La loi Madelin

Au service du travailleur non salarié

Si vous êtes travailleur indépendant, vous avez la possibilité, grâce aux contrats dit « Madelin », de compléter votre régime obligatoire en matière de couverture sociale. Santé, prévoyance, retraite, perte d’emploi subie : comment ces contrats fonctionnent-ils ? Quels en sont les avantages, notamment au niveau fiscal ? MMA vous informe.

Dispositif loi Madelin

Retraite TNS - Loi Madelin © Anchiy/Thinkstock

La loi Madelin permet aux travailleurs non-salariés de se constituer, sous certaines conditions et à partir de cotisations définies à la souscription, des compléments de garanties en matière de prévoyance, de santé, de perte d’emploi ainsi qu’un complément de revenus dans l’optique de la retraite. En contrepartie, ils bénéficient d’un cadre fiscal intéressant. Explications.

Dispositif Madelin

Fiscalité loi Madelin

Fiscalité Loi Madelin © DenzilMann/Thinkstock

Pour vous inciter en tant que travailleur non salarié à vous constituer volontairement votre propre protection sociale complémentaire (retraite, prévoyance, santé, perte d’emploi), la loi Madelin vous permet de bénéficier d’avantages fiscaux selon des règles de calcul préétablies. MMA vous propose une revue de détail illustrée d’exemples de la fiscalité des différents types de contrats.

Fiscalité Madelin