Connexion Pro

Conseils pour votre quotidien d'entrepreneur

Le lymphome malin non-hodgkinien, nouvelle maladie professionnelle reconnue

Depuis un décret de juin 2015, le lymphome malin non-hodgkinien, provoqué par l’usage de pesticides dans l’agriculture, est bien considéré comme une maladie professionnelle.

lymphome_malin_non-hodgkinien.jpg

La contamination est possible à la fois par respiration mais aussi par contact et par ingestion des pesticides.
© Tioloco / iStock

Le lymphome malin non-hodgkinien, une maladie professionnelle agricole

Agriculteurs, si vous avez été exposés au moins 10 ans aux pesticides lors de la manipulation ou l’emploi de ces produits :

  • par contact ou inhalation,
  • par contact avec les cultures, les surfaces, les animaux traités,
  • ou lors de l’entretien des machines destinées à l’application des pesticides…

alors, faites-vous suivre régulièrement.

En effet, vous présentez un risque plus élevé de développer un lymphome malin non-hodgkinien, un cancer qui se développe à partir des cellules du système lymphatique, un type de globules blancs appelés « lymphocytes ». 

Comment éviter une contamination aux pesticides ?

  Vous devez être très vigilant car la contamination est possible à la fois par respiration mais aussi par contact et par ingestion. Les protections cutanées, oculaires, les masques respiratoires, selon les produits employés et leur fréquence d’utilisation, en particulier dans les endroits clos comme les serres, sont donc indispensables.

(Merci au Docteur Salengro, médecin du travail et expert CFE-CGC « santé au travail/handicap »)