Votre « e-réputation »

Que faire pour la protéger ?

Pour surveiller votre réputation sur Internet, savoir ce qui s’y dit de vous, tapez votre nom et prénom dans les moteurs de recherche. Si vous trouvez que les informations vous concernant sont susceptibles de nuire à votre image, vous avez désormais, depuis l’arrêt du 13 mai 2014 de la Cour de justice de l’Union européenne, un « droit à l’oubli numérique ».

© iStock/Thinkstock

Quelles démarches, quelles informations ?

Vous avez la possibilité de présenter une demande de suppression des informations vous concernant accessibles via Internet auprès de l’un et/ou l’autre des organismes suivants :
 

  • le site ayant publié ces informations,
  • le moteur de recherche ayant indexé ces données.

 

Il vous faut suffisamment motiver votre demande en faisant valoir ce qui, dans les informations publiées, porte atteinte à votre vie privée, notamment pour non pertinence, obsolescence ou inappropriation de ces informations.

 

Bon à savoir : Vous pouvez souscrire à des systèmes d'alertes comme Google Alerts afin de connaitre les informations qui vous concernent et qui circulent sur internet.

Prenez contact avec le responsable du site

Le responsable décide de la mise en ligne des informations, c’est donc lui qui peut prendre la décision de les supprimer. Vous trouvez ses coordonnées dans les mentions légales du site.

 

Puis, par courrier, envoyé de préférence par lettre recommandée avec accusé de réception (LRAR), vous devez motiver, en invoquant l’atteinte à votre vie privée, votre souhait de faire retirer les informations vous concernant.

 

Le responsable du site dispose alors de 2 mois pour vous répondre. S’il omet ou refuse de le faire, vous pouvez déposer une plainte auprès de la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés / site Internet : www.cnil.fr), en n’oubliant pas de joindre la copie du courrier que vous lui avez fait parvenir.

Adressez-vous au moteur de recherche

En parallèle des démarches effectuées précédemment, vous pouvez demander à l’exploitant d’un moteur de recherche qu’il supprime les pages web indexées vous concernant.

 

Google, Bing, Yahoo, Search… les moteurs de recherche doivent alors examiner votre demande. Google, par exemple, a mis en place un formulaire de demande en ligne pour ce type de requête.

 

Vous devez joindre à votre demande une copie de votre pièce d’identité en cours de validité, avec photo. Il vous faut toujours justifier des motifs de votre demande de suppression en invoquant l’atteinte à votre vie privée.
 

Si les moteurs de recherche sollicités ne vous répondent pas ou si leur réponse ne vous satisfait pas, vous pouvez saisir la justice ou la CNIL. Cette dernière étudie votre requête, en concertation, s’il y a lieu, avec ses homologues européens.

Le conseil MMA

Avec la garantie e-réputation de l’Assurance Protection Juridique MMA(1), des juristes sont à votre disposition du lundi au vendredi de 8h à 20h, et le samedi de 8h à 18h (N° CRISTAL – appel non surtaxé depuis un poste fixe ou mobile) et vous informent sur les mesures à prendre pour obtenir la suppression de propos diffamatoires à votre égard sur le web.

Protection Juridique

(1) Assurée et gérée par DAS et DAS Assurances Mutuelles.

MMA Vidéo

Si un concurrent vous dénigre sur internet

Vous êtes un professionnel et vous découvrez que l’un de vos concurrents vous dénigre sur les réseaux sociaux et des forums. Quelle est la définition précise du dénigrement ? Quelles actions pouvez-vous engager ? Les réponses de Badre Kabbouri, expert juridique MMA.