Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

E85, GPL et hydrogène : 3 alternatives pour les véhicules professionnels

Les entreprises sont aujourd’hui de plus en plus nombreuses à chercher des alternatives à l’essence et au diesel, principalement en raison du coût à la pompe et des restrictions de circulation. Focus sur trois technologies qui peuvent s’avérer intéressantes : le superéthanol E85, le GPL et l’hydrogène.

MMA-Pro-carburant-economique-897x505.jpg

GPL, superéthanol E85 ou encore hydrogène … Découvrez les avantages et les inconvénients de ces carburants verts.
© AdobeStock

Le superéthanol E85 : économique mais encore peu développé

Le superéthanol E85 est un biocarburant composé à 15 % d’essence SP95 et à 85 % d’éthanol, ce dernier étant fabriqué à partir de végétaux (canne à sucre et betterave) ou de céréales (blé, maïs, etc.). Il peut être utilisé par des véhicules conçus à cet effet (FlexFuel) et par ceux transformés à l’aide d’un boîtier de conversion.

Le carburant le plus économique du marché

Pour les entreprises, le superéthanol E85 présente un intérêt indéniable : à l’heure actuelle, il s’agit du carburant le plus économique à l’usage (hors électricité). Il faut dire que ce biocarburant ne manque pas d’atout en la matière :

  • Un coût à la pompe de l’ordre de 0,70 à 0,80 €/litre, soit deux fois moins que l’essence et le diesel ;
  • Une TVA déductible à 100 % pour les utilitaires et à 80 % pour les voitures professionnelles(1) ;
  • Une carte grise presque gratuite grâce à l’exonération totale de taxe régionale partout en France métropolitaine, à l’exception du Grand Est (aucune exonération), de la Bretagne et du Centre-Val de Loire (50 % d’exonération)(2) ;
  • Un malus écologique moins important lors d’un achat neuf, en raison d’un abattement de 40 % sur le taux d’émissions réel de CO2.

Grâce au disque vert, les véhicules FlexFuel E85 peuvent également stationner gratuitement pendant 2 heures au sein des communes participant au dispositif(3).

Une gamme de véhicules encore limitée

En dépit de ses nombreux avantages, le superéthanol E85 présente toutefois certains inconvénients qui peuvent freiner les entreprises :

  • Une gamme réduite car les véhicules FlexFuel d’origine sont encore peu nombreux sur le marché professionnel ;
  • Une conversion au superéthanol E85 coûteuse, puisqu’il faut compter entre 700 et 1 600 €(4). Toutefois, si vous roulez 13 000 km/an, cet investissement peut-être rentabilisé en 2 ans. 
  • Une surconsommation de carburant de l’ordre de 25 à 35 % par rapport au SP95 ;
  • Un réseau de distribution encore limité, bien qu’il soit possible d’utiliser indifféremment de l’essence et du superéthanol E85(5).

En avril 2022, 2 740 stations-service françaises proposent du superéthanol E85, soit environ 25 % du réseau de distribution(6).Une proportion qui devrait s’étendre dans les années à venir. 


À noter : tous les véhicules ne peuvent pas être transformés à l’aide d’un kit. Seuls les véhicules essence, immatriculés depuis le 1er janvier 2001 et compatibles SP95-E10 peuvent recevoir un boîtier de conversion au superéthanol E85 homologués par l’État(7), soit 9 voitures sur 10(8).


Connaissez-vous le GNV ?

Si vous avez un poids lourds, un utilitaire ou un car, vous pouvez opter pour le GNV (Gaz Naturel pour Véhicule) ou le bioGNV. Plus économique que le diesel, ce carburant permet de réduire votre empreinte écologique et de circuler plus facilement dans les Zones à Faibles Émissions (ZFE).

Le GPL : des avantages similaires à l’E85

Le gaz de pétrole liquéfié, plus couramment appelé GPL, est un carburant à l’état liquide associant du gaz naturel et du pétrole. Les véhicules GPL disposent d’une bicarburation : un moteur thermique (le plus souvent essence) et un système GPL, permettant de rouler indifféremment au gaz ou à l’essence. Tout comme les modèles fonctionnant au superéthanol E85, les véhicules GPL peuvent être d’origine ou convertis à l’aide d’un kit de conversion.

