Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

Artisans : 3 conseils pour bien accueillir votre alternant

En veillant à bien intégrer votre apprenti au sein de votre entreprise artisanale, vous contribuerez à entretenir sa motivation et à développer son esprit d’équipe. Voici quelques bonnes pratiques pour vous y aider !

Teacher Helping Students Training To Become Hairdressers

L’intégration de votre apprenti est une étape clé pour la réussite de votre future collaboration.
© Monkey Business - stock.adobe.com

1. Intégrez votre alternant en transmettant votre savoir-faire

Votre jeune salarié a fait le choix de l’apprentissage dans le but d’acquérir des compétences pratiques, en immersion dans le monde de l’entreprise.

Avant même son arrivée, vous devez vous assurer qu’il aura les moyens de travailler dans de bonnes conditions :

  • faites en sorte qu’il dispose bien de tous les outils et matériels dont il aura besoin, et cela dès son premier jour ; 
  • selon votre activité, prévoyez-lui un espace de travail confortable, si possible au plus près de votre équipe afin qu’il puisse participer pleinement à vos projets.

Tout au long du cursus de votre alternant :

  • organisez vos semaines de travail de manière à avoir toujours assez de temps à lui accorder ;
  • avec patience, montrez-lui les gestes les plus techniques et soyez à l’affût des situations propices à tout nouvel enseignement ;
  • assurez-vous de sa progression en vue de l’obtention de son diplôme. Par exemple, vous pouvez prévoir des entretiens réguliers pour évaluer les progrès réalisés et traiter les difficultés rencontrées ;
  • tenez-vous informé du contenu des enseignements qu’il suit (par le biais du livret d’apprentissage, des rencontres éventuellement organisées par le CFA…). Vous pourrez ainsi adapter les tâches que vous choisirez de lui confier.

2. Aidez votre alternant à s’intégrer à la vie de l’entreprise

La satisfaction et le bien-être de votre apprenti passent aussi par une intégration réussie à la vie de votre entreprise.

Dès le premier jour d’accueil de votre alternant, il est conseillé de :   

  • le présenter à l’ensemble des équipes ;  
  • lui faire visiter les lieux ;
  • l’accompagner dans ses démarches administratives, en lui expliquant notamment son droit à la complémentaire santé d’entreprise et la nature des garanties offertes…

Au quotidien :

  • soyez présent pour le guider sur toutes les questions d’ordre pratique : horaires, méthodes de travail… ;
  • invitez-le à participer aux formations internes ainsi qu’aux moments forts de votre entreprise comme les salons professionnels…

3. Suivez une formation pour les maîtres d’apprentissage

Quelle méthode pour transmettre au mieux vos connaissances ? Comment bien accueillir un apprenti ? Quels droits et obligations pour chacun d’entre vous ? Etc. L’encadrement d’un jeune peut s’accompagner d’un certain nombre d’interrogations.

Selon votre secteur, une formation peut être obligatoire pour les maîtres d’apprentissage. C’est le cas par exemple dans la branche des hôtels, cafés, restaurants (avec le permis de former).

Même si vous n’êtes pas concerné, une formation pour devenir tuteur reste recommandée. Elle vous permettra d’acquérir les techniques de pédagogie nécessaires pour remplir au mieux vos missions.

À noter : les chambres des métiers et de l’artisanat vous proposent de devenir « maître d’apprentissage confirmé » (MAC). Cette reconnaissance de votre savoir-faire et de vos aptitudes relationnelles pourra être mise en avant lors de vos recrutements et vous aidera à attirer les meilleurs profils.

Pensez à mettre en place un contrat santé collectif !

assurance_collective_pro.jpg © Rido/Fotolia

Vous employez un ou plusieurs salariés ? Vous devez leurs proposer une mutuelle obligatoire. Avec plusieurs niveaux de garanties et des renforts optionnels en optique et en dentaire, nos formules AFFIPRO Santé Collective s’adaptent en souplesse aux besoins de vos collaborateurs.

Assurance santé des salariés