Prévention de la BPCO

Quelles sont les professions à risque ?

Plus connue comme « maladie du fumeur », la Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive, ou BPCO, touche certaines professions à risque dans les industries textile, minière, sidérurgique, le BTP et les travaux publics, la soudure, la fonderie ou encore l’agriculture.

Maladie du fumeur, BPCO © AlexRaths/Thinkstock

La maladie du fumeur, ou BPCO, qu’est-ce que c’est ?

La Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive, ou BPCO, est une maladie chronique inflammatoire atteignant les bronches. Ces dernières, peu à peu obstruées, voient leur calibre diminuer, ce qui gêne le passage de l’air et rend la respiration de plus en plus difficile. Le processus est malheureusement irréversible.

 

Selon l’Assurance Maladie, la BPCO touche, en France, 7,5 % de la population adulte, soit environ 3 à 3,5 millions de personnes.

Quelles sont les causes de la BPCO ?

La principale cause de la BPCO est le tabagisme actif ou passif. Mais 15 %(1) des cas auraient des causes professionnelles, avec la respiration de fumées, poussières et vapeurs polluantes

Une maladie grave et insidieuse

La BPCO est une maladie pulmonaire qui reste longtemps silencieuse car les symptômes sont souvent banalisés : toux au réveil, crachats, gêne respiratoire, essoufflement…

 

Si vous travaillez dans un milieu à risque ou si vous fumez, il faut consulter dès le moindre symptôme. En effet, un diagnostic précoce de la BPCO, notamment par la mesure du souffle, permet de réduire le handicap et d’améliorer la qualité de vie.

Quelles mesures de prévention contre la BPCO ?

La première mesure concerne le tabac :

 

  • Arrêter de fumer.
  • Éviter les situations de tabagisme passif.

 

D’autres mesures visent à prévenir les origines professionnelles de la BPCO :

 

  • Adapter ses locaux pour bien veiller à extraire les poussières, fumées, vapeurs ou gaz.
  • Mettre en œuvre des mesures de protection individuelle – par exemple, le port d’un masque respiratoire – et veiller à ce qu’elles soient respectées par les salariés.
  • Informer le personnel et mettre en œuvre des mesures de surveillance médicale respiratoire.

Assurance santé Pro

Mutuelle prévoyance professionnelle © Monkeybusinessimages/Thinkstock

Si la prévention des risques de santé est une nécessité, ne négligez pas pour autant de vous assurer une bonne couverture et une bonne prise en charge de vos frais de santé en cas de maladie ou d’arrêt de travail.

 

Le choix d’une assurance complémentaire santé répondant à vos besoins, ainsi qu’à ceux de toute votre famille, peut être facilité par l’accompagnement de votre Agent Général MMA. D’autant plus que vous pouvez bénéficier du cadre fiscal de la loi Madelin si vous êtes travailleur non salarié.

Santé Pro MMA