Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

Dépistage en entreprise contre la Covid-19 : mode d’emploi pour les employeurs

Prise de température, tests antigéniques… MMA détaille pour vous les actions de dépistage contre la Covid-19 autorisées en entreprise et répond à vos questions les plus pratiques.

Close up of the face of senior female patient being tested for Covid-19 with a nasal swab, by a health Professional protected with gloves and PPE suit. Rapid Antigen Test during Coronavirus Pandemic.

Sous certaines conditions, les entreprises peuvent organiser des campagnes de tests Covid-19
©stock.adobe.com – BASILICOSTUDIO STOCK

Salariés, clients… La prise de température est-elle obligatoire ?

Dans une démarche de prévention contre la Covid-19, la prise de température par l’employeur est possible mais non recommandée par le ministère de la Santé. Certaines personnes pouvant par exemple être malades sans présenter de fièvre pour autant. Il est donc conseillé à chacun de mesurer soi-même sa température à son domicile. 

Si vous souhaitez malgré tout prendre la température de vos salariés, il est impératif de respecter ces deux conditions :

  • Les relevés de température ne doivent en aucun cas être enregistrés (de manière automatisée ou notés sur papier) ; 
  • Le recours à des caméras thermiques est interdit.

Enfin, si elle autorisée, la prise de température en entreprise ne peut en aucun cas être rendue obligatoire : un salarié ou un client de passage dans vos locaux est en droit de la refuser.
 

Un dépistage en entreprise de la Covid-19, c’est possible ?

En dehors de la prise de température, vous pouvez, en tant qu’employeur : 

  • Proposer un test Covid-19 aux salariés symptomatiques ou identifiés comme cas contacts ;  
  • Organiser des campagnes ponctuelles de dépistage collectif, si vous suspectez un cluster ou en cas de circulation active du virus dans votre département. Dans ce cas, elles doivent être déclarées au moins 2 jours ouvrés avant leur lancement, sur le portail en ligne mis en place par l’État. Une exception à cela : en cas de cluster (suspecté ou avéré), vous pouvez démarrer les tests dès que votre déclaration a été réceptionnée. 

Pour toutes ces actions de dépistage en entreprise, seuls sont autorisés les tests antigéniques rapides sur prélèvements nasopharyngés. Les tests sérologiques sont quant à eux interdits. 

Si vous le souhaitez, vous pouvez également mettre à disposition de vos salariés des autotests, conformément aux dispositions fixées par le ministère de la Santé. Un professionnel de santé doit alors préalablement informer les salariés volontaires sur la marche à suivre pour réaliser le test. En cas de test positif, la personne doit systématiquement effectuer un test RT-PCR pour confirmation.

En pratique, comment organiser une campagne de tests Covid-19 dans votre entreprise ?

Il convient tout d’abord de faire l’acquisition de tests antigéniques Covid-19 : 

  • Pour vous aider à choisir, consultez la liste des tests autorisés en France sur le site https://covid-19.sante.gouv.fr/tests
  • Vous pouvez ensuite passer commande directement auprès des fabricants ou des distributeurs. Il est possible aussi de s’approvisionner dans les pharmacies.

Les tests doivent obligatoirement être réalisés par des professionnels de santé : 

  • En priorité, appuyez-vous sur votre service de santé au travail. À défaut, faites appel à un infirmier, un médecin libéral, un pharmacien, un laboratoire… ; 
  • Prévoyez pour eux tous les équipements de protection individuelle nécessaires : masques FFP2, gants, protections oculaires, charlottes et surblouses.

Enfin, vous accorderez une attention particulière à l’aménagement de vos locaux, afin qu’ils garantissent la salubrité et la confidentialité des tests.
 
Les coûts de ces actions de dépistage contre la Covid-19 (approvisionnement en test, intervention des professionnels de santé…) sont à votre charge. Aucune participation financière ne peut être demandée aux salariés.


Bon à savoir : n’hésitez pas à contacter la préfecture ou l’ARS de votre département si vous avez besoin d’aide pour mettre en place une opération de dépistage contre la Covid-19 dans votre entreprise. Vous trouverez également des informations utiles sur le site du ministère du Travail.


Peut-on refuser le test Covid-19 ?

En tant qu’employeur, vous ne pouvez pas obliger vos salariés à réaliser un test Covid-19. Ceux-ci doivent être volontaires. 
Le refus d’un test Covid par un salarié ne peut en aucun cas être motif de sanction. 

L’employeur peut-il demander le résultat du test Covid-19 ?

Les résultats d’un test Covid ne sont pas transmis à l’employeur. Couverts par le secret médical, ils sont rendus directement aux salariés et ne peuvent être portés à votre connaissance sans leur accord. Dans les faits, les professionnels de santé encouragent les personnes testées positives à la Covid-19 à informer leur employeur au plus vite. 

De même que vous n’êtes pas autorisé à demander les résultats du test Covid-19, vous ne pouvez pas non plus effectuer un recensement des salariés qui se font dépister.

Salarié testé positif Covid-19 : que faire ?

Consultez le site du ministère du Travail : vous y trouverez toutes les procédures à suivre en cas de contamination dans l’entreprise (salarié symptomatique, salarié testé positif à la Covid-19, cluster…). 

.

© Istock/pixelfit
Assurance salariés :
Les complémentaires santé et prévoyance collectives

Les assurances collectives vous permettent de protéger au quotidien vos salariés tout en bénéficiant d’une fiscalité intéressante pour votre entreprise.

N’hésitez pas à faire le point avec votre Agent MMA.