Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

Installateur d’objets connectés : une certification pour rassurer vos clients

Alors que le marché des objets connectés pour la maison est en plein développement, le nombre de vos concurrents, installateurs d’objets connectés, se multiplie. Pour vous démarquer, pourquoi ne pas demander la certification « Intégrateur Smart home » ? Ce gage de qualité vous aidera à garder la confiance de vos clients.

Engineer adjusting thermostat for automated heating system

Installateur d’objets connectés : rassurez vos clients en vous faisant certifier.
© Kaspars Grinvalds - stock.adobe.com

Pourquoi être certifié pour votre savoir-faire en matière d’objets connectés ? 

La maison connectée devient une réalité : en 2017, ce marché était évalué, en France, à 1,6 milliards d’euros(1). 3 logements sur 10 possèdent au moins 1 équipement connecté(2). Et si les assistants vocaux concentrent aujourd’hui beaucoup l’attention, ce sont bien les équipements de sécurité et de confort qui attirent le plus les consommateurs, avec par exemple les détecteurs de fumée connectés, le pilotage du chauffage à distance, les appareils électroménagers et les volets intelligents…

Des craintes freinent cependant l’adoption des objets connectés : 75 % des Français craignent de voir leurs données piratées à des fins malveillantes ou récupérées par des entreprises à des fins commerciales(2).

Alors pour rassurer les consommateurs, l’Afnor Certification et la Fédération française de domotique ont créé une nouvelle certification « Intégrateur Smart Home ». Destinée aux intégrateurs, aux domoticiens et aux installateurs d’objets connectés, elle doit permettre aux professionnels de valoriser leur sérieux et leur fiabilité, afin de sortir du lot et de mieux se positionner sur le marché florissant de l’habitat connecté.

(1) Fédération française de domotique, mai 2018.
(2) Baromètre Qualitel-Ipsos 2018.

Comment obtenir la certification « Intégrateur Smart Home » ?

La certification « Intégrateur Smart Home » porte sur la qualité de l’ensemble de votre prestation, à savoir :

  • les conseils apportés aux consommateurs ;
  • l’installation, le paramétrage et la sécurisation du matériel à domicile ;
  • la formation des clients à l’utilisation des produits ;
  • la gestion des mises à jour et si nécessaire, l’information des utilisateurs en cas de détection d’une faille de sécurité.

Pour obtenir la certification, vous devez notamment :

  • vous engager à suivre régulièrement des formations ;
  • n’être lié à aucun fournisseur d’objets connectés ;
  • être sensibilisé au sujet de l’utilisation des données personnelles.

En pratique, il s’agit de répondre à un questionnaire en ligne et de fournir les justificatifs demandés. Cette démarche devant être renouvelée chaque année.

Et après avoir obtenu votre certification d’installateur d’objets connectés ? 

Si vous remplissez tous les critères, vous recevrez un logo que vous pourrez apposer sur vos véhicules et vos supports de communication, afin d’informer le plus grand nombre de votre certification « Intégrateur Smart Home ».

Vous gagnerez également en visibilité en étant répertorié dans les annuaires procontact.afnor.org et annuaire.ffdomotique.org.

Bon à savoir : quelles responsabilités en tant qu’installateur d’objets connectés ?
Votre responsabilité en cas de piratage de données peut être engagée si vous ne respectez pas l’ensemble de vos obligations, comme celle d’information et de conseil au moment de l’installation. Autrement dit, il convient de sensibiliser vos clients aux questions de sécurité des objets connectés.

Vous devez également veiller à suivre vos engagements contractuels : dans le cadre d’une prestation de maintenance par exemple, vous êtes tenu d’effectuer une veille et d’alerter votre client d’une faille de sécurité. Sachant qu’il est possible de se retourner contre le constructeur si l’origine du dysfonctionnement n’est pas liée au processus d’installation.