriver à la voie contentieuse cependant, mieux vaut solliciter d’abord un accord amiable. Souvent, dans les cas de travaux de grande envergure, les maitres d’ouvrage (c’est-à-dire les communes ou intercommunalités) proposent des indemnisations aux commerçants subissant des préjudices économiques. Une commission est en général constituée afin d’examiner les dossiers de demandes d’aides. Renseignez-vous sur les modalités et les pièces à fournir. 

Priorité numéro 3 : mettre ce temps de pause à profit

Puisque vous ne pouvez rien contre les travaux publics qui obstruent l’accès à votre commerce, vous pouvez en profiter pour mettre cette baisse d’activité à profit, en envisageant par exemple de : 

  • Ranger votre stock et votre boutique ;
  • Réaliser les petits et gros travaux que vous n’avez jamais le temps de faire habituellement ;
  • Proposer des formations à vos salariés ou de vous inscrire vous-même à une formation professionnelle ;
  • Réfléchir à de nouvelles offres, de nouveaux canaux de vente comme une boutique en ligne ;
  • Peaufiner votre site internet ou de poster sur vos réseaux sociaux ;
  • Prospecter de nouveaux clients ou fournisseurs ;
  • Participer aux réunions de commerçants
> Voir tous les sujets de la thématique

.

© contrastwerkstatt/AdobeStock
Protection juridique MMA(1) L’assistance juridique pour les pros !

Suite à la présence de travaux aux abords de votre commerce, vous pensez être victime d’un préjudice économique ? Vous souhaitez demander une indemnisation ? Avec l’option Protection Juridique(1) de l’assurance MMA PRO PME, vous bénéficiez d’informations sur la réglementation française en vigueur et vous êtes accompagné par un juriste formé à la négociation pour trouver une solution amiable. Si la négociation amiable n'aboutit pas, vous bénéficiez d’un suivi et d’un accompagnement dans la procédure judiciaire avec une prise en charge des frais de justice(2).

(1) Assurée et gérée par Covéa Protection Juridique - Société anonyme d’assurance au capital de 88 077 090,60 € entièrement versé. Entreprise régie par le Code des assurances - 442 935 227 R.C.S. Le Mans - Siège social : 33 rue de Sydney - 72045 Le Mans Cedex 2. 
(2) Nos prises en charge sont faites en application des garanties/options souscrites ainsi que des conditions, limites, exclusions de garanties fixées aux conditions générales (CG 352) et aux conditions particulières du contrat d’assurance MMA PRO-PME  disponible sur mma.fr ou en agence.