Bilan de santé

Préserver son état de santé général

En tant qu’entrepreneur, si vous êtes non salarié, vous n’êtes pas soumis à la médecine du travail comme vos employés. Vous devez donc effectuer vous-même la démarche d’aller consulter votre médecin, idéalement une fois par an, et de vous occuper de votre santé.

santé professionnel © Martynasfoto/Thinkstock

A vous d’assurer le suivi médical

Il est très important de ne pas négliger la visite annuelle chez votre médecin généraliste.

 

Un test urinaire pour détecter un diabète ou, mieux, une prise de sang tous les deux ans sont  également indispensables pour bien évaluer votre état de santé.

 

En fonction de vos antécédents et de votre hygiène de vie, un électrocardiogramme et un test d’effort pourront être aussi nécessaires.

 

Petit rappel : pratiquer régulièrement un exercice physique réduit les risques de cancer, de diabète et de problèmes métaboliques. Le sport est aussi utile à la prévention de l’ostéoporose.

Les antécédents médicaux à surveiller

  1. Évaluez vos facteurs de risques personnels ou familiaux : savoir s’il y a eu dans votre famille des maladies cardiovasculaires, du diabète et des cancers fait partie de la prévention primaire de votre santé. Si cela est le cas, votre médecin généraliste peut vous inviter à un suivi régulier, ou vous envoyer consulter un spécialiste.

 

  1. En cas d’hypercholestérolémie familiale ou si vous n’arrivez pas à maîtriser votre taux de cholestérol grâce à un régime, ne négligez pas les bilans réguliers et l’observance de votre traitement.

 

  1. Un suivi gynécologique régulier chez la femme fait partie de la prévention primaire. A fortiori, si vous avez des antécédents et si vous travaillez tout ou partie de la nuit, assurez-vous d’être suivie par un gynécologue ou un médecin généraliste qui pratique aussi la gynécologie.

 

Selon la Haute Autorité de Santé, si plusieurs facteurs de risque de cancer du sein ne sont pas modifiables (âge, antécédents familiaux, etc.), il est recommandé à toutes les femmes de suivre les conseils d’hygiène de vie préconisés également en matière de diabète et de maladies cardiovasculaires.

 

En effet, l’activité physique et une alimentation équilibrée réduisent le risque de cancer du sein et représentent des facteurs protecteurs. À noter que l’allaitement, de plus d’un an cumulé pour tous les enfants, ainsi que la naissance du premier enfant avant 30 ans peuvent être aussi des facteurs protecteurs.

À 50 ans, un bilan de santé s’impose

C’est l’âge auquel vous ne devez pas oublier d’aller consulter pour effectuer un bilan de santé :

 

  • bilan sanguin,
  • bilan cardiaque,
  • dépistage de cancer,
  • recherche d’hyperthyroïdie ou d’hypothyroïdie…

Le conseil MMA

Si la prévention des risques de santé est une nécessité, ne négligez pas pour autant de vous assurer une bonne couverture et une bonne prise en charge de vos frais de santé en cas de maladie ou d’arrêt de travail.

 

Le choix d’une mutuelle répondant à vos besoins en matière de santé, ainsi qu’à ceux de toute votre famille, peut être facilité par l’accompagnement de votre Agent Général MMA. D’autant plus que vous pouvez bénéficier du cadre fiscal de la loi Madelin si vous êtes travailleur non salarié.

Votre mutuelle santé pro