Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

Pros du BTP : comment éviter les vols sur les chantiers ?

Petit outillage, matériels électroportatifs, matériaux de construction, gros engins : tout se vole sur un chantier. Comment se prémunir des petits larcins comme du vol à grande échelle ?

vol chantier btp

Une organisation adaptée aux risques permet d’assurer une meilleure protection du chantier contre le vol.
© Huntstock/Thinkstock

La prévention contre le vol sur un chantier en quelques conseils clés

Un chantier est bien plus difficile à sécuriser qu'une entreprise où l’on peut aisément filtrer les allées et venues. Même si l'on délimite bien les zones du chantier en le clôturant et en contrôlant les voies d'accès, les vols y sont toujours nombreux et engendrent des surcoûts importants : rachat au prix fort du matériel dérobé -pas le temps de négocier les prix-, attente du matériel de remplacement, retard sur le chantier, pénalités, etc.

Trois types de biens sont généralement dérobés : les matériaux de construction, le matériel (machines et outils), et les équipements intérieurs posés par les entreprises. Dans chaque catégorie, certains sont plus prisés que d'autres en raison de leur capacité à être facilement revendus… Voici donc quelques conseils de prévention.

Les matériaux de construction

Derrière cette catégorie, on trouve des sacs de plâtre, de ciment ou d'enduit, des parpaings et briques, du bois, des isolants, etc., mais surtout les métaux (fers à béton, treillis soudés, tubes de cuivre…), très recherchés pour leur valeur de revente.

  1. Idéalement, les matériaux doivent être livrés en quantités modérées et pas trop longtemps à l'avance pour éviter les petits vols opportunistes : s'il manque un sac de ciment sur une palette, ce sera plus visible que s'il en manque un sur trente palettes…
  2. Les matériaux seront bien sûr stockés à l'intérieur du chantier, et non hors des palissades.
  3. Les métaux en particulier doivent être de préférence livrés au siège de l'entreprise, le chantier pouvant être approvisionné par les équipes au fur et à mesure des besoins.
  4. Enfin, il faut anticiper les congés d'été en évitant de passer des commandes qui risquent d'être livrées fin juillet, et stockées sur un chantier vide en août… Mieux vaut attendre septembre.

Le matériel de construction

Deux types de matériels sont concernés par le vol :

  • Les vols de matériel portatif facilement négociable que l'on retrouve dans des bric-à-brac, comme un perforateur électrique.
  • Le détournement de gros matériel roulant, souvent le fait de filières organisées : tractopelles, bulldozer, compacteurs, pelles mécaniques…
  1. Un mot d'ordre : ranger ! En fin de journée, le petit matériel doit être stocké si possible dans un container fermé dans l'enceinte du chantier.
  2. Bien sûr, penser à ôter les clés des engins, voire ôter la batterie…
  3. Le soir, cadenasser, ou mieux, mettre en hauteur (suspendus à la grue) les petits engins portatifs (bétonnière, compresseur).
  4. On évitera de garer les engins près des palissades surtout le long d'une route car un camion avec un bras de levage peut les ôter en cinq minutes !
  5. Pendant les vacances, il est recommandé de stocker le matériel plutôt au siège de l'entreprise que sur le chantier désert.
  6. Désormais, les gros engins de chantier peuvent être équipés d'une puce qui permet de les géolocaliser en cas de vol. Ce système, encore assez coûteux, est plutôt réservé aux grosses machines.

Les équipements intérieurs

Même si l’on n’y pense pas : tout ce qu'on doit installer dans un immeuble, une habitation, une boutique se vole. Des carrelages, fenêtres et portes, jusqu’aux câbles électriques en cuivre, en passant par les équipements sanitaires…

Les détournements sont souvent destinés à des petits chantiers effectués en parallèle et non déclarés. S'ils sont plus importants (l'ensemble des fenêtres d'un immeuble par exemple…), ils sont le fait de filières organisées à qui l'on passe des commandes pour réaliser des immeubles dans des pays moins regardants sur la provenance des matériaux.

  1. Les éléments d'équipement sont relativement fragiles et installés en toute fin de chantier : on veillera donc à ne pas les faire livrer en début de travaux pour qu'ils ne risquent pas d'être stockés, abîmés et volés dans un coin du chantier.
  2. Si la livraison différée n'est pas possible, il est préférable de faire entreposer tous ces équipements au siège de l'entreprise ou dans un local sécurisé, et de n'en prévoir le dépôt sur le chantier que quand celui-ci disposera de portes d'accès sécurisées.
  3. On évitera par tous les moyens de pouvoir rentrer sur le chantier en dehors des heures de travail : fermeture à clé de la porte principale de l'immeuble, pose de canons provisoires sur les portes intérieures, télésurveillance des locaux si besoin…

Avis d’expert

Albert Bacqueville, Expert sinistres MMA

« Tout mettre en œuvre pour retarder et gêner l'effraction »

« On évitera de « tenter » les voleurs en laissant du matériel inutilisé à la vue des passants, tout en retardant au maximum les possibilités d'effraction : clôtures solides, portails avec chaînes et cadenas renforcés, éclairage nocturne… On peut aussi passer par une société de gardiennage, mais cela reste très coûteux. Aujourd'hui, nous recommandons d'utiliser la télésurveillance, désormais moins onéreuse et simple à mettre en œuvre : pour décourager la plupart des vols habituels, il suffit de quelques détecteurs de présence placés aux points stratégiques, reliés à une alarme sonore et à un smartphone ou à un centre de surveillance. La vidéosurveillance permet en plus d'apporter la preuve visuelle d'une intrusion, ce qui facilitera le travail des forces de l'ordre le cas échéant. »

Assurance BTP MMA

Artisan, entreprise du Bâtiment (couvreur, charpentier, maçon, carreleur, électricien…), vous travaillez sur différents chantiers (construction, travaux de rénovation). Pour couvrir votre activité, découvrez MMA BTP : de solides garanties pour vos locaux, chantiers, équipements et outillages, ainsi que les assurances RC Pro et Décennale BTP.

Assurance BTP MMA