Le choix des économies et de la liberté

Pour les entreprises, les avantages du GPL sont globalement similaires à ceux du superéthanol E85 :

  • Un coût à la pompe aux alentours de 0,75 €/litre, soit un prix moitié moins important que celui du diesel et de l’essence ;
  • Une exonération de taxe régionale intégrale ou partielle lors de la demande d’immatriculation (à l’exception du Grand Est et de l’Outre-mer) ;
  • Une exonération de la première composante de la TVS (taxe sur les véhicules de société) définitive pour les véhicules émettant moins de 50 grammes de CO2/km et de 3 ans pour ceux émettant entre 50 et 120 g/km(9) ;
  • Une TVA récupérable à 100 % sur le GPL, aussi bien pour les véhicules utilitaires que de tourisme ;
  • Aucune restriction de circulation grâce à l’attribution automatique d’une vignette Crit’Air 1 et un stationnement gratuit dans certaines villes grâce au disque vert ;
  • Une autonomie avoisinant les 1 000 kilomètres en combinant les réservoirs GPL et essence ;
  • Des aides à l’achat et à la conversion dans certaines villes, telles que Toulouse et Grenoble par exemple. 

Un carburant qui peine à se démocratiser

Malgré les avantages du GPL pour les entreprises, ce carburant présente aussi quelques défauts : 

  • Une gamme de véhicules GPL d’origine réduite à 2 constructeurs en France, à savoir Renault et Dacia, et un surcoût à l’achat de l’ordre de 2 000 € ;
  • Une conversion des véhicules au GPL onéreuse, de l’ordre de 3 000 €, et possible uniquement sur les véhicules essence récents ;
  • Un réseau de distribution GPL limité puisque seules 15 % des stations-services tricolores le commercialisent (environ 1 650 sur 11 000)(10), bien qu’il soit possible de rouler uniquement avec de l’essence ;
  • Un coût d’entretien supérieur car, en raison de leurs particularités, les véhicules GPL doivent être contrôlés par des garagistes spécialisés ;
  • Une surconsommation de carburant de l’ordre de 10 à 20 %.

L’hydrogène : une technologie innovante encore  peu accessible

Les véhicules hydrogène reposent sur l’utilisation d’une pile à combustible. Son rôle ? Produire de l’électricité grâce à une réaction électrochimique entre l’hydrogène et l’oxygène. Cette électricité va alors permettre d’alimenter une batterie et un moteur électriques. À la différence du GPL et du superéthanol E85, l’hydrogène n’utilise donc aucune énergie fossile.

Une alternative pour le transport lourd

L’hydrogène peut constituer une piste intéressante pour les professionnels, bien que l’énergie soit encore peu démocratisée, principalement en raison d’avantages limités :

  • Un coût énergétique attractif, de l’ordre de 8 à 10 € aux 100 kilomètres, mais qui reste néanmoins supérieur à celui des véhicules GPL et superéthanol E85 ;
  • Une alternative à l’électrique pour les transporteurs car l’hydrogène est plus adapté aux véhicules lourds. De plus, le plein d’hydrogène ne prend que quelques minutes, contrairement à l’électrique. 

Un coût élevé et des difficultés d’alimentation

Le faible développement du marché hydrogène en France s’explique en partie par de nombreuses contraintes :

  • Une gamme de véhicules hydrogène quasi inexistante, se limitant à moins de 10 véhicules de tourisme et utilitaires ;
  • Un coût à l’achat prohibitif, de plus de 70 000 € pour les Toyota Mirai et Hyundai Nexo par exemple ;
  • Un réseau de distribution limité à environ 30 stations-service(11), obligeant le plus souvent les entreprises à se doter de leur propre station de recharge hydrogène ;
  • Un rendement très faible, de l’ordre de 25 % (contre 90 % pour les batteries lithium-ion par exemple) en raison des déperditions d’énergie du puits à la roue.

.

© wavebreakmedia /Shutterstock
Assurance auto professionnelle :
Votre véhicule pro bien assuré !

Votre véhicule professionnel est un outil de travail indispensable, c’est pourquoi il est essentiel de le protéger des imprévus. Pour cela, MMA vous propose 3 formules d’assurance auto professionnelle que vous choisirez selon l’ancienneté, la valeur et l’usage de votre véhicule, ainsi qu’une gamme de garanties spécifiques et adaptées à votre activité. 

Et si vous en parliez avec votre agent MMA ?

(1) Article 298 du Code général des impôts
(2) Coût de la carte grise (certificat d’immatriculation) - Service Public – 2022
(3) Le disque vert - Ademe - 2020
(4) Super E85, tout savoir pour en profiter - Magazine Autoplus n° 1 594 du 22 mars 2019 – 2019
(5) Aide à la conversion des boîtiers E85 – Bioéthanol 
(6) Trouver une station Superéthanol-E85 - Bioéthanol Carburant – 2022
(7) « Superéthanol E85, Plus vert, moins cher » - SNPAA - février 2022 
(8) Boîtiers superéthanol E85 homologués – Alcool Bioethanol 2020
(9) Trouver une station Superéthanol-E85 - Bioéthanol Carburant – 2022
(10) Taxe sur les véhicules des sociétés (TVS) - Service Public – 2021
(11) Faire le plein de GPL - France Gaz Liquide – 2021