Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

10 indicateurs clés pour suivre les performances de vos actions digitales

Pour promouvoir votre activité, vos produits, ou vos services, vous avez peut-être ouvert des comptes sur les réseaux sociaux ou lancé des campagnes de newsletters. Pour en tirer pleinement bénéfice, il est important de mesurer et suivre les résultats de ces actions, pour ne pas s’écarter de la trajectoire prévue. Découvrez ci-dessous nos conseils pour identifier et suivre les bons indicateurs de performance.

Carpenter is using his tablet

Taux de rebond, taux de clic, nombre d’abonnés … Vous souhaitez mesurer les performances de vos actions digitales mais vous ignorez quels indicateurs suivre ? Nous faisons le point.
© Adobestock, WavebreakMediaMicro

Pourquoi suivre les performances de vos actions digitales ?

Quels que soient l’envergure ou les objectifs des actions digitales que vous avez mis en place, il est important d’en évaluer les performances au travers d’indicateurs-clés. Les surveiller vous permet de cerner vos points forts pour capitaliser dessus et vos axes d’amélioration pour mettre en place des mesures correctives. Vous serez ainsi en mesure d’identifier les meilleurs leviers marketing et commerciaux, mais aussi d’éliminer les actions et/ou les supports les moins performants. En appréhendant ainsi ce qui a fonctionné, ou pas, vous pourrez ajuster vos actions et vos campagnes futures.

Pour que cela soit efficace, il est indispensable de déterminer en amont les objectifs de votre stratégie digitale : améliorer votre visibilité en ligne, accroître le trafic vers votre site web, conquérir de nouveaux clients, augmenter le taux de conversion sur votre site Internet, etc. Ces objectifs sont la plupart du temps alignés sur vos objectifs commerciaux et doivent être réalistes et mesurables. 

En fonction de vos objectifs, vous allez pouvoir sélectionner les indicateurs clés de performance (KPIs) qui traduiront le succès ou non de votre stratégie, et donc des actions mises en place. Pour bien les choisir, ils doivent être cohérents avec l’objectif poursuivi, mais aussi pertinents en fonction du levier utilisé. En effet on ne retiendra pas les mêmes KPIs pour mesurer l’effet de votre présence sur les réseaux sociaux ou celui de l’envoi d’une newsletter à des clients.

Les 5 indicateurs à suivre si vous êtes présent sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont devenus incontournables pour mettre en avant vos expertises, vos produits et/ou services, attirer des visiteurs, attirer des clients ou encore construire votre e-réputation. Pour mesurer l’impact de votre présence en ligne, plusieurs indicateurs sont à surveiller régulièrement :

  1. Le nombre d’abonnés de votre page Facebook, LinkedIn, de votre compte Instagram ou de tout autre réseau social. L’évolution de votre nombre de followers au cours du temps est un très bon indice de la croissance de votre notoriété sur les médias sociaux. Cela permet aussi d’avoir une bonne idée de la pertinence de vos publications.
     
  2. Le nombre de « vues », c’est-à-dire le nombre total d’utilisateurs qui ont vu une publication sur votre profil Facebook, LinkedIn ou Instagram et chaque tweet que vous publiez sur Twitter. Cela vous permet d’avoir des informations sur la portée de vos publications.
     
  3. Le nombre d’interactions, autrement dit le nombre de fois où les internautes ont interagi avec vos profils sociaux, que ce soit en s’identifiant, en votant, en likant, en commentant ou en partageant vos posts. Ce nombre montre le niveau d’engagement de votre communauté vis-à-vis des contenus que vous postez.
     
  4. La part de trafic générée par les réseaux sociaux sur votre site web ou sur votre application mobile. Pour la déterminer, vous pouvez utiliser l’outil gratuit Google Analytics, ce dernier vous permettra d’identifier clairement la contribution de chacun de vos réseaux sociaux sur le trafic de votre site internet.
     
  5. Le nombre de conversions (formulaires remplis, documents téléchargés, participation à des événements, prises de RDV…) issues directement de votre activité sur les réseaux sociaux ou du trafic généré sur votre site depuis ces réseaux.

Les 5 indicateurs à surveiller si vous envoyez des newsletters

Si vous envoyez régulièrement des newsletters, les indicateurs à suivre diffèrent de ceux à surveiller pour les réseaux sociaux. Pour mesurer l’efficacité de vos campagnes d’emailing, nous vous recommandons d’en suivre 5 en particulier :

  1. Le taux de rebond (en anglais : bounce rate) : il fait référence à la proportion des newsletters envoyées pour lesquelles revient un message d’erreur indiquant qu’elle n’a pas pu être délivrée. Un fort taux de rebond est signe de mauvaise santé de votre base de contacts puisque les adresses sont « périmées » ou erronées. Il faudra donc veiller à mettre à jour régulièrement votre base de données.
     
  2. Le taux de délivrabilité : il mesure le fait que votre newsletter arrive bien dans la boîte de réception de vos abonnés. Pour qu’il soit le plus élevé possible, pensez à respecter les contraintes imposées par la règlementation RGPD et à « nettoyer » régulièrement votre liste d’abonnés : si quelqu’un n’a pas ouvert vos emails au cours des 6 derniers mois, il est fort probable qu’il ne les ouvrira pas non plus dans le futur ou, pire, qu’il les rejette comme « spams ».
     
  3. Le taux d’ouverture : il indique le pourcentage du nombre total d’abonnés qui ont ouvert votre newsletter. C’est un bon indicateur pour mesurer si votre objet de mail est assez percutant pour donner à vos clients envie de lire la suite de votre newsletter.
     
  4. Le taux de clics (sur les liens dans la newsletter) : il correspond à la proportion de personnes qui ont cliqué sur au moins un lien de la newsletter envoyé par rapport au nombre total de destinataires. Ainsi, si vous envoyez une newsletter à 100 personnes et que 20 d’entre elles ont cliqué sur un lien, votre taux de clics est de 20%. Cet indicateur montre si le contenu envoyé est en accord avec les attentes de vos abonnés.
     
  5. Le taux de désabonnement : il s’agit de la proportion d’utilisateurs qui se sont désabonnés après la réception de la newsletter. Afin de tirer plus d’enseignements de cet indicateur, vous pouvez ajouter sur votre page de désinscription, une question à choix multiples qui demande à vos abonnés la raison de leur désinscription (attention la désinscription devra demeurer simple). Vous pourrez ensuite analyser ces commentaires pour améliorer vos futurs envois. Ces désinscriptions peuvent être déroutantes, mais elles ne sont pas nécessairement une mauvaise chose. En effet, il vaut mieux avoir une petite liste d’abonnés actifs qu’une grande liste pleine de robots. Pour compenser les abonnés perdus, continuez à être proactif dans la collecte de nouveaux abonnements en respectant la règlementation RGPD et la règlementation relative à la prospection commerciale.
> Voir tous les sujets de la thématique

.

© Pressmaster/AdobeStock
Exercez votre activité en toute sérénité avec nos assurances professionnelles(1)

Pour vous permettre d’exercer votre activité en toute sérénité, MMA vous propose différentes solutions d’assurances pour couvrir vos salariés et votre famille face aux aléas de la vie mais également pour assurer la bonne marche de votre entreprise en garantissant vos locaux, votre matériel et vos véhicules. 

Et si vous en parliez avec votre agent MMA ?

(1) Nos prises en charge sont faites en application des garanties/options souscrites et des conditions, limites, exclusions de garanties fixés aux conditions générales et aux conditions particulières du contrat souscrit disponibles sur mma.fr ou en agence.