Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

Réussir son business plan

Avant de vous lancer, procédez à une analyse approfondie de votre idée d’entreprise, faites une étude de marché, puis construisez un business plan pour évaluer la viabilité économique de votre projet.

idee-business-plan.jpg


© Zakokor/Thinkstock

Définir votre idée

Vous voulez valoriser votre expérience, développer un nouveau service, vendre un produit novateur ? Prenez d’abord le temps de bien analyser votre idée d’entreprise. Définissez-la de manière très précise, en vous aidant de questions telles que :

  • Quelles seront les caractéristiques du produit/service ?
  • Quel en sera l'usage ?
  • A qui sera-t-il destiné ?
  • Pour quel marché ?
  • Quel sera le fonctionnement de l'entreprise ?

Envisagez objectivement dès cette étape les points négatifs comme positifs afin de bien évaluer ses avantages et ses risques.

Si vous voulez commercialiser une invention ou créer une marque, pensez d'ores et déjà à protéger votre idée.

Faites un bilan personnel

Au-delà de l’idée, vous devez aussi vous interroger sur vous et vos aspirations :

  • Avez-vous l’esprit d’entreprise ?
  • Possédez-vous la motivation suffisante pour assumer les contraintes et les responsabilités qu’implique ce projet ?
  • Avez-vous les compétences requises ?

Vous ne pouvez faire l’économie d’un bilan personnel, qui vous permettra d’analyser la cohérence entre vous et votre projet.

Vous pouvez même envisager un bilan de compétences, que vous soyez demandeur d’emploi ou salarié. Ce travail sur vous-même pourra aussi vous aider à affiner votre idée.

Réalisez une étude de marché

L’étude de marché est fondamentale : c’est elle qui vous permettra d’évaluer le potentiel de votre projet dans son environnement, de vous positionner par rapport à une éventuelle concurrence et de mesurer le risque que vous prenez.

Pour partir de données fiables, consultez les études réalisées auprès d’organismes d’études généralistes ou professionnels :

Vous pourrez les compléter par des sondages et des entretiens avec vos cibles potentielles.

Montez votre business plan

Le business plan représente l’étape ultime de la concrétisation de votre idée. Il vous permet de synthétiser le projet dans ses dimensions stratégiques et commerciales, et d’établir des prévisions financières qui doivent assurer sa viabilité.

Très codifié, il doit comporter une présentation :

  • du créateur, du produit/service, de son marché et des moyens engagés,
  • du statut juridique choisi,
  • du plan de rentabilité et des phases de développement de l’entreprise sur plusieurs années (entre 3 et 5 ans).

Muni de ce document, vous serez en mesure d’argumenter auprès des banquiers, des partenaires éventuels et des autres acteurs (administrations, plateformes de crowdfunding...) qui pourront vous accompagner sur le plan financier.

Qui peut vous aider ?

Formations, conseils, ressources et modèles sont essentiels pour vous orienter à chaque étape. Parmi les acteurs qui peuvent vous aider, citons :

  • La Fondation MMA des Entrepreneurs du Futur, qui accompagne les TPE et PME innovantes partout en France et organise des conférences, des ateliers et un Grand Prix. Elle édite également une newsletter.
  • L’APCE (Agence Pour la Création d’Entreprises), rebaptisée l’Agence France Entrepreneur depuis fin 2015, qui propose de nombreux outils pédagogiques et guides en ligne, ainsi qu’un catalogue de formations spécifiques, couvrant tous les aspects de la vie d’un projet.
  • Le portail de service public guichet-entreprises.fr, qui permet d’obtenir des informations précises sur les démarches à effectuer, en plus d’enregistrer toutes vos formalités administratives.
  • Les Chambres de commerce et d’industrie (CCI), de même que les Chambres des métiers et de l’artisanat (CMA) et les Chambres d’agriculture pourront également vous aiguiller selon votre domaine d’activité.
  • Si vous êtes demandeur d’emploi, Pôle Emploi vous accompagne et vous forme à la création d’entreprise, et peut sous conditions vous octroyer des aides financières, comme l’ACCRE (Aide aux Chômeurs Créateurs ou Repreneurs d’Entreprise).
  • Des associations, animées par des professionnels, peuvent aussi vous conseiller gratuitement, telles que Initiative France.

A noter : un expert-comptable peut vous aider à fiabiliser et sécuriser votre projet. Il pourra entre autres réaliser une étude de faisabilité de votre projet, analyser le meilleur statut juridique, fiscal et social pour vous et votre entreprise, et établir le prévisionnel d’exploitation et de financement.

Le conseil MMA

Si vous décidez d’emprunter auprès d’une banque pour financer votre création d’entreprise, l’Assurance Emprunteur MMA peut prendre en charge les échéances de votre prêt en cas de coup dur, avec des garanties adaptées aux spécificités de votre métier.

Assurer ses prêts

Voir les autres articles du dossier

Formalités administratives pour déclarer son entreprise

Les formalités à effectuer pour déclarer votre entreprise sont devenues plus simples et plus rapides, notamment grâce aux centres de formalités des entreprises (CFE). Elles sont aussi moins coûteuses.

Quel statut juridique pour l'entreprise

Le statut juridique de votre entreprise fixe son cadre légal et fiscal, ainsi que vos droits et vos obligations vis-à-vis de tiers. Il conditionne aussi votre niveau de responsabilité financière.