Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

Jours fériés : quelle rémunération pour un salarié à temps partiel ?

Les modalités de rémunération d’un salarié à temps partiel peuvent être spécifiques, notamment lorsque se pose la question de savoir si un jour férié doit être payé ou non. Marie Faribault, expert juridique MMA, vous présente les différents cas de figure auxquels vous pouvez être confronté.


YouTube conditionne la lecture de ses vidéos au dépôt de traceurs. Pour en savoir plus, vous pouvez cliquer sur "Paramétrer".

Paramétrer

La question de la rémunération des jours fériés en cas de temps partiel revient très souvent et intéresse à la fois les employeurs et les salariés. Même si le droit en la matière peut paraître complexe, il est possible de dégager deux cas de figure.

1er cas de figure : si le jour férié tombe sur un jour de travail

Lorsque le jour férié est chômé et tombe sur un jour de travail pour le salarié à temps partiel, la même règle va s’appliquer pour tous les salariés, qu’ils soient à temps plein ou à temps partiel : il doit y avoir une rémunération, et ce conformément à l’article L3133-3 du code du travail.

2e cas de figure : si le jour férié tombe sur un jour de repos

Lorsque le jour férié tombe sur le jour de repos d’un salarié à temps partiel, le principe de base est le suivant : aucune rémunération, et ce conformément à une circulaire de 1994.

Néanmoins, la convention collective dont vous dépendez peut déroger à ce principe et prévoir l’octroi d’un jour de congé supplémentaire ou une rémunération. C’est le cas pour la métallurgie, par exemple.

Il peut enfin arriver que les salariés s’appuient sur un manque de clarté ou des usages au sein de l’entreprise pour revendiquer une compensation devant le conseil de prud’hommes. Dans ce cas, lorsque les juges octroient une compensation, c’est souvent sur la base d’un appui juridique.

Ce qu’il faut retenir

  • Quand le jour férié tombe sur un jour de travail, le principe est la rémunération.
  • Quand le jour férié tombe sur un jour de repos d’un salarié à temps partiel, le principe reste l’absence de rémunération, sauf disposition contraire (convention collective, accord d’entreprise, usage…).
> Voir tous les sujets de la thématique

.

Protection juridique professionnelle (1)

berater erklärt einer kunden etwas in einem freundlichen gespräch © contrastwerkstatt/AdobeStock

Avec l’option Protection juridique(1) de l’assurance MMA Pro-PME, vous bénéficiez d’une prise en charge et d’un accompagnement en cas de litige avec l’un de vos salariés(2).

Et pour toute question d’ordre juridique sur le droit du travail et la gestion de vos ressources humaines, nos juristes se tiennent à votre disposition du lundi au samedi de 8 h à 20 h (N° CRISTAL – appel non surtaxé depuis un poste fixe ou mobile).

 

(1) Assurée et gérée par COVEA Protection juridique.
(2) Dans les conditions, limites et exclusions de garanties fixées au contrat.

Protection juridique professionnelle